Accueil>À propos>Une université ouverte à tous>Ouverture sociale

Une université ouverte à tous : ouverture sociale

Aide sociale : une politique volontariste

Nous pensons que les difficultés financières ne doivent empêcher personne d’étudier à Sciences Po. C’est pourquoi nous consacrons chaque année plus de 10 M d'euros aux bourses et à l'aide sociale (11,3 M d’euros en 2019). Au total, nous aidons près de 4 étudiants sur 10 avec :

  • des bourses : à Sciences Po tout étudiant français ou européen boursier du CROUS perçoit également une aide financière complémentaire.
  • des exonérations de droits de scolarité, qui concernent plus d’un tiers des étudiants (35%)
  • des aides financières pour les étudiants les plus fragiles, notamment des bourses de mobilité pour la troisième année à l’étranger.

Ces aides complètent notre politique de progressivité des droits de scolarité, un système unique en son genre qui permet d’adapter le coût des études aux revenus des familles, pour tous les résidents européens.

Les Conventions éducation prioritaire : un dispositif pionnier

Nous pensons que les élèves les plus talentueux, quelles que soient leurs origines familiales, sociales et culturelles, doivent trouver leur place à Sciences Po. C’est la conviction qui a permis la création en 2001 d’un programme sans équivalent en France, les Conventions éducation prioritaire, qui concernent aujourd’hui 166 lycées de zones défavorisées dans toute la France métropolitaine et l’Outre-Mer. Cette voie d’admission spécifique, ouverte aux lycéens des établissements partenaires, a permis d’accueillir depuis sa création plus de 2000 élèves qui n’auraient jamais imaginé intégrer Sciences Po.

> En savoir plus sur les modalités d’admissions

Une nouvelle ambition

Alors que Sciences Po célébrait les 20 ans des CEP en 2021, le dispositif a été considérablement renforcé et élargi. L’objectif est de constituer un réseau de plus de 200 lycées partenaires afin de mailler le territoire, des zones périurbaines aux zones rurales en passant par l’outre-mer. Les ateliers de préparation des lycéens sont enrichis et donnent des clés pour l’entrée dans l’enseignement supérieur en général. Sciences Po s’est également donné comme objectif de porter de 10 à 15% la proposition d’élèves issus des CEP parmi les admis en première année.

Une insertion professionnelle réussie

Les diplômés issus du dispositif CEP connaissent une insertion professionnelle en tout point semblable à celle des autres diplômés de Sciences Po grâce à un accompagnement étroit et personnalisé durant toute leur scolarité par le pôle égalité des chances qui leur est dédié et le soutien des entreprises partenaires qui proposent du mentorat et des présentations métiers.

Chiffres clés

  • 11,5 M

    d'euros consacrés aux bourses et à l'aide sociale en 2021

  • 35%

    des étudiants ne paient pas de droits de scolarité

  • 2602

    élèves entrés à Sciences Po grâce aux CEP

  • 423

    étudiants en situation de handicap

  • 110

    migrants accueillis dans le programme Welcome Refugees

Bilan des admissions

alt


En 2021, les candidats en première année du Collège universitaire (1er cycle) venaient de près de 2000 lycées différents en France. Consulter le bilan des admissions 2021.