Rentrée des étudiants sur le campus de Menton
Les étudiants du campus de Menton

Responsabilité sociale

Depuis son origine, Sciences Po assume sa responsabilité sociale. C’est pourquoi nous avons imaginé des dispositifs innovants pour faire réussir tous les talents, quel que soit leur milieu social, leur genre, ou leur handicap.

Une université ouverte à tous

Aide sociale : une politique volontariste

Nous pensons que les difficultés financières ne doivent empêcher personne d’étudier à Sciences Po. C’est pourquoi nous consacrons chaque année plus de 10 M d'euros aux bourses et à l'aide sociale (11,3 M d’euros en 2019). Au total, nous aidons près de 4 étudiants sur 10 avec :

  • des bourses : à Sciences Po tout étudiant français ou européen boursier du CROUS perçoit également une aide financière complémentaire.  
  • des exonérations de droits de scolarité, qui concernent plus d’un tiers des étudiants (35%)
  • des aides financières pour les étudiants les plus fragiles, notamment des bourses de mobilité pour la troisième année à l’étranger.

Ces aides complètent notre politique de progressivité des droits de scolarité, un système unique en son genre qui permet d’adapter le coût des études aux revenus des familles, pour tous les résidents européens.

Les Conventions éducation prioritaire : un dispositif pionnier

Etudiants

FOCUS

En 2019, les admis en première année du Collège universitaire (1er cycle) venaient de plus de 500 lycées différents en France. Consulter le bilan des admissions 2019.

Nous pensons que les élèves les plus talentueux, quelles que soient leurs origines familiales, sociales et culturelles, doivent trouver leur place à Sciences Po. C’est la conviction qui a permis la création en 2001 d’un programme sans équivalent en France, les Conventions éducation prioritaire, qui concernent aujourd’hui plus de 100 lycées de zones défavorisées dans toute la France métropolitaine et l’Outre-Mer. Cette voie d’admission spécifique, ouverte aux lycéens des établissements partenaires, a permis d’accueillir depuis sa création plus de 2000 élèves qui n’auraient jamais imaginé intégrer Sciences Po.

> En savoir plus sur les modalités d’admissions

Un “Premier Campus” pour les lycéens

Nous pensons que l’égalité des chances se joue bien avant le Bac. Dernier né de nos programmes de responsabilité sociale, le programme Premier Campus s’adresse à des lycéens boursiers de l’enseignement secondaire. Lancé en juillet 2017, le programme accompagne les élèves à partir de la seconde, grâce à du tutorat et une session intensive par semestre. Près de 150 lycéens et près de 15 lycées différents sont concernés, issus des académies d’Ile-de-France et de Reims. Objectif de cet “incubateur de réussite universitaire” : passer le cap de l’enseignement supérieur avec sérénité. Et lutter contre l’autocensure. 

> En savoir plus sur le programme Premier campus.

Nous pensons qu’on peut accomplir sereinement ses études à Sciences Po avec un handicap. Nos 330 étudiants en situation de handicap le prouvent tous les jours. Pour cela, nous trouvons des solutions à chaque situation. Et nous déployons une politique d’accessibilité pour l’ensemble de nos communautés.

> Lire la Lettre d’engagement sur l’accessibilité (pdf, 710 ko)

Accompagner les parcours étudiants & faciliter l’accès au savoir

De l’examen d’entrée à l’insertion professionnelle, Sciences Po acccompagne individuellement chaque étudiant en situation de handicap - grâce à des aménagements de scolarité, à l’aide d’étudiants preneurs de notes, lecteurs ou répétiteurs, mais aussi à du matériel adapté. Les étudiants peuvent préparer leurs cours grâce à l’offre de ressources numériques accessibles, suivre des enseignements en ligne grâce aux e-cours et à nos robots de téléprésence. Nous rendons peu à peu accessible tous nos sites web. Enfin, le handicap donne droit à l’exonération de frais de scolarité et à des bourses de mobilité pour la 3e année à l’étranger.

