Meet the first MasterCard Foundation Scholars at Sciences Po

The first five students to benefit from the MasterCard Foundation Scholars Programme at Sciences Po come from across sub-Saharan Africa. Astou Diouf, 18, is from Senegal, Zipporah Gakuu, 19, from Kenya, Romaric Compaore, 18, from Burkina Faso, Ashale Chi, 17, from Cameroon, and Fitiavana Andry, 17, from Madagascar, making this first cohort representative of Africa in all its diversity.

The students are about to begin the Europe-Africa programme on the Reims campus. They will study the social sciences and humanities with a specialised focus on African history, the challenges of economic and urban development in Africa, and the continent’s democratic, demographic, and environmental issues. All share the ambition of contributing one day to African development and growth and becoming decision-makers in their home countries.

An orientation week in Paris and Reims

Before starting term on the Reims campus, the students took part in their very own orientation week: discovering the Reims campus and the city, visiting Paris and its iconic monuments such as Notre Dame and the Pantheon, and attending information sessions on life in France, administrative formalities, and managing their student budget. 

A six-year scholarship programme to help train Africa’s change-makers

The MasterCard Foundation Scholars Programme at Sciences Po will support 120 talented African students over the next six years. Thanks to financial support from the MasterCard Foundation amounting to US$8.2 million (approximately €7.6 million), Sciences Po will offer a new generation of decision-makers a world-class university education in the social sciences and humanities.
The programme is aimed at students from sub-Saharan Africa with an excellent academic record and strong leadership potential, but who face significant entry barriers to higher education. Starting next year, in addition to the Europe-Africa undergraduate programme at the Undergraduate College, the scholars programme will be open to candidates intending to complete a Master's degree at one of Sciences Po's seven graduate schools or the June session of the Summer School.

Applications for the scholarship open at the start of October 2017

Applications for the 2018 scholarship in all categories—Bachelor's, Master's and Summer School—will be launched in early October.

Photo (from left to right): Astou Diouf, Zipporah Gakuu, Romaric Compaoré, Astride Ashale Chi, Fitiavana Andry

More information

16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 nouveaux chercheurs à Sciences Po

16 académiques permanents ont rejoint Sciences Po en cette rentrée 2019. Une grande diversité les caractérise, qu'il s'agisse de leurs universités d'origine, de leurs parcours, de leurs disciplines ou encore de leurs spécialités.

Lire la suite
Erasmus : Vivre L’Europe

Erasmus : Vivre L’Europe

Sur l'année universitaire 2018-2019, plus de 500 étudiants de Sciences Po ont participé à un programme Erasmus+, et 650 ont été reçus à Sciences Po : comme chaque année, Sciences Po participe activement au programme Erasmus ! Notre université n’est pas seulement membre active de ce programme, elle est aussi impliquée dans de nombreuses initiatives visant à construire une Europe plus forte et plus unifiée dans les domaines de l'éducation et de la mobilité. 

Lire la suite
Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

La pluridisciplinarité. La troisième année à l’étranger. L’histoire. La science politique. Étudier à Paris. Ne pas étudier à Paris. Chaque étudiant a sa raison bien à lui de choisir le bachelor de Sciences Po. Mais de quelles sciences humaines et sociales parle-t-on ? À quoi cela peut-il bien servir plus tard ? Entretien avec la doyenne du Collège universitaire, Stéphanie Balme, sur cette formation “iconique” du parcours à Sciences Po.

Lire la suite
De Sciences Po au Parlement européen

De Sciences Po au Parlement européen

Diplômée de Sciences Po en 2012, Charlotte Nørlund-Matthiessen a effectué son premier cycle sur le campus de Dijon en choisissant le programme européen - Europe centrale et orientale, un cursus de Sciences Po spécialisé dans l’approfondissement des enjeux européens. Puis, pour son second cycle, elle a rejoint le master Affaires européennes. Aujourd’hui assistante parlementaire, elle travaille aux côtés d’un député français au Parlement européen. En quoi consiste le travail d’un assistant parlementaire ? Comment ses études à Sciences Po l’ont-elles aidé dans sa carrière ? Témoignage.

Lire la suite
Lubrizol : la gestion de crise à la française en question

Lubrizol : la gestion de crise à la française en question

Par Olivier Borraz (CSO). L’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, dans la nuit du 25 au 26 septembre dernier, suscite de nombreux débats dont les médias se font quotidiennement l’écho. Tandis qu’habitants, associations et élus dénoncent le manque de transparence de l’État dans sa communication autour de l’accident, les représentants de l’État s’en prennent aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, accusées de nourrir l’inquiétude de la population.

Lire la suite
Avec Philippe Starck, la création est un devoir

Avec Philippe Starck, la création est un devoir

Architecture, décoration d'intérieur, mobilier urbain, ingénierie navale... Il n'est pas un domaine où l'imagination de Philippe Starck ne s'est pas déployée. Le créateur français, père du "design démocratique", était invité par l'École du management et de l'innovation de Sciences Po le 2 octobre pour partager son parcours, ses inspirations et sa vision empreinte d'humanisme.

Lire la suite