Analyse des violences fondées sur le genre : données, santé, jeux d’échelles

journée d'étude VisaGe, 4 décembre 2017, 14h30 - 17h30
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 

Le LIEPP et l'USPC ont le plaisir de vous inviter à une journée d'étude :

Analyse des violences fondées sur le genre : données, santé, jeux d'échelle

Lundi 4 décembre 2017 de 14h30 à 17h30

 Salle Percheron

98 rue de l'Université, 75007 Paris

 

Depuis près de quarante ans, sous l’effet des revendications féministes, les violences envers les femmes (puis les « violences fondées sur le genre »), ont fait l’objet d’une politisation engageant de nombreuses instances de la vie sociale. Des institutions sanitaires, policières, juridiques et judiciaires en passant par des espaces associatifs impliquant nombre de travailleurs sociaux et de militants professionnalisés : toutes ces instances configurent aujourd’hui une problématisation publique qui non seulement eût été impensable avant les années 1980, mais qui paraît en outre cristalliser l’un des objectifs apparemment les plus consensuels et les plus itératifs des pratiques gouvernementales visant l’égalisation des conditions entre les sexes. Ce phénomène de publicisation est d’autant plus patent qu’il a été et reste un phénomène transnational.

Ce mouvement s’est aussi accompagné d’une multiplication des qualifications des violences, et parfois d’un éclatement définitionnel, face auquel le concept féministe de continuum des violences aide à penser l’unité des phénomènes étudiés en même temps que leur diversité.

À ce jour et malgré la publicisation des violences fondées sur le genre, la lutte contre celles-ci n’est pas toujours synonyme de leur illégitimité. Pour preuve, les controverses autour de personnages publics, de responsables politiques, de faits présentés comme des bavures policières qui, venant « défrayer la chronique », révèlent aussi la possibilité de l’impunité et le caractère artificiel d’un consensus qui ne serait donc qu’apparent. On peut également déplorer le manque d’unité institutionnelle académique, alors que nombre de jeunes chercheurs et chercheuses entreprennent des enquêtes fouillées, abordant un commun intérêt d’investigation à partir d’angles disciplinaires et épistémologiques inédits.

Réunissant une quarantaine de jeunes chercheurs et chercheuses spécialisé·e·s dans l’analyse des violences fondées sur le genre, le laboratoire junior VisaGe ambitionne de fédérer un collectif d’investigation interdisciplinaire autour de trois axes : 1. Approches qualitatives et quantitatives 2. Santé publique 3. Jeux d’échelles et contextes politiques. Il s’agit de formaliser un collectif académique inédit, autour de l’analyse de ces violences à partir de la présentation d’enquêtes originales, en cours ou récentes, tout en promouvant des approches pluri-centrées (aux « Nords » et aux « Suds ») et non cloisonnées, c’est-à-dire attentives à la circulation des savoirs et aux jeux d’échelles à l’œuvre dans la construction et la documentation de l’enjeu social étudié.

VIsaGe a été créé grâce à l’appel à projets Université Sorbonne paris Cité (USPC), pôle HALL - Cité du Genre 2017. Il est également soutenu par le Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po, l’Unité de Recherche Migrations et Sociétés (URMIS), la Fédération Sciences Sociales Sud (F3S). 

Le 4 décembre 2017, le labo junior VisaGe se réunit pour la première fois en session plénière pour lancer ses travaux : après une matinée réservée aux membres du labo, des présentations seront réalisées et discutées au cours de l’après-midi (voir affiche jointe).

Pour participer à l’après-midi du 4 décembre, les demandes d’inscriptions doivent être adressées à : labo.visage@gmail.com 

 

Programme de l'après-midi (ouvrte à tout.e.s):

14h30 - 16h00

E. Brown (INED) "De l'ENVEFF à l'enquête Violences et rapports de genre (VIRAGE): analyse"

J. Pannetier (IRD-CEPED) "Santé, parcours migratoires, violnces de genre"

16h00 - 17h30

A. Guillaume (IRD-CEPED) "Santé, reproductrice et sexuelle et violences de genre"

M. Lapalus (Centre max Weber, Lion II) et M. Rojas (Universidad de Costa Rica, USPC) "Histoire et enjeux politiques d'une catégorie conceptuelle et juridique: le féminicide"

17h30 - Conclusion

18h00 - Coctail

 


LIEPP Newsletter November 14 2017

The latest news of the LIEPP
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

For more information, please click on this link.

Tags :

LIEPP Newsletter October 25 2017

Find the latest news of the LIEPP
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

For more information, please click on this link.

Tags :

Gianluca Argentin (Catholic University of Milan)

Visiting professor at LIEPP from November 20th to December 20th 2017
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

Gianluca Argentin is a visiting professor at LIEPP from November 20th to December 20th 2017. More information about Gianluca Argentin.

 

 

 

Call for Paper

LIEPP Brown Bag Methodological Seminar
  • Actualité Sciences PoActualité Sciences Po

 

The Laboratory for interdisciplinary evaluation of public policies (LIEPP) proposes a new initiative: a series of brown bag seminars to discuss methodological issues in an interdisciplinary setting. We seek researchers and doctoral students happy to present and discuss a working paper presenting and discussing substantive methodological issues, i.e. technical problems, coding or measurement issues, link between theory and measurement, etc.

The main aim is to develop a more informed and conscious use of diverse methodological techniques that can foster and enrich our substantive debates around academic work and public policies.

The seminar will take the following format: 

A paper is circulated in advance among the members of the seminar group.

The discussion will be shortly introduced by the author (no more than 15 min.) and the seminar will take place at lunchtime for one and half hour.

If you are interested in presenting, please contact Emanuele Ferragina (emanuele.ferragina@sciencespo.fr) or Jan Rovny (jan.rovny@sciencespo.fr).

For more information, see the detailed presentation of the seminar.