Accueil>Candidats>Quel Master choisir à Sciences Po pour poursuivre ses études en histoire après une Licence ?

Quel Master choisir à Sciences Po pour poursuivre ses études en histoire après une Licence ?

Section #possibilités

Les choix de Masters à Sciences Po après une Licence en histoire

Après avoir obtenu leur Licence en histoire, les étudiants ont la possibilité de candidater à une large gamme de Masters spécialisés à Sciences Po. Parmi ces programmes, les choix les plus courants des diplômés d’une Licence en histoire sont le Master en histoire et le Master en science politique, tous deux dispensés par l'École de la recherche de Sciences Po.
Le Master en histoire propose l’étude approfondie des différents contextes historiques, permettant aux étudiants de développer une compréhension critique des événements passés lors de cours portant notamment sur l'histoire des relations internationales, l'histoire environnementale, l'histoire politique, l'anthropologie, l'histoire du capitalisme, les aspects quantitatifs et numériques de l'histoire ou encore le journalisme d'histoire. 

Quant au Master en science politique, il permet aux étudiants d'approfondir leur analyse des enjeux politiques contemporains, mettant l'accent sur l'étude des politiques publiques, des institutions politiques et des processus décisionnels. Cette complémentarité entre histoire et sciences politiques offre une opportunité d'approfondir la compréhension des phénomènes politiques contemporains à travers une perspective historique. Les compétences analytiques et de recherche acquises en histoire sont transférables à l'étude des structures et des théories politiques. De plus, cette transition peut répondre à l'intérêt pour les enjeux actuels et élargir les perspectives de carrière dans des domaines tels que le gouvernement, les organisations internationales et la recherche académique en politique. Au sein du Master en science politique, sont notamment étudiés des thèmes comme l'histoire de la bureaucratie, du conflit social, de l'aide sociale, des relations internationales, de la République et du républicanisme, ou encore la place de l'histoire dans la pensée politique.

De nombreux diplômés en histoire optent également pour le Master en journalisme proposé par l'École de journalisme de Sciences Po. En effet, la Licence en histoire confère aux étudiants des compétences avancées en recherche, en analyse critique et en rédaction, compétences essentielles dans le domaine du journalisme. Leur solide culture générale et leur compréhension approfondie des événements historiques leur permet de contextualiser les actualités et de les relier à des tendances passées. De plus, leur aptitude à communiquer des informations complexes et à évaluer de manière critique les sources les prédispose à une carrière dans le journalisme, où la vérification des faits et la lutte contre les biais sont primordiales.

Après avoir obtenu leur Licence en histoire, un grand nombre d’étudiants se dirigent aussi vers l'École d’affaires publiques de Sciences Po pour poursuivre leur Master en politiques publiques en privilégiant notamment 3 spécialités :

Administration publique

Cette spécialité est axée sur l'analyse et la gestion des politiques et des organisations publiques. Les étudiants apprennent à comprendre les structures administratives, les processus de prise de décision et les politiques publiques. Ils étudient également les défis contemporains auxquels sont confrontés les administrations publiques, telles que la gouvernance, la réglementation, et la gestion des ressources.
Les étudiants ayant obtenu une Licence en histoire ont développé des compétences analytiques et de recherche qui sont pertinentes pour l'étude des institutions gouvernementales et des politiques publiques. De plus, leur capacité à contextualiser les événements dans le temps peut être appliquée à la compréhension de l'évolution des politiques et des institutions publiques. Ils peuvent également être motivés par un intérêt pour le service public et les perspectives de carrière variées offertes dans ce domaine. La spécialité Administration publique permet par exemple d'étudier en détails l'histoire de l'intégration européenne, l'histoire des réformes en France, l'histoire des politiques sociales ou encore des politiques agricoles.

Culture

Cette spécialité explore le rôle de la culture dans les politiques publiques et la société en général. Les étudiants examinent les politiques culturelles nationales et internationales, ainsi que les questions liées à la diversité culturelle, à l'identité nationale, et à la mondialisation culturelle. Ils étudient également les industries culturelles, telles que le cinéma, la littérature, les arts visuels, et les médias, et leur impact sur la société et l'économie.

Après avoir obtenu un diplôme Bac+3 en histoire, les étudiants peuvent être enclins à choisir la spécialité Culture pour plusieurs raisons :

  • leur formation en histoire leur confère une solide compréhension du contexte historique, ce qui enrichit leur analyse des expressions culturelles
  • leur capacité à examiner de manière critique les sociétés et les cultures est également un atout précieux dans cette spécialité.
  • leur intérêt pour les arts, la littérature et la diversité culturelle peut trouver un terrain fertile dans cette voie d'étude.

