Participation citoyenne et transition écologique : enjeux et défis en Allemagne et en France

Mardi 17 septembre 2019 12h30 à 14h00
Maison des Mines et des Ponts et Chaussées, 270 rue Saint-Jacques 75005 Paris
Organisé parIddri

Une session du Séminaire développement durable et économie de l’environnement.

En présence de :

  • Patrizia Nanz, politologue (une des meilleures spécialistes de la participation en Allemagne), directrice scientifique de l’Institute for Advanced Sustainability Studies de Potsdam. Elle présentera son analyse des enjeux, des défis et du rôle potentiel que pourrait jouer la participation citoyenne dans le contexte politique allemand et européen actuel.
  • Loïc Blondiaux, figure éminente en sciences politiques sur la participation en France, professeur à Paris I. Il interviendra en regard sur les enjeux et les défis dans le contexte français
  •  Sébastien Treyer, directeur général de l’Iddri.

Dans plusieurs pays de l’Union européenne, si la transition écologique est bien à l’agenda, sa mise en œuvre bute sur une diversité d’obstacles techniques, économiques, sociaux ou politiques.

Ces difficultés ne sont pas indépendantes des contextes politiques plus généraux, qui, malgré les différences entre les États membres, partagent un certain nombre de caractéristiques : défiance vis-à-vis des institutions, sentiment de différents groupes de population de ne pas être représentés ou pas entendus par ceux qui prennent les décisions au niveau national, évolutions très rapides des modes de diffusion de l’information et des formes de mobilisation collective…

En réponse, des formes de participation citoyenne sont actuellement envisagées de manière renouvelée simultanément dans plusieurs pays, dans l’objectif autant de réussir à trouver les clés pour déclencher la transition écologique que d’expérimenter des formes innovantes de démocratie permettant de rapprocher les politiques publiques des situations vécues par les citoyens.

Mais quelles peuvent être les promesses de la participation citoyenne ? Quelles fonctions est-il réaliste de lui assigner ?

Alors qu’en France la convention citoyenne pour le climat va démarrer ses travaux, les débats actuels sur la participation citoyenne chez notre voisin allemand, mises en regard de l’histoire politique et des expériences passées du pays en la matière, permettent de porter un éclairage intéressant pour clarifier et positionner ce qui peut être attendu du dispositif français, mais aussi quelles leçons on devra essayer d’en tirer pour les expériences en cours ou à venir dans d’autres États membres européens.

©Shutterstock/RawPixel

En savoir plus et s’inscrire