Accueil>Témoignage : représenter la jeunesse au Women's Forum 2022

07.12.2022

Témoignage : représenter la jeunesse au Women's Forum 2022

alt
Les six étudiantes au Women's Forum 2022 (crédits : V. Toye)

Fin novembre 2022, six étudiantes en Master à l'École d'affaires publiques ou à l'École des affaires internationales (PSIA) de Sciences Po, toutes inscrites dans le Certificat égalité femmes-hommes et politiques publiques, ont participé en tant que Youth Ambassadors au Women's Forum for the Economy and Society. Elles nous livrent leur témoignage sur cette incroyable expérience. 

VOUS AVEZ ÉTÉ SÉLECTIONNÉES POUR PARTICIPER EN TANT QUE YOUTH AMBASSADORs AU WOMEN'S FORUM FOR THE ECONOMY AND SOCIETY GLOBAL MEETING 2022. POURRIEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS SUR CET ÉVÉNEMENT ?

Le Global Meeting 2022 du Women’s Forum for the Economy and Society est un évènement international qui réunit des leaders, des professionels de divers secteurs (venant du privé et du public) mais aussi des étudiantes et étudiants. Il a pour but “de transformer le pouvoir des voix des femmes en initiatives économiques et politiques avant-gardistes pour le changement sociétal”. Cette année, la 17e édition du Global Meeting, qui avait pour thème central “Time to Act” (il est temps d’agir), se concentrait sur trois sujets d’actualité : le climat, la paix et la santé. 

EN QUOI CONSISTE LA MISSION DE YOUTH AMBASSADOR

La mission de Youth Ambassador répond à un désir d’inclure la jeunesse dans la résolution des crises actuelles, y compris dans le cadre du Women’s Forum. Concrètement, nous avons été invitées à participer à un workshop la veille du Forum. Celui-ci avait pour but à la fois de nous faire travailler sur notre domaine de compétences - l’un des 3 thèmes du forum - aux côtés d’activistes, de chercheuses et de spécialistes du domaine. Le workshop nous a aussi permis de travailler certains soft skills, comme la prise de parole en public, afin de nous offrir des outils de réussite pour notre vie professionnelle. L’objectif était donc double : nous permettre de creuser en amont des questions dont nous pourrions débattre directement avec les intervenantes et intervenants du Women’s Forum, et nous donner les clés pour nous affirmer dans le monde professionnel tout en portant nos convictions. 

SUR QUELLES THÉMATIQUES AVEZ-VOUS TRAVAILLÉ ? CELA VOUS A-T-IL DONNÉ DES PERSPECTIVES DE PROJETS À METTRE EN PLACE OU DE COMBATS À REJOINDRE ? 

Alexandra, Emilie et Julia : Nous avons travaillé avec d’autres Youth Ambassadors sur la thématique de la santé, et plus précisément sur la pertinence de la prise en compte de la santé menstruelle dans les agendas RH des entreprises. Répartis en deux équipes notre objectif était de débattre de la pertinence, ou non, d’une prise en charge du cycle menstruel au niveau de l’entreprise. Nous en avons conclu la nécessité certaine d’une prise en charge, au mieux au niveau de l’État et a minima au niveau de l’entreprise. 

Meyya-tia : J’ai travaillé avec d’autres Youth Ambassadors sur la thématique du climat. Le débat sur lequel nous avons travaillé portait sur quel rôle les femmes devaient jouer dans le combat contre le réchauffement climatique, et plus précisément si elles devaient être les actrices principales de ce combat. Au-delà des discussions durant le workshop, toutes les conférences qui liaient genre et climat durant le Forum m’ont motivée à personnellement explorer davantage ce lien, en choisissant par exemple le projet “Campagne de sensibilisation : femmes et environnement” durant le prochain semestre à Sciences Po (dans le cadre du Certificat). 

Marianne : Ellen et moi avons été placées dans le groupe “Peace”, qui travaillait plus particulièrement sur la question du sort des femmes dans les conflits armés et dans les processus de paix. La sélection s’est en général faite sur notre parcours personnel. Par exemple, j’avais fait un stage auprès de la Commission de la Vérité Colombienne, ce qui m’avait permis de travailler à la fois sur le processus mémoriel et sur le sort des minorités dans les conflits. Durant le workshop, nous avons pris part à des débats sur la manière d’inclure les femmes dans le processus de résolution de conflit, en nous opposant sur leur priorisation éventuelle. 

À SCIENCES PO, VOUS ÊTES ÉTUDIANTES DU CERTIFICAT ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES ET POLITIQUES PUBLIQUES. LES ENSEIGNEMENTS QUE VOUS AVEZ SUIVIS DANS LE CADRE DE CE CERTIFICAT VOUS ONT-ILS ÉTÉ UTILES lors DE CE FORUM ? 

