Venir d’un lycée de zone rurale et faire Sciences Po

A l’origine association dédiée uniquement aux jeunes basques, “Des territoires aux grandes écoles” est aujourd’hui une fédération établie à l’échelle de toute la France. Son objectif ? Encourager les lycéens des zones rurales à oser candidater dans l’enseignement supérieur. Interview avec Mandine Pichon Paulard, étudiante et présidente de l’antenne Sciences Po de l’association. 

“Des territoires aux grandes écoles”, qu’est-ce que c’est ? Quelle est l’origine de l’association ?

Les lycéens des territoires ruraux accèdent souvent plus difficilement à l’éducation supérieure, alors qu’ils réussissent aussi bien que les autres au baccalauréat. “Des territoires aux grandes écoles”, ce sont des étudiants en grandes écoles qui ont décidé d’aller intervenir dans des lycées ruraux pour témoigner qu'il est possible d’accéder à des cursus de l’enseignement supérieur. Au début, c’était une association uniquement liée au Pays basque, puis on s’est rendu compte que d’autres territoires avaient la même problématique : la Charente, l’Allier, les Landes, etc. On a donc créé une fédération et l’association est déclinée à présent dans une vingtaine de territoires. Chaque association a un nom lié à son territoire : “Du Pays basque aux grandes écoles”, “Du Tarn aux grandes écoles”, etc.

Quelles sont les barrières qui empêchent les lycéens ruraux d’aller étudier dans les villes ?

La première chose, c’est le manque d’information. Souvent les jeunes ne sont pas au courant de l’existence d’écoles comme Sciences Po, qu’ils découvrent tardivement, en première ou en terminale, alors que ce sont des écoles et des concours qui commencent à se préparer tôt. Il y a aussi une forte autocensure des jeunes, mais parfois aussi des professeurs. J’ai l’exemple d’une amie au Pays basque qui avait 18 de moyenne et à qui ses professeurs répétaient de ne pas tenter Sciences Po car son 18 valait un 12 à Paris !

Quelles actions menez-vous concrètement ?

Intervenir dans les les lycées pour sensibiliser est l’axe prioritaire de l’association, ce qu’on fait généralement via des conventions signées avec les établissements en zones rurales. On essaie également de créer des liens entre les étudiants originaires des différents territoires et ceux qui sont déjà dans les grandes écoles. Par exemple, ici, nous aidons via des entretiens Skype les lycéens qui préparent Sciences Po. J’ai moi-même découvert l’association quand j’étais au lycée et c’était utile d’avoir des gens vers qui me tourner pour demander conseil. Récemment, on a commencé à développer un dispositif de bourses mais qui, pour l’instant, n’existe qu’au Pays basque : 10 bourses de 6000 Euros, chaque année, financées par les entreprises de la région pour les deux premières années d’études.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants des zones rurales qui hésitent à s’orienter vers les grandes écoles ? 

Je leur dis : Osez ! Ne vous posez pas de questions et allez-y parce que vous êtes aussi légitimes que les jeunes qui sont venus d’ailleurs ! Sciences Po est un bon exemple que la diversité est possible, puisqu’il y a plus de 800 lycées représentés. Et puis, ce qu’on leur dit aussi, c’est que, dans tous les cas, cela fait une bonne expérience ! Ce n’est gagné d’avance pour personne donc tentez !

En savoir plus

Des territoires aux grandes écoles

Féminicides : cartographie d'une controverse

Féminicides : cartographie d'une controverse

En 2020, Auriane, Cassandre, Cloë, Fiona et Huifang, étudiantes en Master Communication, médias et industries créatives à l'École du Management et de l’Innovation de Sciences Po, ont cartographié les controverses autour des féminicides en France. Cette méthode pédagogique, créée par Bruno Latour, professeur émérite à Sciences Po, a pour but d’apprendre aux étudiants à se repérer dans l'univers de la recherche en sélectionnant une controverse sur laquelle ils accumulent une documentation complète qu’ils mettent en forme et publient sur un site web. Chaque thème devient alors une sorte de "parlement virtuel" aidant à la mise en politique des nouvelles "choses publiques". Elles racontent leur expérience.

Lire la suite
Et le prix du meilleur reportage est attribué à...

