Égalité des chances : Sciences Po fête les 20 ans des CEP

Il y a vingt ans, Sciences Po créait à grand fracas un dispositif inédit, audacieux et presque révolutionnaire dans le paysage de l’enseignement supérieur français : les Conventions Éducation Prioritaire ouvraient une voie d’admission dédiée pour des candidats qui ne se seraient jamais autorisés à l’être. 20 ans et plus de 2300 étudiants plus tard, Sciences Po célèbre la réussite de ce pari : conjuguer l’excellence et le volontarisme dans l’ouverture sociale. 

> Plus que quelques jours pour revoir le Live Magazine de l'égalité des chances du 31 mai ! #ScPoLiveMagazine #20ansCEP

20 ans après, les tensions ont été apaisées par les réussites, ni plus ni moins remarquables que tous les autres étudiants de Sciences Po, des étudiants ayant rejoint l’institution par cette voie. Une leçon demeure, l’héritage majeur de cette expérience : il ne s’agit pas de décréter l’égalité des chances pour qu’elle existe, ni d’invoquer la diversité pour qu’elle survienne. 

Les CEP, cœur battant de l’ouverture sociale de Sciences Po

En vingt ans, le “programme CEP” a au total permis à près de 2300 étudiants, issus de territoires où personne ne place Sciences Po dans le champ des possibles, de rejoindre l’institution. Plus d’un millier de diplômés en sont sortis avec le précieux sésame, entamant des carrières aussi diverses et réussies que celles de tous les étudiants de Sciences Po. Plus largement, ce sont plus de 10 000 élèves qui ont participé aux ateliers de préparation dans leur lycée, ouvrant leurs horizons vers des formations jamais envisagées : un effet démultiplicateur et rarement évoqué du dispositif. Les histoires de réussite et d’engagement qui ont émaillé ces vingt ans ont fait l’objet d’une soirée spéciale de témoignages, le “Live Magazine de l’égalité des chances”, organisé le 31 mai en l’honneur de cet anniversaire :

Au cours de ces vingt ans, le programme CEP fut le cœur battant de l’ouverture sociale de Sciences Po, avec des promotions composées aux ¾ de boursiers. Dans le même temps, Science Po se dotait de deux autres innovations : un système de droits de scolarité adaptés aux revenus de chaque famille et une politique d’aide sociale sans équivalent dans le paysage de l’enseignement supérieur français. Ces innovations ont amené le taux de boursiers dans l’institution de 12 % en 2006 à 25 % aujourd’hui. Dans le même temps, Sciences Po a connu une explosion de son attractivité avec un nombre record de plus de 20 000 candidats en 2020, une croissance de ses effectifs qui sont passés de 6000 à 14 000 étudiants, tout en  maintenant une importante sélectivité, autour de 20 % d’admis. Sa renommée internationale s’est confortée avec notamment une 2è place mondiale en science politique et relations internationales au classement QS, depuis 2019. 

Une admission réformée pour s’ouvrir à tous les talents

Fort de cette expérience de volontarisme, Sciences Po a annoncé en 2020 la prochaine étape de son engagement pour l’ouverture sociale : la réforme de sa procédure d’admission, qui s’adresse désormais au plus grand nombre via Parcoursup, avec des épreuves conçues pour donner leur chance à tous les talents, et un objectif de 30 % de boursiers dans chaque nouvelle promotion. Au sein de cette procédure, les candidats ayant suivi un atelier CEP dans leur lycée conventionné passent les mêmes épreuves que l’ensemble des candidats, et constitueront à terme 15 % de chaque nouvelle promotion.

Cette réforme majeure doit beaucoup à l’expérience des CEP, qui a inspiré en bonne partie les nouvelles épreuves et leur volonté de gommer les biais sociaux. Elle permet à Sciences Po de s’adresser à un vivier plus large et plus diversifié encore. Au printemps 2021, alors que la nouvelle procédure a suscité l’envie de 15 000 candidats de tout le territoire via Parcoursup, Sciences Po va déployer la suite de cette nouvelle ambition d’ouverture sociale en annonçant l’extension de son dispositif CEP, qui concernera 200 lycées d’ici 2023, contre 106 actuellement. 