Enfin, la spécialité Culture ouvre des perspectives de carrière dans les secteurs culturels et créatifs, où les compétences et les connaissances historiques sont hautement valorisées.

Les étudiants choisissant la spécialité Culture auront notamment l'occasion d'étudier l'histoire des industries culturelles, les conditions historiques de l'émergence du service public culturel et de la notion de patrimoine culturel, ou bien encore une introduction à l'histoire de l'art.

Sécurité et défense

Cette spécialité se concentre sur les questions de sécurité nationale et internationale, ainsi que sur la défense et la stratégie militaire. Les étudiants explorent les défis contemporains en matière de sécurité, tels que le terrorisme, la prolifération des armes, les conflits régionaux, et les menaces cybernétiques. Ils étudient également les politiques de défense nationale, les alliances internationales et les stratégies de sécurité collective.

Les étudiants ayant suivi un programme de Licence en histoire peuvent être susceptibles de choisir la spécialité Sécurité et Défense pour plusieurs raisons. Leur formation en histoire leur a permis de développer une compréhension approfondie des conflits passés, des relations internationales et des politiques qui les ont façonnés. Cette perspective historique enrichit leur analyse des enjeux de sécurité et de défense contemporains. Leur capacité à examiner de manière critique les politiques de sécurité et leur intérêt pour les questions géopolitiques et militaires peuvent trouver une application dans cette spécialité. Enfin, la spécialité Sécurité et Défense ouvre des perspectives de carrière dans les domaines de la sécurité nationale, de la diplomatie et de la gestion des crises, où leurs compétences analytiques et de recherche sont hautement valorisées.

La spécialité Sécurité et Défense permet se pencher sur l'évolution historique d'institutions telles que la police, la gendarmerie, la douane, l'armée ou l'administration pénitentiaire.

Section #apres-licence

Intégrer un cursus de Master à Sciences Po après une Licence en histoire ou autre discipline

Intégrer un programme de Master après l'obtention d'une Licence en histoire ouvre de nouvelles perspectives aux diplômés, leur permettant d'approfondir leurs connaissances historiques ainsi que leur analyse et de développer leurs compétences dans des domaines spécialisés comme la méthodologie de la recherche en histoire. 

À Sciences Po, notre offre de programmes de Masters est conçue pour accueillir des candidats provenant de divers horizons académiques, qu'ils aient une Licence en histoire ou dans une autre discipline.

Nos programmes de Master sont spécifiquement conçus pour offrir aux étudiants ayant obtenu une Licence la possibilité de capitaliser sur leur expertise antérieure, notamment en histoire tout en se spécialisant dans ce domaine. Que les diplômés aient une formation en histoire ou dans une autre discipline, ils ont l'opportunité d'approfondir leur compréhension des événements historiques, des mouvements sociaux, des changements politiques et culturels, et de développer une compréhension critique des contextes historiques.

Chaque année, de nombreux étudiants titulaires d'un diplôme de niveau Bac+3 en histoire et dans différentes disciplines rejoignent nos programmes de Master pour approfondir leurs études et poursuivre leur carrière, notamment dans le domaine de l'histoire.

En savoir plus sur les admissions en Master après un diplôme de Licence en histoire

Section #facultes-internationales

Des études d’histoire dans les meilleures facultés du monde pour une carrière internationale

Sciences Po propose la possibilité aux titulaires d'un diplôme de niveau Bac+3, d'étudier dans des universités spécialisées en histoire, choisies pour leur excellence académique et leur expertise dans divers domaines de cette discipline.

Parmi les partenaires de Sciences Po proposant des doubles diplômes en histoire, on trouve notamment :

 

Ces partenariats permettent aux étudiants de poursuivre leur cursus universitaire et approfondir leurs connaissances en histoire au sein d’universités de premier plan avec une ouverture internationale indispensable pour leur future carrière. Sciences Po leur propose des opportunités de stage et d'emploi qui enrichissent leur parcours académique et les préparent à réussir leur parcours professionnel.

Journées portes ouvertes 2024

Étudiants devant l'entrée du 1, Saint-Thomas (crédits : Pierre Morel)

Portes ouvertes bachelor le 30 novembre 2024

Venez rencontrer nos équipes et nos étudiants au sein de nos campus en région.

Inscrivez-vous

Portes ouvertes masters le 19 octobre 2024

Découvrez nos 30 masters et échangez avec les équipes et les étudiants de nos 7 Écoles professionnelles.

Inscrivez-vous