Histoire globale & internationale : un nouveau double diplôme Sciences Po / King's College

Sciences Po et King's College London, partenaires de longue date, renforcent leurs liens avec la création d'un double diplôme de master en histoire globale et internationale. Une formation unique qui combine l'expertise de deux des meilleurs centres européens d'études en histoire. Mario Del Pero, Professeur des universités à Sciences Po, directeur des études doctorales en histoire et artisan de ce double diplôme, répond à nos questions. 

Mario del PeroMario del Pero © Sciences Po

Comment est née l’idée d’un double diplôme en histoire avec King's College ? 

Mario Del Pero : D'une part, King's est l'un des partenaires institutionnels les plus anciens de Sciences Po. Nos écoles - en particulier l'École des affaires internationales (PSIA) - ont déjà établi diverses collaborations, y compris des programmes de double master. D'autre part, le département d'histoire de King's et notre Centre d'histoire ont promu de nouvelles formes de coopération et d'échange de professeurs. Le département d'histoire de King’s est l'un des meilleurs en Europe et dans le monde en termes de qualité de la recherche, de la variété des diplômes qu'il propose et du large éventail de domaines historiques couvert par son corps professoral. Il est à bien des égards le partenaire idéal pour Sciences Po. Enfin, comme c'est toujours le cas, les liens et les relations personnelles ont joué un rôle. Je pourrais citer de nombreux collègues qui se sont impliqués et ont contribué à ce partenariat, mais le Professeur Jeremy Jennings est la personne qui m’a vraiment aidé à développer cette collaboration. Jeremy Jennings est un grand spécialiste de la pensée politique française, un ami de Sciences Po (il enseigne toujours sur le campus de Menton) et il est membre externe du conseil du Centre d'histoire de Sciences Po.

Quelle est l'originalité du double diplôme ? Quels sont ses avantages ? 

Mario Del Pero : Deux des meilleurs centres européens d'étude en histoire s'associent pour proposer un diplôme de master unique en histoire internationale et globale. Les étudiants pourront choisir parmi une offre de cours extraordinairement riche, expérimenter deux modèles d'enseignement et s'engager dans diverses activités - séminaires, ateliers, stages pratiques dans les archives, pour n'en citer que quelques-uns - proposées en anglais et en français. 

Ils seront confrontés à une variété de méthodologies, d'approches scientifiques et de débats historiographiques. Ils pourront construire des parcours individuels spécifiques, adaptés à leurs intérêts, leurs passions et leurs curiosités. Le seul master comparable - et il connaît un grand succès - est le MA/Msc en histoire internationale/mondiale de Columbia/LSE. 

Compte tenu de notre offre et de notre complémentarité avec King's, je suis convaincu que nous sommes dans la même lignée et que nous attirerons des étudiants de grande qualité. Quant aux avantages, les étudiants auront la possibilité de développer une connaissance inégalée de l'histoire internationale moderne ; ils pourront bien sûr postuler aux grands programmes de doctorat, à Sciences Po et dans le monde. Mais la recherche et l'enseignement n’est qu’une possibilité parmi celles qui leur sont offertes à la fin du diplôme : des instituts de recherche aux musées, du journalisme à l'édition et aux services d'information, les diplômés de ce programme bénéficieront de multiples opportunités professionnelles. 

Comment les candidats peuvent postuler pour le double diplôme ? 

La procédure de candidature est la même pour tous les masters de Sciences Po. Un comité paritaire comprenant des membres du corps professoral de Sciences Po et de King's évaluera les dossiers et sélectionnera les candidats.

Quelles sont les matières enseignées et comment les études sont-elles organisées ? 

Les étudiants choisissent parmi une grande offre de cours. La première année se passe à Sciences Po et la seconde à King's où ils pourront choisir entre le Master en histoire moderne et le Master en histoire et civilisation du monde. 

Nous avons deux approches un peu différentes : à Sciences Po, les étudiants suivent un grand nombre de cours et de travaux dirigés, tandis qu'à King's, ils passent moins de temps en classe et plus de temps à rédiger des articles et à préparer des discussions de séminaire. Nous pensons que cela ajoute à la force du programme car les deux modèles sont complémentaires.

Quelles sont les possibilités de carrière après de double diplômes ? 

La voix naturelle du double programme serait de poursuivre la recherche en doctorat formant ainsi de jeunes historiens. Mais c'est loin d'être la seule option. Think tanks, centres de recherche, musées, événements et festivals culturels, journalisme, institutions européennes et internationales, fonction publique : les débouchés potentiels sont nombreux pour les diplômés d'un master aussi riche et qualifiant.

Que signifie être "historien" aujourd'hui ? Quel est son rôle ? 

Cela signifie avant tout être conscient de la complexité (et parfois de la contingence) des processus historiques sociaux, politiques et économiques complexes ; ne rien tenir pour acquis ; s'enquérir et remettre en question constamment l'objet de notre étude, en recherchant la causalité ainsi que l'accidentalité en tant que moteurs clés de l'histoire. Et c'est avant tout cette conscience de la complexité que nous voulons apporter au débat public, où les historiens devraient s'efforcer d'intervenir davantage, et transmettre à nos étudiants.

