Une école ouverte à tous

À Sciences Po, les difficultés financières ne sont pas un obstacle pour étudier. La preuve : près d’un étudiant sur trois est boursier.

Droits de scolarité & aides financières

Sciences Po a fait le choix du volontarisme, avec une politique de tarification et d'aide sociale sans équivalent. 

Des droits de scolarité adaptés aux ressources de chacun

Pour tous les résidents de l’Espace Économique Européen (EEE), les droits de scolarité à Sciences Po sont calculés en fonction des revenus de la famille. Système innovant mis en place dans les années 2000, la progressivité des droits assure une redistribution sociale à l’intérieur de l’établissement.

FOCUS

La part d'étudiants boursiers à Sciences Po est passée de 12 % en 2005 à 25 % en 2020.

À partir de l'année universitaire 2021/22, le calcul des droits de scolarité évolue : en lieu et place des échelons et de leurs inévitables effets de seuil, chaque étudiant s’acquittera désormais d’un tarif individualisé, au plus près de la réalité de ses moyens. 

L’échelle des droits de scolarité annuels s’étend de 0 à 13 000 euros maximum pour le bachelor et de 0 à 18 000 euros pour le master* . Pour estimer de vos droits de scolarité individuels, vous pouvez utiliser notre calculateur en ligne.

Le montant moyen des frais de scolarité que payent les étudiants européens à Sciences Po se monte à :

  • 5350 euros pour le bachelor
  • 6750 euros pour le master

Pour les étudiants dont la résidence fiscale se situe en dehors de l’Espace Économique Européen, les droits de scolarité 2021-2022* s’élèvent, par an, à :

  • 13 000 euros par an pour le bachelor
  • 18 000 euros par an pour le master

Chaque année, près d’un tiers des élèves ne paie pas de droits de scolarité. Des dispositifs propres à l’établissement permettent, sous certaines conditions, de bénéficier d’exonérations.

*Droits appliqués aux nouveaux étudiants entrant en première année de bachelor ou de master en septembre 2021

Aide sociale : exonérations et bourses

Pour permettre à tous les élèves de se consacrer sereinement à leurs études, Sciences Po accorde des aides financières importantes à ceux qui en ont besoin. Les élèves français et européens boursiers du CROUS sont non seulement exonérés de droits de scolarité, mais Sciences Po leur verse une bourse complémentaire, d'un montant équivalent à 75 % de l'aide versée par le CROUS.

Quant aux étudiants non ressortissants de l’Espace Économique Européen, ils peuvent bénéficier d’une bourse d’excellence Émile Boutmy, du nom du fondateur de Sciences Po. Plus de 250 élèves bénéficient de cette bourse d’excellence chaque année.

Aides à la mobilité

Pas question que les difficultés financières empêchent les étudiants de profiter de leurs expériences d’études à l’étranger. Sciences Po et ses partenaires proposent donc des aides à la mobilité internationale.

  • 35 % d'étudiants ne paient pas de droits de scolarité
  • 36 % d’étudiants sont aidés (exonérés de droits et/ou bénéficiaires d’une aide)
  • 11,3 M€ de budget consacré aux bourses et à l'aide sociale en 2019