> à lire : le Guide de l’étudiant en situation de handicap (pdf, 2,2 Mo)

Innover pour rendre la pédagogie plus inclusive

Grâce à nos recherches, nous avons créé des fiches pédagogiques et des tutoriels vidéos pour aider les enseignants à compenser les contraintes liées au handicap - visible et invisible. Nos recherches portent aussi sur les stratégies d’apprentissage, les évaluations, la gestion du stress ou encore la salle de cours du futur. 

Intégrer les salariés en situation de handicap

Sciences Po a atteint depuis 2017 le taux d’emploi légal de 6 % de salariés en situation de handicap. Une permanence handicap les accompagne de manière individuelle. Nous sous-traitons aussi d’importants marchés à des entreprises adaptées, notamment le helpdesk informatique.

Veiller à l’accessibilité de nos sites (bâti et numérique)

Sciences Po s’efforce de rendre accessible l’ensemble de ses espaces conformément à ses obligations légales. Parmi les travaux déjà réalisés : la rénovation de l’ascenseur permettant de rendre la cafétéria et les amphithéâtres accessibles, la création de 2 espaces restauration accessibles, les boucles magnétiques en amphithéâtre... Nous poursuivons également l’équipement de salles des cours plus inclusives et la mise en place d’une signalétique accessible. Quant à nos sites web, applications et documents bureautiques, ils sont peu à peu rendus accessibles selon le référentiel RGAA.

Sensibiliser toute la communauté

Le pôle handicap forme les étudiants en situation de handicap pour qu’ils connaissent leurs droits et préparent leur avenir. Mais aussi les étudiants qui les aident, ceux qui dirigent des associations, sans oublier les personnels d’accueil, responsables de scolarité, et toute la communauté administrative. 

Mesurer et diffuser la culture de l'égalité

Lever l’illusion de l’égalité, ouvrir le champ des possibles pour tous et toutes, partager une culture de l’égalité : c’est avec ce triple objectif que Sciences Po a créé en mai 2014 une mission Égalité femmes-hommes, qui met en oeuvre des mesures pour l’ensemble des publics de l’institution.

Introduit par le décret du 8 janvier 2019 visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes au sein des structures de plus de 50 salariés, la note de l’index de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes de Sciences Po pour l'année 2019,  est de 83 points sur 100.

Sensibiliser & former

un étudiant et une étudiante de dos
Sciences Po

Le principe d’égalité est inscrit dans plusieurs chartes et règlements : charte pour une communication non-sexiste, charte de l’enseignant, charte de la vie étudiante, règlement intérieur. Des actions de sensibilisation sont menées à destination des étudiantes et étudiants à chaque rentrée universitaire, sur tous les campus, et pour tous les programmes. Pour garantir l’égalité en classe, nous diffusons 11 recommandations auprès de la communauté enseignante.

Sciences Po a ouvert en 2010 un Programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre (PRESAGE) qui veille à ce que la problématique du genre soit intégrée dans les enseignements. Créée en 2018, une Chaire pour l’entrepreneuriat des femmes étudie les freins qui pèsent sur les carrières féminines et les moyens de les réduire, tout en aidant les étudiantes à développer leurs compétences professionnelles et entrepreneuriales.

le directeur de Sciences Po présente le programme HeForShe
Sciences Po

Réseaux & partenaires

Le directeur de Sciences Po est l’un des dix présidents d’universités internationales membre du réseau HeforShe Impact Champion.

Sciences Po est membre actif du réseau égalité femmes-hommes du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR), de l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC) et de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE).

