Candidats en bachelor : nos conseils pour rédiger vos écrits personnels

Vous souhaitez intégrer Sciences Po en première année ? Les candidatures sont ouvertes ! Première des quatre épreuves de la nouvelle procédure d'admission : les “écrits personnels”. Il s'agit de trois exercices rédactionnels à présenter dans votre dossier : voici quelques conseils et rappels utiles pour les réussir au mieux. 

Adieu lettre de motivation, bonjour écrits personnels ! Ce que l’on attend de vous

La nouvelle procédure d’admission en bachelor renforce la place de l’écrit dans le dossier. Ce n’est donc plus une lettre de motivation mais trois exercices rédactionnels qu’il vous faut rédiger de votre plus belle plume ! Trois textes sur trois sujets différents  : 

  • Votre parcours personnel, vos activités et centres d’intérêts
  • Votre motivation et votre projet intellectuel pour Sciences Po
  • Votre essai personnel sur une thématique parmi cinq au choix. 

Ces exercices font partie intégrante du dossier que vous allez compléter et valider, via Parcoursup pour les candidats issus d’un lycée français, ou sur le portail Sciences Po pour les candidats issus de systèmes secondaires étrangers. Avant de vous lancer, n’oubliez pas que ces trois écrits doivent se compléter : si vous respectez les consignes, vous ne devriez pas vous répéter. 

Parcours personnel : il était une fois...vous !

Dans ce premier texte, vous devrez faire part “de vos activités et centres d’intérêt, expériences professionnelles en fonction de (votre) parcours”. Autrement dit, du concret, à développer dans quatre rubriques :

  • Décrivez vos expériences d'encadrement ou d'animation ;
  • Décrivez votre engagement citoyen (via un contrat de service civique ou au titre de la vie lycéenne) ou bénévole dans une association ou un autre cadre) ;
  • Décrivez vos expériences professionnelles ou les stages que vous avez effectués ;
  • Décrivez vos pratiques sportives et culturelles. Il peut également s’agir de la pratique d’une langue étrangère non étudiée au lycée, de séjours à l'étranger.     

Le tout dans un format limité à 1500 caractères (espaces compris) pour chacune de ces quatre rubriques. Cela peut paraître long à certains, court à d’autres. Si vous avez beaucoup d’expériences à raconter : faites le tri et choisissez les plus significatives. Si vous pensez avoir moins de matière : profitez-en pour expliquer pourquoi. Dans les deux cas, ce n’est pas la quantité qui fait la différence, mais ce que l’expérience raconte de vous. Qu’est-ce qui vous donne envie d’avoir un impact sur le monde ? À travers ce récit, vous attestez de votre engagement et donnez du sens à votre candidature. Et vous éclairez les motivations qui vont suivre…

Le projet motivé pour Sciences Po : vous ne venez pas chez nous par hasard…

Dans ce deuxième écrit, vous devrez exprimer “de façon claire et réfléchie” vos motivations et intérêts pour le projet intellectuel et pédagogique de Sciences Po en général, et celui des programmes que vous visez en particulier. Ce projet se déclinera en trois questions auxquelles vous devrez apporter une réponse rédigée et réfléchie : 

  • Votre intérêt pour les études de sciences humaines et sociales proposées par Sciences Po : en quoi répondent-elles à votre curiosité et vos questionnements personnels ? (entre 2500-3000 caractères espaces compris)
  • Vos deux choix motivés parmi les spécialisations et campus du programme de bachelor que vous souhaitez rejoindre (entre 1500-2000 caractères espaces compris). À ce propos, consultez le guide "Sciences Po sur Parcoursup, comment ça marche ?"
  • Les enseignements ou ateliers de votre parcours lycéen qui vous ont motivé et accompagné dans votre candidature à Sciences Po ? (entre1500-2000 caractères espaces compris)

Nous avons envie d’entendre vos arguments d’un point de vue académique... et la façon dont vous envisagez les prochaines années de votre vie. C’est un choix en connaissance de cause que nous vous demandons de faire : prenez le temps de vous plonger dans le projet, suivez nos actualités, nos réseaux sociaux, immergez-vous dans nos cours via la série Prof., posez des questions aux étudiants grâce à l’association SOS Sciences Po, par exemple. Et ne ratez pas l’opportunité des Journées Portes Ouvertes en ligne : prochaine édition le 6 février 2021 !

L’essai personnel : figure libre sur sujet imposé

Le troisième texte à rédiger (entre 3000 et 4000 caractères espaces compris) porte sur une question et une seule parmi cinq proposées :

  • Parmi les ouvrages que vous avez étudiés au lycée, quel est celui que vous conseilleriez à un ami et pourquoi? 
  • Qu’avez-vous accompli dont vous êtes le plus fier, et pourquoi ?
  • Pour quelle cause refuseriez-vous de prendre position et pourquoi ?  
  • Si vous aviez l’occasion de discuter avec un dirigeant politique important de votre pays: de qui s’agirait-il, que lui diriez-vous et pourquoi?
  • Qu'est-ce qui vous apporte de la joie? Expliquez et développez.

Prenez le temps de choisir la question à laquelle vous allez répondre. Il ne s’agit pas d’un test de connaissances : il n’y a pas de “bonne” ou de “mauvaise” réponse dans l’absolu. Vous devez choisir le thème qui vous permettra de développer la réflexion la plus personnelle et la plus authentique, de présenter votre écrit dans toute sa singularité. Une fois le thème choisi, il faudra s’y tenir ! Et le traiter avec la plus haute exigence dans l’écriture et la réflexion. 

