Venir d’un lycée de zone rurale et faire Sciences Po

A l’origine association dédiée uniquement aux jeunes basques, “Des territoires aux grandes écoles” est aujourd’hui une fédération établie à l’échelle de toute la France. Son objectif ? Encourager les lycéens des zones rurales à oser candidater dans l’enseignement supérieur. Interview avec Mandine Pichon Paulard, étudiante et présidente de l’antenne Sciences Po de l’association. 

“Des territoires aux grandes écoles”, qu’est-ce que c’est ? Quelle est l’origine de l’association ?

Les lycéens des territoires ruraux accèdent souvent plus difficilement à l’éducation supérieure, alors qu’ils réussissent aussi bien que les autres au baccalauréat. “Des territoires aux grandes écoles”, ce sont des étudiants en grandes écoles qui ont décidé d’aller intervenir dans des lycées ruraux pour témoigner qu'il est possible d’accéder à des cursus de l’enseignement supérieur. Au début, c’était une association uniquement liée au Pays basque, puis on s’est rendu compte que d’autres territoires avaient la même problématique : la Charente, l’Allier, les Landes, etc. On a donc créé une fédération et l’association est déclinée à présent dans une vingtaine de territoires. Chaque association a un nom lié à son territoire : “Du Pays basque aux grandes écoles”, “Du Tarn aux grandes écoles”, etc.

Quelles sont les barrières qui empêchent les lycéens ruraux d’aller étudier dans les villes ?

La première chose, c’est le manque d’information. Souvent les jeunes ne sont pas au courant de l’existence d’écoles comme Sciences Po, qu’ils découvrent tardivement, en première ou en terminale, alors que ce sont des écoles et des concours qui commencent à se préparer tôt. Il y a aussi une forte autocensure des jeunes, mais parfois aussi des professeurs. J’ai l’exemple d’une amie au Pays basque qui avait 18 de moyenne et à qui ses professeurs répétaient de ne pas tenter Sciences Po car son 18 valait un 12 à Paris !

Quelles actions menez-vous concrètement ?

Intervenir dans les les lycées pour sensibiliser est l’axe prioritaire de l’association, ce qu’on fait généralement via des conventions signées avec les établissements en zones rurales. On essaie également de créer des liens entre les étudiants originaires des différents territoires et ceux qui sont déjà dans les grandes écoles. Par exemple, ici, nous aidons via des entretiens Skype les lycéens qui préparent Sciences Po. J’ai moi-même découvert l’association quand j’étais au lycée et c’était utile d’avoir des gens vers qui me tourner pour demander conseil. Récemment, on a commencé à développer un dispositif de bourses mais qui, pour l’instant, n’existe qu’au Pays basque : 10 bourses de 6000 Euros, chaque année, financées par les entreprises de la région pour les deux premières années d’études.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants des zones rurales qui hésitent à s’orienter vers les grandes écoles ? 

Je leur dis : Osez ! Ne vous posez pas de questions et allez-y parce que vous êtes aussi légitimes que les jeunes qui sont venus d’ailleurs ! Sciences Po est un bon exemple que la diversité est possible, puisqu’il y a plus de 800 lycées représentés. Et puis, ce qu’on leur dit aussi, c’est que, dans tous les cas, cela fait une bonne expérience ! Ce n’est gagné d’avance pour personne donc tentez !

En savoir plus

Des territoires aux grandes écoles

Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

15/01/2021 - Les membres du Conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), réunis mercredi 13 janvier 2021, ont tenu à exprimer leur choc devant les faits dont est accusé M. Olivier Duhamel et la condamnation unanime qu’ils appellent de leur part. Ils ont souhaité en premier lieu exprimer leur soutien aux victimes de ces agissements criminels. Ils ont en outre pris acte de la gravité de la crise qui en résulte pour l’institution.

Lire la suite
Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Pour le premier semestre 2021, Louis-Philippe Dalembert succède à Maylis de Kerangal comme titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence du Centre d'écriture et de rhétorique de Sciences Po. L'auteur haïtien a écrit une vingtaine de romans et recueils de nouvelles ou de poésie. Entretien. 

Lire la suite

2020 à Sciences Po : année inédite

2020 à Sciences Po : année inédite

Tout avait commencé normalement, par des amphis pleins, des visages attentifs, des couloirs bruissant de toutes les langues du monde, des agendas surchargés, des bonnes résolutions lancées. Puis 2020 a fait irruption dans l'histoire de nos vies, a vidé notre université de ses étudiants, de ses enseignants, de ses chercheurs, et de ses salariés. Mais jamais de son sens ni de sa mission : en 2020, tout Sciences Po a continué à apprendre, contre vents et marées. Retour en images sur une année pas comme les autres. 

Lire la suite
Notre campus du Havre en 3 minutes

Notre campus du Havre en 3 minutes

Amarré au bord d'un quai, ouvert sur la mer et l'horizon, le site de notre campus du Havre, à quelques minutes du centre-ville, accueille les élèves de premier cycle qui suivent la spécialisation Asie-Pacifique du bachelor de Sciences Po. Visite guidée en images !

Lire la suite
Saint-Thomas : le chantier de notre futur campus vu du ciel

Saint-Thomas : le chantier de notre futur campus vu du ciel

Pour ses 150 ans en 2022, Sciences Po ouvrira les portes de son nouveau site parisien, Place Saint-Thomas d’Aquin, à deux pas des bâtiments historiques de la rue Saint-Guillaume. Bâti au XVIIè siècle, ce lieu de patrimoine exceptionnel deviendra l’un des sites majeurs du futur campus parisien de Sciences Po. Pour le moment, sous les échafaudages, le 1, Saint Thomas poursuit sa transformation. En juillet 2020, nous avons pu filmer les rénovations en cours grâce à un drone : pour la première fois, découvrez le chantier vu du ciel !

Lire la suite
Conférences à voir en replay : notre best of 2020

Conférences à voir en replay : notre best of 2020

D'Esther Duflo à Thierry Marx, des municipales en France à la présidentielle américaine : l'année événementielle a Sciences Po a été, comme toutes les autres, d'une intensité exceptionnelle. Parmi les rares conséquences positives de la pandémie : organisés en ligne, la plupart de nos événements et conférences sont facilement accessibles en replay. De quoi continuer à s'ouvrir l'esprit à domicile, en attendant le retour des grands amphis.   

Lire la suite
Droits de scolarité : un barème plus équitable au service de l’égalité des chances

Droits de scolarité : un barème plus équitable au service de l’égalité des chances

Pour accroître son engagement de vingt ans pour l'égalité des chances, Sciences Po fait évoluer son dispositif de droits de scolarité progressifs, pour le rendre encore plus juste et plus adapté à chacun. Aux côtés des nouvelles modalités d’admission en première année, cette refonte rend possible les engagements de l’établissement en matière d’ouverture sociale, et permettra d’accueillir davantage d’étudiants aux revenus modestes et moyens. 

Lire la suite