Oui, beaucoup de conférences et d’échanges faisaient écho à des interventions que nous avions eu dans le cadre du Certificat. Les enseignements précédemment reçus nous ont notamment permis de mieux comprendre les différents biais et enjeux à prendre en compte pour parler d’égalité. Nombre de conférences auxquelles nous avons eu la chance d’assister ont concrétisé un enseignement théorique que nous avions reçu. De plus, les enseignements du certificat se concentrent sur le cadre public. Toutefois, les difficultés que les femmes rencontrent pour accéder à des postes de pouvoir, y rester et y être crédibles sont les mêmes dans les entreprises privées. Le Forum nous a donc permis de mettre en perspective nos acquis.

Retenez-vous un élément en particulier DE VOTRE EXPÉRIENCE EN TANT QUE YOUTH AMBASSADOR AU WOMEN'S FORUM GLOBAL MEETING 2022 ?

Julia : D’enrichissantes rencontres avec des femmes de tous horizons, qui agissent avec volonté pour participer à résoudre collectivement les grandes crises de notre époque !

Marianne : Au-delà du contenu des interventions, je retiens vraiment la grande bienveillance et la disponibilité des femmes et des hommes présents - leur capacité d’écoute, leur enthousiasme et même le désir de certaines de nous prendre sous leur aile pour nous pousser à poursuivre nos projets !

Meyya-tia : La possibilité d’écouter, de rencontrer et de discuter avec des femmes inspirantes - et une rencontre qui m’a particulièrement marquée est la discussion que j’ai eue avec la journaliste climatique Mélissa Godin : enrichissante, inspirante et motivante ! 

Alexandra : Que des progrès sont à faire dans toutes les sphères, publiques comme privées et sur tous les continents, et que ce n’est que par l’union que l’égalité à laquelle nous aspirons sera atteinte.

Emilie : Concernant les droits des Femmes, l’actualité est une sorte de chaud-froid permanent : un progrès s’accompagne souvent d’un nouvel obstacle. Ce Forum a été l’occasion d’écouter et de rencontrer des hommes et des femmes qui portent un beau message d’espoir pour l’avenir. 

Témoignage de : Emilie Dufour, Julia Fertil, Alexandra Girard, Ellen Löfgren, Marianne Mignot Ogliastri et Meyya-tia Ramandraivonona. 

EN SAVOIR PLUS : 

TÉLÉCHARGER NOTRE BROCHURE

Portes Ouvertes Bachelor virtuelles et présentielles en février 2023

Portes ouvertes Bachelor 2023

Découvrez nos campus et notre licence en sciences humaines et sociales, qui vous permettra notamment d’effectuer votre 3ème année à l’international.

Inscrivez-vous

07.12.2022

Témoignage : représenter la jeunesse au Women's Forum 2022

alt
Les six étudiantes au Women's Forum 2022 (crédits : V. Toye)

Fin novembre 2022, six étudiantes en Master à l'École d'affaires publiques ou à l'École des affaires internationales (PSIA) de Sciences Po, toutes inscrites dans le Certificat égalité femmes-hommes et politiques publiques, ont participé en tant que Youth Ambassadors au Women's Forum for the Economy and Society. Elles nous livrent leur témoignage sur cette incroyable expérience. 

VOUS AVEZ ÉTÉ SÉLECTIONNÉES POUR PARTICIPER EN TANT QUE YOUTH AMBASSADORs AU WOMEN'S FORUM FOR THE ECONOMY AND SOCIETY GLOBAL MEETING 2022. POURRIEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS SUR CET ÉVÉNEMENT ?

Le Global Meeting 2022 du Women’s Forum for the Economy and Society est un évènement international qui réunit des leaders, des professionels de divers secteurs (venant du privé et du public) mais aussi des étudiantes et étudiants. Il a pour but “de transformer le pouvoir des voix des femmes en initiatives économiques et politiques avant-gardistes pour le changement sociétal”. Cette année, la 17e édition du Global Meeting, qui avait pour thème central “Time to Act” (il est temps d’agir), se concentrait sur trois sujets d’actualité : le climat, la paix et la santé. 

EN QUOI CONSISTE LA MISSION DE YOUTH AMBASSADOR

La mission de Youth Ambassador répond à un désir d’inclure la jeunesse dans la résolution des crises actuelles, y compris dans le cadre du Women’s Forum. Concrètement, nous avons été invitées à participer à un workshop la veille du Forum. Celui-ci avait pour but à la fois de nous faire travailler sur notre domaine de compétences - l’un des 3 thèmes du forum - aux côtés d’activistes, de chercheuses et de spécialistes du domaine. Le workshop nous a aussi permis de travailler certains soft skills, comme la prise de parole en public, afin de nous offrir des outils de réussite pour notre vie professionnelle. L’objectif était donc double : nous permettre de creuser en amont des questions dont nous pourrions débattre directement avec les intervenantes et intervenants du Women’s Forum, et nous donner les clés pour nous affirmer dans le monde professionnel tout en portant nos convictions. 

