Master en Arts politiques

Qu'est-ce que le Master en Arts politiques ?

Le Master en arts politiques - SPEAP de l’École d’affaires publiques est un programme en un an à temps complet à l’ambition originale : dans une démarche expérimentale, les méthodes scientifiques et les pratiques artistiques sont mobilisées simultanément pour analyser de grands enjeux de société et enrichir ainsi les processus de prise de décision politique.

Ce programme s’adresse à de jeunes professionnels venus d’horizons variés – artistes, architectes, designers, universitaires, hauts fonctionnaires, cadres d'entreprise, chercheurs, administrateurs, acteurs de la vie publique, etc. – et qui souhaitent développer leurs compétences professionnelles, compléter leur formation intellectuelle ou réorienter leur carrière.

Leur parcours au sein de l’École d’affaires publiques se structure autour de projets concrets et effectivement mis en oeuvre, en collaboration permanente avec des acteurs publics et privés directement investis sur les problématiques étudiées. 

À qui s'adresse le Master en Arts politiques ?

Il s'adresse en particulier aux jeunes professionnels qui souhaitent :

  1. approfondir leurs connaissances dans le domaine des innovations politiques ;
  2. bénéficier d'une formation pragmatiste permettant d'appréhender de manière pluridisciplinaire les problèmes relatifs aux affaires publiques ;
  3. tirer profit d'un environnement expérimental d'exception pour créer de nouvelles formes de représentation de la chose publique et réinventer le rapport entre les différents acteurs sociaux ;
  4. accéder à une formation d'excellence dans les différents domaines couverts par l'École d'affaires publiques, en particulier en termes de management, d'analyse et de mise en œuvre des politiques publiques.

La formation

Le principe de la formation est d'offrir un ensemble d'expériences pédagogiques et professionnelles relevant à la fois des sciences sociales et des arts, abordés non pas parallèlement mais ensemble. Le Master en arts politiques - SPEAP a ainsi développé une formation unique, qui propose une nouvelle façon de travailler, mêlant arts, sciences sociales et politique. Intégrée à l'École d'affaires publiques de Sciences Po, cette formation invite les élèves à confronter leurs savoirs et méthodes à des problématiques concrètes posées par la société. L'enjeu est de parvenir à explorer de nouvelles formes de représentation pour des questions politiques, économiques, écologiques et/ou scientifiques controversées.

Les principaux apports conceptuels sont ceux des sciences sociales et des humanités (philosophie, sociologie, histoire, science studies). Le programme articule une formation théorique à un enseignement d'inspiration pragmatiste : travail en groupe et en ateliers sur des projets concrets centrés sur un problème précis. L'apprentissage des méthodes – scientifiques, artistiques, numériques – est au cœur du projet pédagogique. 

Les outils professionnalisants sont issus des plus récents travaux en méthodes digitales, grâce aux professeurs issus du Médialab de Sciences Po : cartographie des controverses, outils de visualisation digitale, design methods. À ces outils numériques s'ajoutent les méthodes de l'enquête en sciences sociales et en arts politiques : organisation par projets dans lesquels artistes et scientifiques participent ensemble à l'analyse de problèmes sociaux et politiques concrets, formation aux outils de restitution artistique : films, performances, sites, etc. 

Les étudiants auront également accès à l'offre de cours de l'École d'affaires publiques. Ils pourront ainsi, en fonction de leurs parcours et de leurs objectifs, acquérir des compétences en management, en gestion et en financements de projets, dans le domaine des politiques publiques et dans les différentes spécialités proposées par l'École. Ils pourront ainsi envisager de nouvelles perspectives de carrière en tant que managers dans des établissements culturels ou de grands établissements publics. 

Programme

  • 1 grand cours de 4 h par semaine : « Performances et Arts politiques », assuré par Jean-Michel Frodon et Frédérique Aït-Touati.
  • Un atelier pratique de 4h par semaine permettant d'appliquer le savoir et les outils présentés dans le cours théorique à des cas concrets (sous la forme d'exercices pratiques, sur des questions en lien avec les affaires publiques, et sous la forme de réponses apportées à des commandes soumises par des partenaires).
  • 1 cours de formation commune et 2 cours à choisir parmi les cours de l'École d'affaires publiques (cours de spécialité, électifs, études de cas) et parmi les cours de langues offerts par le département des langues. Ce choix se fait en fonction des parcours et des objectifs des étudiants, en accord avec le responsable pédagogique du programme. Les étudiants qui le souhaitent ont la possibilité de s'inscrire à un troisième cours parmi cette même offre globale. Ce troisième cours est facultatif; en revanche, toute inscription est définitive et engage sur le semestre.
  • 3 semaines intensives réparties au cours de l'année.
    La structure du programme est compatible avec une activité professionnelle à temps partiel.

Maquettes pédagogiques :

Modalités de recrutement

Le Master en arts politiques évoluant vers un nouveau format à partir de septembre 2023, les modalités de recrutement et le nouveau calendrier de la formation seront mis en ligne prochainement.

Contact

Retour en haut de page