Accompagner les carrières des femmes

  • Les jeunes femmes représentent 60% de nos 14000 étudiantes et étudiants. Sciences Po les accompagne activement avec des ateliers de formation à l’insertion professionnelle : assertivité (affirmation de soi), négociation salariale, articulation des temps de vie, prise de parole en public.
  • Depuis 2012, le rapport de situation comparée entre les femmes et les hommes permet de mesurer l’évolution des 1200 personnels administratifs de Sciences Po. Les femmes, qui représentent 60% des effectifs, progressent dans les catégories professionnelles y compris à des postes de direction, et l’écart de rémunérations global diminue..
  • Sciences Po est également engagée en matière de recrutement  des personnels académiques femmes et accompagnement des carrières scientifiques : sensibilisation de la communauté doctorante, ateliers de valorisation des engagements scientifiques, assouplissement de la tenure, vigilance sur la composition des jurys etc.

Lutter contre le sexisme et les violences sexuelles

Sexisme, pas notre genre - Sciences Po s’inscrit pleinement dans la campagne nationale de lutte contre le sexisme ordinaire portée par le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle et met en oeuvre des campagnes régulières de sensibilisation et d’information.

Une Cellule de veille et d’écoute sur le harcèlement sexuel permet depuis 2015 d’accompagner en toute confidentialité les personnels et la communauté étudiante victimes de harcèlement sexuel. Contact : ecoute.cvehs@sciencespo.fr 

> En savoir plus sur la prévention du harcèlement sexuel

ZOOM SUR

Texte alternatif
Crédits

Welcome refugees, une initiative étudiante

En novembre 2015, des étudiants de Sciences Po lancent une initiative visant à permettre aux réfugiés qui souhaitent reprendre leurs études de le faire à Sciences Po. Grâce à un travail de terrain mené par les étudiants impliqués dans des associations et ONG, la première promotion du programme “Welcome Refugees” est accueillie en mars 2016. Depuis, ce programme s’est développé grâce au soutien très actif des étudiants, de l’ONG Wintegreat, des enseignants, de l’administration et de ses partenaires entreprises donateurs. > En savoir plus

Alors qu’une grave crise migratoire s’est installée en Europe et dans le monde depuis 2015, Sciences Po a développé une politique d’accueil des étudiants réfugiés ou demandeurs d’asile. Au-delà de la procédure “classique” pour rejoindre les formations diplômantes de Sciences Po en master, Sciences Po propose deux dispositifs qui visent à accompagner au plus près les migrants ayant interrompu leurs études tout en tenant compte des spécificités de leurs parcours. De quoi reprendre confiance, découvrir son pays d’accueil et élaborer un nouveau projet d’étude ou professionnel.

Prendre ses repères avec le programme "Tremplin"

Mené en partenariat avec Wintergreat, le programme “Tremplin” propose des cours hebdomadaires et un accompagnement personnalisé pendant un semestre. Objectifs : assurer une mise à niveau en français et trouver des repères dans son nouveau pays d’accueil. Ce programme est ouvert à tous les réfugiés et demandeurs d’asile ayant le bac ou son équivalent.

En savoir plus sur le programme Wintegreat “Tremplin”

Trouver sa voie professionnelle grâce au Certificat

D’une durée de deux années d’études à temps plein, le Certificat professionnel pour étudiants réfugiés est un diplôme d’établissement destiné aux jeunes de moins de 30 ans ayant déjà suivi un programme linguistique et/ou titulaires d’un niveau de fin d’études secondaires dans leur pays d’origine. Professionnalisant, celui-ci vise à améliorer l’employabilité par l’acquisition de compétences adaptées au monde du travail. Il s’adresse aux jeunes qui souhaitent une insertion professionnelle rapide.

En savoir plus sur le Certificat professionnel pour jeunes réfugiés

  • 11,3 M d'euros consacrés aux bourses et à l'aide sociale en 2019
  • 35% des étudiants ne paient pas de droits de scolarité
  • 2091 élèves entrés à Sciences Po grâce aux CEP
  • 150 élèves accompagnés par Premier Campus
  • 330 étudiants en situation de handicap
  • 110 migrants accueillis dans le programme Welcome Refugees