La recherche à Sciences Po

Les recheches conduites à Sciences Po couvrent le droit, l'économie, l'histoire, la science politique et la sociologie et se déploient dans onze unités de recherche et des programmes transversaux.

La communauté scientifique compte plus de deux cent trente membres et de trois cent cinquante doctorants. Bénéficiant  d’une reconnaissance internationale, leurs travaux portent sur une grande variété de thèmes tels que l'éducation, les démocraties, le développement urbain, la globalisation ou la santé publique.

Un des objectifs majeurs de Sciences Po est de contribuer de manière déterminante aux avancées méthodologiques, épistémologiques et théoriques ainsi qu'aux recherches appliquées en sciences humaines et sociales.

Sciences Po se donne aussi pour mission de partager les résultats de ses recherches avec la communauté scientifique internationale, les étudiants, et plus largement l’ensemble de la société.

Sciences Po fait partie des 250 meilleures universités dans le classement mondial établi par QS en 2019. Située en 3ème position en science politique au plan international, elle est la première université d'Europe continentale dans cette discipline, devant LSE et Cambridge. En sociologie, après avoir été classée en 44ème puis 37ème position mondiale les deux années précédentes, Sciences Po atteint désormais le 28ème rang.

Sciences Po bénéficie du label HR Excellence in Research

La soufflerie

La “soufflerie interdisciplinaire” héberge les initiatives pluri- et inter-disciplinaires particulièrement innovantes et exploratoires de la faculté permanente de Sciences Po.

Soutenues par la direction scientifique, ces initiatives permettent à des chercheurs ayant suivi des trajectoires scientifiques éloignées les unes des autres d’échanger et de comparer leurs travaux et méthodes sur un objet donné afin d’enrichir mutuellement leurs approches.
Ces initiatives “à haut risque” donnent lieu à des échanges passionnants, débouchant parfois sur des collaborations inédites.

Elles sont à ce jour au nombre de cinq et sont consacrées à des enjeux majeurs pour les sociétés et pour la recherche  : transition numérique, environnement, régulation et impacts de la finance sur les sociétés, méthodes et analyses des données.

Pour en savoir plus

Retour en haut de page