SUR QUELLES THÉMATIQUES AVEZ-VOUS TRAVAILLÉ ? CELA VOUS A-T-IL DONNÉ DES PERSPECTIVES DE PROJETS À METTRE EN PLACE OU DE COMBATS À REJOINDRE ? 

Alexandra, Emilie et Julia : Nous avons travaillé avec d’autres Youth Ambassadors sur la thématique de la santé, et plus précisément sur la pertinence de la prise en compte de la santé menstruelle dans les agendas RH des entreprises. Répartis en deux équipes notre objectif était de débattre de la pertinence, ou non, d’une prise en charge du cycle menstruel au niveau de l’entreprise. Nous en avons conclu la nécessité certaine d’une prise en charge, au mieux au niveau de l’État et a minima au niveau de l’entreprise. 

Meyya-tia : J’ai travaillé avec d’autres Youth Ambassadors sur la thématique du climat. Le débat sur lequel nous avons travaillé portait sur quel rôle les femmes devaient jouer dans le combat contre le réchauffement climatique, et plus précisément si elles devaient être les actrices principales de ce combat. Au-delà des discussions durant le workshop, toutes les conférences qui liaient genre et climat durant le Forum m’ont motivée à personnellement explorer davantage ce lien, en choisissant par exemple le projet “Campagne de sensibilisation : femmes et environnement” durant le prochain semestre à Sciences Po (dans le cadre du Certificat). 

Marianne : Ellen et moi avons été placées dans le groupe “Peace”, qui travaillait plus particulièrement sur la question du sort des femmes dans les conflits armés et dans les processus de paix. La sélection s’est en général faite sur notre parcours personnel. Par exemple, j’avais fait un stage auprès de la Commission de la Vérité Colombienne, ce qui m’avait permis de travailler à la fois sur le processus mémoriel et sur le sort des minorités dans les conflits. Durant le workshop, nous avons pris part à des débats sur la manière d’inclure les femmes dans le processus de résolution de conflit, en nous opposant sur leur priorisation éventuelle. 

À SCIENCES PO, VOUS ÊTES ÉTUDIANTES DU CERTIFICAT ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES ET POLITIQUES PUBLIQUES. LES ENSEIGNEMENTS QUE VOUS AVEZ SUIVIS DANS LE CADRE DE CE CERTIFICAT VOUS ONT-ILS ÉTÉ UTILES lors DE CE FORUM ? 

Oui, beaucoup de conférences et d’échanges faisaient écho à des interventions que nous avions eu dans le cadre du Certificat. Les enseignements précédemment reçus nous ont notamment permis de mieux comprendre les différents biais et enjeux à prendre en compte pour parler d’égalité. Nombre de conférences auxquelles nous avons eu la chance d’assister ont concrétisé un enseignement théorique que nous avions reçu. De plus, les enseignements du certificat se concentrent sur le cadre public. Toutefois, les difficultés que les femmes rencontrent pour accéder à des postes de pouvoir, y rester et y être crédibles sont les mêmes dans les entreprises privées. Le Forum nous a donc permis de mettre en perspective nos acquis.

Retenez-vous un élément en particulier DE VOTRE EXPÉRIENCE EN TANT QUE YOUTH AMBASSADOR AU WOMEN'S FORUM GLOBAL MEETING 2022 ?

Julia : D’enrichissantes rencontres avec des femmes de tous horizons, qui agissent avec volonté pour participer à résoudre collectivement les grandes crises de notre époque !

Marianne : Au-delà du contenu des interventions, je retiens vraiment la grande bienveillance et la disponibilité des femmes et des hommes présents - leur capacité d’écoute, leur enthousiasme et même le désir de certaines de nous prendre sous leur aile pour nous pousser à poursuivre nos projets !

Meyya-tia : La possibilité d’écouter, de rencontrer et de discuter avec des femmes inspirantes - et une rencontre qui m’a particulièrement marquée est la discussion que j’ai eue avec la journaliste climatique Mélissa Godin : enrichissante, inspirante et motivante ! 

Alexandra : Que des progrès sont à faire dans toutes les sphères, publiques comme privées et sur tous les continents, et que ce n’est que par l’union que l’égalité à laquelle nous aspirons sera atteinte.

Emilie : Concernant les droits des Femmes, l’actualité est une sorte de chaud-froid permanent : un progrès s’accompagne souvent d’un nouvel obstacle. Ce Forum a été l’occasion d’écouter et de rencontrer des hommes et des femmes qui portent un beau message d’espoir pour l’avenir. 

Témoignage de : Emilie Dufour, Julia Fertil, Alexandra Girard, Ellen Löfgren, Marianne Mignot Ogliastri et Meyya-tia Ramandraivonona. 

EN SAVOIR PLUS : 

TÉLÉCHARGER NOTRE BROCHURE

Portes Ouvertes Bachelor virtuelles et présentielles en février 2023

Portes ouvertes Bachelor 2023

Découvrez nos campus et notre licence en sciences humaines et sociales, qui vous permettra notamment d’effectuer votre 3ème année à l’international.

Inscrivez-vous