Accueil>[VIDÉO] Focus sur deux événements de la semaine de l'Histoire

19.12.2022

[VIDÉO] Focus sur deux événements de la semaine de l'Histoire

Du 12 au 16 décembre 2022, le Centre d'Histoire de Sciences Po (CHSP) a organisé sa semaine de l'Histoire autour du thème “Le retour de l'Histoire”, à l'initiative de son directeur Paul-André Rosental. En effet, face aux bouleversements du monde contemporain – environnement, guerre en Ukraine, crise des démocraties – les historiens pensent “pouvoir apporter une intelligence à ces phénomènes”, comme le précise Marc Lazar, professeur émérite de Sciences Po.

Les chantiers de l'histoire politique

Marc Lazar a ainsi animé une table ronde, le 14 décembre 2022, afin “d'essayer de comprendre où en était l'histoire politique”. S'il salue l'essor de la discipline dans les année 1980, notamment à Sciences Po, il s'attriste de sa relative “désaffectation” de la part des étudiants au début du XXIe siècle, pour finalement se réjouir du regain d'attention qu'elle suscite aujourd'hui grâce notamment aux nouvelles méthodologies qui sont apparues.

L'histoire ce n'est pas la science des hommes dans le passé, c'est la science des hommes et des femmes dans la durée.

L'exposition pensée comme un lieu de recherche

Thibault Boulvain, Assistant Professor à Sciences Po, a participé aux côtés de Laurence Bertrand Dorléac à la conférence du vendredi 16 décembre sur “L'exposition comme lieu de recherche”. Cet événement a été l'occasion de lancer une réflexion sur la façon dont l'historien de l'art à travers l'exposition dévoile aussi sa manière de penser l'histoire, et de travailler le passé pour “produire une intelligibilité, y compris du temps présent”. Pour ce faire, les deux intervenants se sont penchés sur des exemples concrets que sont l'exposition “Les désastres de la guerre” au Louvre Lens en 2014 ou l'exposition “Les Choses” au Musée du Louvre, dont Laurence Bertrand Dorléac est commissaire. 

Une image agit autant sur l'histoire que l'histoire fait l'image.

EN SAVOIR PLUS :

19.12.2022

[VIDÉO] Focus sur deux événements de la semaine de l'Histoire

Du 12 au 16 décembre 2022, le Centre d'Histoire de Sciences Po (CHSP) a organisé sa semaine de l'Histoire autour du thème “Le retour de l'Histoire”, à l'initiative de son directeur Paul-André Rosental. En effet, face aux bouleversements du monde contemporain – environnement, guerre en Ukraine, crise des démocraties – les historiens pensent “pouvoir apporter une intelligence à ces phénomènes”, comme le précise Marc Lazar, professeur émérite de Sciences Po.

Les chantiers de l'histoire politique

Marc Lazar a ainsi animé une table ronde, le 14 décembre 2022, afin “d'essayer de comprendre où en était l'histoire politique”. S'il salue l'essor de la discipline dans les année 1980, notamment à Sciences Po, il s'attriste de sa relative “désaffectation” de la part des étudiants au début du XXIe siècle, pour finalement se réjouir du regain d'attention qu'elle suscite aujourd'hui grâce notamment aux nouvelles méthodologies qui sont apparues.

L'histoire ce n'est pas la science des hommes dans le passé, c'est la science des hommes et des femmes dans la durée.

L'exposition pensée comme un lieu de recherche

Thibault Boulvain, Assistant Professor à Sciences Po, a participé aux côtés de Laurence Bertrand Dorléac à la conférence du vendredi 16 décembre sur “L'exposition comme lieu de recherche”. Cet événement a été l'occasion de lancer une réflexion sur la façon dont l'historien de l'art à travers l'exposition dévoile aussi sa manière de penser l'histoire, et de travailler le passé pour “produire une intelligibilité, y compris du temps présent”. Pour ce faire, les deux intervenants se sont penchés sur des exemples concrets que sont l'exposition “Les désastres de la guerre” au Louvre Lens en 2014 ou l'exposition “Les Choses” au Musée du Louvre, dont Laurence Bertrand Dorléac est commissaire. 

Une image agit autant sur l'histoire que l'histoire fait l'image.

EN SAVOIR PLUS :