HANDICAP ET TRAVAIL
23 février 2019

A Framework for Providing Telecommuting as a Reasonable Accommodation: Some Considerations on a Comparative Case Study

Identification de 3 facteurs de la relation de télétravail susceptibles d’influer sur l’autorisation de mise en place d’un aménagement par le télétravail (en prévision de son succès ou de son échec) : 1) le cadre légal/réglementaire/judiciaire du processus d’aménagement raisonnable 2) la situation d’emploi, y compris les tâches à effectuer par le télétravail 3) la relation employeur/employé.
14 mars 2019

Managing pain in the workplace: a focus group study of challenges, strategies and what matters most to workers with low back pain

Les défis au travail, stratégies personnelles, et thématiques importantes (enjeux) aux yeux de travailleurs avec des douleurs en bas du dos.
18 février 2019

Integrating Accommodation

Les bénéfices des aménagements destinés aux personnes handicapées sur les lieux de travail pour de tierces personnes aux US. Ces bénéfices sont soit liés à l’usage que les tiers peuvent faire des équipements, soit liés aux changements qu’ils induisent dans les attitudes des tiers. Un des sous-chapitres inclut une étude de cas sur le télétravail.
19 juin 2019

The ill-treatment of employees with disabilities in British workplaces

Les formes de maltraitance des personnes handicapées sur leur lieu de travail (telles qu’auto-rapportées) et les responsables identifié·e·s.
23 février 2019

Telework Rationale and Implementation for People with Disabilities: Considerations for Employer Policymaking

Analyser les raisons (« rationales ») du recours au télétravail citées par les télétravailleurs pour dans le but de construire un modèle révisé de politiques du télétravail.
17 juin 2019

Drivers of Workplace Discrimination against People with Disabilities : The Utility of Attribution Theory

Les caractéristiques des travailleurs.ses handicapé.e.s qui présentent une allégation de discrimination à l’emploi selon l’ADA devant l’Equal Employment Opportunity Commission (EEOC) et celles des travailleurs.ses handicapé.e.s qui se voient donner raison. Les auteurs insistent particulièrement sur le rôle du type de handicap, mettant à l’épreuve l’« Attribution Theory » (effets de la contrôlabilité et de la stabilité perçue du handicap).