Martin Luther King, 50 ans après sa mort, quel héritage?

Vendredi 30 mars 2018 17h00 à 19h00
Amphithéâtre Jacques Chapsal 27 rue Saint-Guillaume 75007 Paris
Organisé parSciences Po

Une discussion sur l’héritage de Martin Luther King Jr. cinquante ans après sa mort, animée par :

  • Sylvie Laurent, historienne, américaniste (Sciences Po; Stanford), auteur d’une « Biographie intellectuelle et politique de Martin Luther King »,
  • Manuel Cervera-Marzal, historien des idées (EHESS), post-doctorant à la Casa de Velazquez (Madrid). Auteur de « Désobéir en démocratie : la pensée désobéissante de Thoreau à Martin Luther King » et « Les nouveaux désobéissants : citoyens ou hors-la-loi ? »,
  • Rokhaya Diallo, journaliste, écrivain, réalisatrice et militante antiraciste,
  • Maboula Soumahoro, spécialiste des mouvements nationalistes afro-américains aux États-Unis, (Sciences Po, Université de Tours). Auteur d’une postface de « Sur la question noire : la question noire aux États-Unis 1935-1967″.

Comment comprendre l’extraordinaire révolution entamée par les Noirs américains au XXème siècle et mesurer son inachèvement sans revenir à l’étude de celui qui guida la lutte, Martin Luther King ?

A la fois homme d’église, critique social à l’occasion virulent et ambassadeur de la cause noire auprès de la majorité blanche, il fut un penseur de l’émancipation par-delà les droits civiques. Ses combats comme leurs inaboutissements nous permettent de comprendre la profondeur historique de la question de l’inégalité raciale aux États-Unis et la puissance des résistances populaires, désobéissantes et non violentes face à l’injustice.