Et le prix du meilleur reportage est attribué à...

Bouclage en beauté pour les étudiants de l’École de journalisme de Sciences Po ! Sept d’entre eux ont été distingués par l'un des prix remis chaque année par des rédactions prestigieuses pour identifier leurs prochaines recrues ou récompenser des reportages et enquêtes de qualité, et 15 d'entre eux ont été invités à rejoindre les rédactions de TF1/LCI et France Télévisions. Alors que l’École s’apprête à accueillir une nouvelle promotion, présentation du palmarès 2020. 

Lire la suite
Peuplecratie : le nouveau populisme

Peuplecratie : le nouveau populisme

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
À l'écoute des campagnes

À l'écoute des campagnes

Fondée par des diplômés de l’Ecole urbaine, l’association La Traverse a pour mission d’accompagner les territoires ruraux dans leurs démarches de transition écologique et sociale. Pour étudier et diffuser les bonnes pratiques, cette association produit le podcast “Transitions en terrain connu”, qui met en valeur des stratégies territoriales ambitieuses. Elle a ainsi réalisé un “tour de France des territoires ruraux” dont elle vient de publier le bilan. À cette occasion, Alexia Beaujeux, une des fondatrices, témoigne. 

Lire la suite
L'innovation dans tous ses États

L'innovation dans tous ses États

Comment réinventer les prisons de demain ? Comment décarboner les Jeux olympiques de 2024 ? Comment rendre le patrimoine du Domaine de Chantilly accessible aux générations futures ? Voici quelques-unes des questions soulevées par l’Incubateur des politiques publiques, un programme destiné aux étudiants de master de l’École d’affaires publiques de Sciences Po.

Lire la suite
Voyage au coeur de la <em>start-up nation</em>

Voyage au coeur de la start-up nation

Après la Silicon Valley en 2017 et le MIT en 2019, le Centre pour l’Entrepreneuriat a organisé sa troisième Learning Expedition en Israël, pays équivalent en taille à un département français mais qui détient le record mondial du nombre de start-ups par habitant (1 pour 6000). Sur quoi repose ce “miracle entrepreneurial”, et quelles en sont ses limites ? Parmi les douze étudiants qui ont été sélectionnés pour prendre part à l’aventure, Loanne Guérin et Laura Salesse (respectivement en première et deuxième année du master Finance et Stratégie) témoignent. 

Lire la suite
Climat, santé : “La crise du Covid agit comme un révélateur”

Climat, santé : “La crise du Covid agit comme un révélateur”

Sophie Dubuisson-Quellier, directrice adjointe du Centre de Sociologie des Organisations, a rejoint à la fin de l’année 2019 le Haut conseil pour le climat. A l’occasion de la publication d’un rapport intitulé Climat, santé : mieux prévenir, mieux guérir - consacré aux enseignements à tirer de la crise sanitaire du Covid-19 et aux suites à donner pour atteindre nos objectifs vers la neutralité carbone - elle nous présente cet organisme et ses réflexions en cours.

Lire la suite
3 conseils pour devenir le photographe politique de l’année

3 conseils pour devenir le photographe politique de l’année

La quatrième édition du Prix de la Photographie Politique, ouvert à toutes et tous, se poursuit : vous avez jusqu'au 15 septembre pour envoyer vos images ! D'ici là, le jury nous rappelle qu’une bonne photographie politique n’est pas une question de sujet mais une affaire de regard - une façon d’observer ce monde parfois surprenant qui est le nôtre, au-delà des compétitions électorales et des manifestations de rue. Voici trois conseils pour ceux qui voudraient se lancer (en toute sécurité). 

Lire la suite
Épidémie, économie et inégalités : anatomie d’une crise globale

Épidémie, économie et inégalités : anatomie d’une crise globale

Comme souvent, le débat public sur la crise économique actuelle et l’épidémie du Covid-19 est resté centré sur le cas des pays riches. En quoi cette crise est-elle véritablement « globale » ? Quelles formes prennent aujourd’hui les inégalités avec les pays en développement ? Tour d’horizon avec Jérôme Sgard, professeur d’économie politique au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po et spécialiste de la construction et de la régulation des marchés. 

Lire la suite