Nos conseils pour réussir

Vos textes sont à vous et à personne d’autre

Bien sûr, il est toujours bénéfique de demander un avis extérieur sur vos écrits. Mais ne multipliez ni les relecteurs, ni les révisions : si quelques ajustements peuvent améliorer l’ensemble, des changements trop nombreux peuvent dénaturer vos textes et au final leur faire perdre tout authenticité. Or, vous êtes la personne la mieux placée pour connaître et évoquer vos talents, votre motivation, votre personnalité. Vous devez vous retrouver dans la version finale des écrits et en être fier.  

“Se vendre” tout en restant humble : une question d’équilibre

N’ayez pas peur de mettre en avant vos forces et vos réussites. Mais assurez-vous d’une part de leur pertinence par rapport à votre projet académique. Et, d’autre part, pensez à les mettre en contexte, à donner des exemples précis qui illustrent ce que vous voulez décrire. Cela permet de vous valoriser de manière argumenté et réfléchie , sans tomber dans l’arrogance. 

N’envoyez pas le premier jet et n’attendez pas la dernière minute

Vous ne pouvez pas aboutir à la version finale de vos textes en une seule fois. Ne vous y prenez pas la veille du dernier jour (consultez le calendrier) : vous avez besoin de temps pour réfléchir, construire votre argumentation, puis relire à tête reposée, améliorer, vérifier que chaque écrit contient tous les éléments demandés, et intégrer les - éventuelles - révisions d’un autre relecteur (qui doivent rester ponctuelles, cf. le conseil précédent). Sans oublier, évidemment, les corrections d’orthographe et de syntaxe ! Style formel ou plus personnel ? Peu importe, tant que vous restez cohérent et sincère. Essayez de rédiger des textes agréables à lire, avec des idées claires et pertinentes. Visez la simplicité et l’efficacité ! Et respectez la longueur exigée, ce qui demande aussi du temps. Comme l’a écrit Blaise Pascal dans son célèbre commentaire sur une de ses lettres :  « Je n'ai fait celle-ci plus longue que parce que je n'ai pas eu le loisir de la faire plus courte ». 

L'équipe éditoriale de Sciences Po

En savoir plus

"L'Histoire est encore à écrire"

Comprendre un continent par ses racines. C’est le défi qu’Ann-Sophie Schoepfel a fixé à ses élèves du Collège universitaire ce semestre. Grâce à une approche qui n’est pas centrée sur un pays, mais sur un continents, nos étudiants du campus de Nancy ressortent de son cours riches d’une vision plus périphérique d’une Histoire dont ils écriront peut-être les prochaines lignes.

Lire la suite
“Colombiennes”: deux étudiantes à la rencontre de femmes engagées

“Colombiennes”: deux étudiantes à la rencontre de femmes engagées

“Nous avons vingt ans lorsque nous arrivons à Bogota”: Jade Vergnes et Hortense Jauffret ont arpenté la Colombie à la rencontre de femmes inspirantes. Elles en ont tiré un livre, Colombiennes, rencontre avec 20 femmes engagées, paru le 8 mars aux éditions du Jasmin. Une compilation de portraits puissants, magnifiques et divers, qui mêlent témoignages écrits, photographies et illustrations de l’artiste Veronica Rincón León. 

De l’avocate proposée au prix Nobel de la Paix à la graffeuse qui chante dans les bus de Bogota, de la cartographe en Antarctique à l’ex-combattante des FARC, toutes se mobilisent pour répondre au plus grand défi qui déchire la Colombie : la quête de paix. Nous avons posé quelques questions à Hortense et Jade, aujourd’hui en césure après la première année du Master communication, médias et industries créatives.

Lire la suite
Le choix de l’école : de Sciences Po à l’enseignement

Le choix de l’école : de Sciences Po à l’enseignement

L’association Le Choix de l’école accompagne les jeunes diplômés vers le métier d’enseignant dans les collèges publics de l’éducation prioritaire. Depuis 2015, plus de 230 jeunes, âgés de 22 à 35 ans, se sont lancés grâce à l’association. Parmi eux, plus d’un quart sont diplômés de Sciences Po, comme Judith Lienhard, aujourd’hui professeur de français à Bagneux (92).

Lire la suite
Candidats en master : derniers conseils pour les oraux

Candidats en master : derniers conseils pour les oraux

Vous avez candidaté à un master de Sciences Po par la procédure française et vous êtes admissible ? Bravo ! Prochaine étape : réussir l'entretien. Les oraux d'admission auront lieu en distanciel entre le 19 et le 30 avril 2021 (et dès le 13 avril pour l'École de journalisme seulement). Ils peuvent générer du stress : vous vous posez des questions sur le profil des candidats recherchés, sur votre capacité à démontrer votre motivation et à défendre votre projet…. D'où l'importance de s'y préparer en amont ! Voici nos conseils pour cette dernière ligne droite. 

Lire la suite

École nationale de la magistrature : 40% des lauréats issus de Sciences Po

École nationale de la magistrature : 40% des lauréats issus de Sciences Po

La préparation au concours d'entrée à l’École Nationale de la Magistrature (ENM) assurée par l’École de droit de Sciences Po affiche des résultats remarquables pour 2021 : avec 73 lauréats pour 193 postes, c’est près de 40 % de la promotion 2021 de futurs magistrats qui se trouve issue de cette classe préparatoire. Bravo à tous les lauréats et à leurs professeurs !

Lire la suite