Chiffres-clés

  • 2262 étudiants admis depuis la création des CEP en 2001
  • Les ⅔ sont boursiers
  • Plus de 10 000 lycéens engagés dans le dispositif via les ateliers de préparation
  • 12 diplômés de la première promo en 2006, 134 dans la promo 2020, et plus de 1000 diplômés sur 20 ans
  • 77 % des diplômés CEP s’orientent vers le secteur privé
  • 106 lycées partenaires début 2021, 200 à l’horizon 2023

L'équipe éditoriale de Sciences Po

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Dès le 23 juillet, ils représenteront leurs équipes à Tokyo … mais aussi un peu Sciences Po ! Six athlètes sélectionnés pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2021 sont étudiants au sein du Certificat pour sportifs de haut niveau. Et pour la troisième occasion, le drapeau français sera porté par un alumnus de ce programme de Sciences Po : Stéphane Houdet sera l’un des porte-drapeaux de la délégation française, après Teddy Riner aux Jeux Olympiques et Michaël Jérémiasz aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016.

Lire la suite
Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

45 jours, 4 pays, 2500 kilomètres - et tout ça, à vélo : Angèle Paty, ancienne étudiante du programme Europe-Amérique du Nord sur le campus de Reims, s’est lancé un défi de taille. Après une troisième année à l’université Saint Andrews malheureusement amputée à cause de la crise sanitaire, elle monte le projet SAORSA - “liberté” en gaélique écossais. L’étudiante décide de retourner en Écosse en ralliant les îles Shetland depuis sa ville natale de Montpellier, toute seule, à la force de ses jambes. Nous avons pu lui poser quelques questions avant son départ.

Lire la suite
Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Les résultats de l’enquête jeunes diplômés 2021 portant sur la promotion 2019 révèlent une attractivité toujours aussi forte des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs, avec 9 diplômés sur 10 en activité professionnelle. Malgré un marché de l’emploi en tension, 82 % ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois, et près des ¾ occupent un emploi stable. Ils sont toujours aussi nombreux (37 %) à travailler à l’étranger dans 84 pays. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 27 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 21 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Pour sa première campagne se déroulant intégralement sur Parcoursup, Sciences Po a enregistré près de 12 000 candidatures issues de la voie générale, soit plus du double par rapport à 2020. Avec une sélectivité record, la campagne a attiré davantage de boursiers, issus de lycées beaucoup plus divers, sur l’ensemble du territoire. Premier bilan intermédiaire de cette campagne d’admission exceptionnelle. 

Lire la suite
Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po a obtenu le renouvellement du label Qualité Français langue étrangère avec la note maximale, celle des trois étoiles. Ce label reconnaît la qualité des formations en Français langue étrangère (FLE), le professionnalisme et l’implication des enseignants et des personnels, la qualité des procédures, ainsi que les conditions dans lesquelles sont accueillis les étudiants. 

Lire la suite
Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Des étudiants brillants, engagés et résilients : à l’issue de deux années de scolarité bousculées par la crise sanitaire, les promotions 2020 et 2021 se verront remettre leurs diplômes de fin de Master entre le 23 et le 30 juin 2021. Plus de 5000 nouveaux diplômés seront célébrés dans plusieurs cérémonies très attendues, organisées dans le meilleur respect des restrictions sanitaires et valorisant la participation de chacun. Qui sont les étudiants des promotions 2020 et 2021 ? Découvrez leurs profils.

Lire la suite
Natacha Valla :

Natacha Valla : "La transformation et la transition sont devenues les bases de la vie professionnelle"

L'École du management et de l'innovation (EMI) de Sciences Po a pour vocation de favoriser une "prospérité inclusive". De la finance aux industries créatives, des grandes multinationales aux start-ups en herbe, ses promotions forment les acteurs économiques de demain.

Sa Doyenne Natacha Valla nous présente les innovations, débouchés, profils, perspectives d’avenir et projets pédagogiques de l’École, dans un monde en constante mutation.

Lire la suite
Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

La procédure de désignation de la nouvelle direction de Sciences Po a débuté le 9 juin 2021 avec la publication d’un appel public à candidatures au Journal Officiel et sur le site de l’institution. Le poste, qui porte à la fois sur les fonctions d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et de direction de l’Institut d’études politiques (IEP), sera exercé sur un mandat de 5 ans, renouvelable deux fois. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 août.

Lire la suite