Propos recueillis par Malika Sadaoui (École de la recherche)

En savoir plus :

Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Le 25 novembre 2020, Sciences Po lance une nouvelle Chaire développement durable et transition climatique, pilotée conjointement par l'École d’affaires publiques et l'École des affaires internationales (PSIA). Dans la lignée du Green Deal européen, cette Chaire résolument transdisciplinaire vise à apporter de nouveaux éclairages à toutes les organisations soucieuses de faire progresser le développement durable selon le triple axe de la transition climatique, du développement économique et de l’inclusion sociale. Entretien avec son directeur, le Dr Shiv Someshwar, spécialiste des questions environnementales, professeur associé à Sciences Po et professeur invité de l’Université Columbia. 

Lire la suite
Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

La Journée portes ouvertes 2020 du bachelor a rassemblé 12 000 visiteurs en ligne samedi 14 novembre dernier ! Si vous n'avez pas pu assister aux différents ateliers, voici quelques émissions à voir en replay qui vous permettront de savoir l'essentiel sur Sciences Po, son programme de premier cycle, et les nouvelles modalités d'admission. De quoi vous motiver pour oser Sciences Po !

Lire la suite
L'innovation dans tous ses États

L'innovation dans tous ses États

Comment réinventer les prisons de demain ? Comment décarboner les Jeux olympiques de 2024 ? Comment rendre le patrimoine du Domaine de Chantilly accessible aux générations futures ? Voici quelques-unes des questions soulevées par l’Incubateur des politiques publiques, un programme destiné aux étudiants de master de l’École d’affaires publiques de Sciences Po, mis à l'honneur dans le cadre du Mois de l’Innovation Publique de novembre 2020. 

Lire la suite
Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Les groupes sociaux ainsi que les individus se sont toujours déplacés, plus ou moins durablement. Ces mobilités diverses dans le temps et l’espace, sont marquées par la multiplicité de leurs motifs, de leurs trajectoires et de leurs répercussions. En découle l’impératif de les analyser avec une attention tout aussi plurielle. Les nombreuses recherches conduites à Sciences Po, en particulier  au sein du groupe Migration et Diversité répondent à cette exigence et visent à développer de nouvelles approches. Le dernier dossier de Cogito, le magazine de la recherche, présente un aperçu de leur richesse. 

Lire la suite
Candidats en bachelor : nos conseils pour rédiger vos écrits personnels

Candidats en bachelor : nos conseils pour rédiger vos écrits personnels

Vous souhaitez intégrer Sciences Po en première année ? Commencez à préparer votre candidature sans attendre ! Nouveauté pour la rentrée 2021 : vous devrez présenter dans votre dossier trois exercices rédactionnels. Ces “écrits personnels” forment l’une des quatre épreuves de la procédure : voici quelques conseils et rappels utiles pour la réussir au mieux. 

Lire la suite
Huit nouveaux chercheurs à Sciences Po

Huit nouveaux chercheurs à Sciences Po

Sciences Po accueille cette année huit nouveaux membres dans sa  faculté permanente. Huit chercheuses et chercheurs qui, chacun dans leur domaine, ouvrent des portes sur de nouveaux savoirs pour notre recherche et nos enseignements. Ces nouvelles têtes (pensantes) viennent étoffer notre dispositif de recherche, irriguer les cours, et renforcer l'engagement de Sciences Po dans le débat public. Découvrez leurs profils !

Lire la suite
Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

La pluridisciplinarité. La troisième année à l’étranger. L’histoire. La science politique. Étudier à Paris. Ne pas étudier à Paris. Chaque étudiant a sa raison bien à lui de choisir le bachelor de Sciences Po. Mais de quelles sciences humaines et sociales parle-t-on ? À quoi cela peut-il bien servir plus tard ? À quelques jours de notre Journée Portes Ouvertes 2020, entretien avec la doyenne du Collège universitaire, Stéphanie Balme, sur cette formation “iconique” du parcours à Sciences Po.

Lire la suite
La mobilité étudiante ou la maîtrise de la multiculturalité

La mobilité étudiante ou la maîtrise de la multiculturalité

CIVICA - L'Université européenne de sciences sociales, encourage les échanges et la coopération entre ses huit institutions membres, à tous les niveaux. Cette ambitieuse initiative permet de multiplier les opportunités pour les étudiants et préparer au mieux la prochaine génération de citoyens à construire un avenir commun au-delà des frontières. Nous avons rencontré Stefan Pfalzer, ambassadeur CIVICA et étudiant en master du double diplôme entre Sciences Po et la London School of Economics. De double nationalité autrichienne et égyptienne, Stefan Pfalzer a grandi en Autriche. Pour son diplôme de premier cycle, il avait étudié à l'Université de Vienne puis passé sa troisième année à Sciences Po à Paris.

Lire la suite