Accueil>Découvrez Graticule : le dernier né de l’Atelier de cartographie de Sciences Po

22.08.2022

Découvrez Graticule : le dernier né de l’Atelier de cartographie de Sciences Po

alt
Graticule (crédits :  Atelier de cartographie/Sciences Po)

Pourquoi avoir voulu lancer ce nouvel outil ?

Patrice Mitrano, Responsable de l'Atelier de cartographie : L’ Atelier de cartographie de Sciences Po a conçu et développé Graticule en complète autonomie. L’équipe en a défini les contours et ce sont plus spécifiquement Thomas Ansart (développement) et Antoine Rio (ergonomie) qui l’ont créé.

Notre ambition ? Initier les élèves, les étudiants et les enseignants -de l’école élémentaire au supérieur, en passant par le collège et le lycée- à la cartographie et à ses concepts. Tout ceci partant du constat que trouver le fond de carte idéal, qui correspond à tous ses critères de recherche, relève du défi, il nous fallait répondre à cette attente.

En quoi Graticule se distingue d’une banque « classique » de fonds de cartes ?

P.M : Nous souhaitons rendre l’internaute acteur de sa création. Faire, tester, essayer, savoir recommencer, personnaliser, observer, comprendre sont autant de compétences que l’utilisateur de Graticule développera. Après avoir choisi une projection, cadré/centré la carte et paramétré les informations à y faire figurer, il ne reste plus qu’à imprimer ou à exporter le résultat obtenu. 

Comment cet outil participe au partage et à la diffusion des savoirs ? 

P.M : Ce logiciel en accès libre et gratuit s’enrichit de données (villes, relief, frontières…) elles-mêmes libres de droits et permet des exports à la portée de tous.

Pourquoi ce nom ?

P.M : Graticule est une représentation graphique sous forme de grille, composée de méridiens et de parallèles, permettant de visualiser un système de coordonnées et de mieux apprécier une projection cartographique. Cela nous a semblé un nom idéal pour cette application !

En savoir plus : 

22.08.2022

Découvrez Graticule : le dernier né de l’Atelier de cartographie de Sciences Po

alt
Graticule (crédits :  Atelier de cartographie/Sciences Po)

Pourquoi avoir voulu lancer ce nouvel outil ?

Patrice Mitrano, Responsable de l'Atelier de cartographie : L’ Atelier de cartographie de Sciences Po a conçu et développé Graticule en complète autonomie. L’équipe en a défini les contours et ce sont plus spécifiquement Thomas Ansart (développement) et Antoine Rio (ergonomie) qui l’ont créé.

Notre ambition ? Initier les élèves, les étudiants et les enseignants -de l’école élémentaire au supérieur, en passant par le collège et le lycée- à la cartographie et à ses concepts. Tout ceci partant du constat que trouver le fond de carte idéal, qui correspond à tous ses critères de recherche, relève du défi, il nous fallait répondre à cette attente.

En quoi Graticule se distingue d’une banque « classique » de fonds de cartes ?

P.M : Nous souhaitons rendre l’internaute acteur de sa création. Faire, tester, essayer, savoir recommencer, personnaliser, observer, comprendre sont autant de compétences que l’utilisateur de Graticule développera. Après avoir choisi une projection, cadré/centré la carte et paramétré les informations à y faire figurer, il ne reste plus qu’à imprimer ou à exporter le résultat obtenu. 

Comment cet outil participe au partage et à la diffusion des savoirs ? 

P.M : Ce logiciel en accès libre et gratuit s’enrichit de données (villes, relief, frontières…) elles-mêmes libres de droits et permet des exports à la portée de tous.

Pourquoi ce nom ?

P.M : Graticule est une représentation graphique sous forme de grille, composée de méridiens et de parallèles, permettant de visualiser un système de coordonnées et de mieux apprécier une projection cartographique. Cela nous a semblé un nom idéal pour cette application !

En savoir plus :