Sciences Po crée un Institut des compétences et de l'innovation

Sciences Po crée un Institut des compétences et de l’innovation pour une formation qui s'adapte aux transformations profondes que connaît la société. Son rôle est d’accompagner étroitement les enseignants dans leurs réflexions et actions pédagogiques, et de renforcer pour les étudiants la lisibilité et l’appropriation des compétences acquises tout au long de la formation.

Une politique transversale des compétences

La mission de cet Institut, qui mobilisera le Collège universitaire, les sept écoles de deuxième cycle, les étudiants et les Alumni est triple :

  • identifier avec les enseignants et les chercheurs le socle des compétences auxquelles Sciences Po se doit de former les étudiantes et les étudiants,
  • contribuer à la lisibilité par les étudiants, nationaux et internationaux, des compétences acquises au cours de leurs parcours de formation,
  • accompagner les enseignants et les responsables de formations dans la transformation de leur pédagogie et mettre à leur service les méthodes, outils et capacités de l’ingénierie pédagogique et du numérique.

Ces compétences définies comme le « savoir agir en situations complexes » qui guideront le projet de formation de Sciences Po, s'articuleront autour de quatre grands champs fondamentaux : penser, agir, créer, être responsable.

Rattaché à la Direction de la formation de Sciences Po, la création de l’Institut a été annoncée par Frédéric Mion, directeur de Sciences Po, à l’occasion des Journées Nationales de l’Innovation Pédagogique dans l’Enseignement Supérieur (JIPES) des 23 et 24 janvier 2020. Regardez son discours ci-dessous : 

L’Institut rassemble des programmes et des initiatives déjà bien identifiés au sein de Sciences Po tels que le Parcours civique au Collège universitaire, l’Incubateur des de politiques publiques de l'École d’affaires publiques, les projets collectifs de l'École urbaine, ou la Clinique de l’École de droit. Autre exemple, le Centre d’écriture et de rhétorique et sa chaire d’écrivain en résidence : la littérature et la pratique de l’écriture y sont à l’œuvre pour développer les compétences d’expression des étudiants, leur capacité à faire œuvre de création, et pour stimuler la diversité des regards qu’ils portent sur le monde qui les entoure. 

Un lieu d’échanges et de réflexion au coeur du futur campus

Cet Institut, composé d’équipes académiques, d’ingénieurs pédagogiques et de spécialistes du numérique, de la cartographie et de l’audiovisuel, sera un lieu de production, de partage de pratiques et d’expériences entre représentants de différents programmes et disciplines. Il créera de nouveaux outils et ressources pédagogiques, tels de nouveaux supports de cours ou cadres de syllabi. Le nouveau campus situé 1, place Saint-Thomas, offrira un espace dédié à ces échanges.

Les étudiants seront encouragés à une réflexivité approfondie sur leurs parcours pendant l’ensemble de leur cursus universitaire. Les objectifs pédagogiques des enseignements et des programmes seront davantage mis en évidence et suivis par les enseignants et différents accompagnants de stages, apprentissages et projets.

> Lire le communiqué de presse du 23 janvier 2020

Abonnez-vous à nos newsletters !

"Faut pas se la jouer"

C’est un peu comme apprendre le tennis avec Roger Federer : difficile de trouver plus “ancré dans la réalité” - comme aime à le dire le projet éducatif de Sciences Po - que le cours de l’ancien juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke en “Droit pénal économique”. Un épisode de Prof. aux premières loges, à regarder toutes affaires cessantes...

Lire la suite
La puissance des faibles : repenser les relations internationales

La puissance des faibles : repenser les relations internationales

Pour Bertrand Badie, la vision classique des relations internationales se fonde sur un schéma éculé, qui oublie l'histoire et la diversité des cultures. Les politiques étrangères qui s'en inspirent agissent dans un monde "qui n'existe pas", et commettent des erreurs aux conséquences dramatiques sur le fragile équilibre mondial. Le Professeur émérite à Sciences Po, l'auteur de L'hégémonie contestée, et tout récemment de Rethinking International Relations, montre que d’autres logiques peuvent se montrer plus déterminantes que la puissance.

Lire la suite

"Un cours comme un point d'interrogation"

Quoi de plus iconique qu’un cours sur “l’abécédaire du politique” à Sciences Po ? Un grand classique, certes, mais qui n’exclut pas l’originalité. En convoquant théorie politique, philosophie, littérature, et anthropologie, Astrid Von Busekist questionne le champ du politique et mène les étudiants vers une réflexion “un peu ordonnée” avec un seul credo : penser, c’est argumenter. 

Lire la suite
L’armée algérienne à l’épreuve du mouvement citoyen du Hirak

L’armée algérienne à l’épreuve du mouvement citoyen du Hirak

Par Luis Martinez (CERI) - Aux yeux de l’armée, le mouvement dit Hirak, qui balaie l’Algérie depuis maintenant près d’un an, exprime avant tout la colère du peuple à l’encontre du système Bouteflika – un système caractérisé par la présence au gouvernement de nombreux civils, souvent accusés de corruption. La réponse politique des militaires, qui tiennent les rênes du pays depuis la démission de Bouteflika en avril 2019, a donc été de mettre en place un gouvernement de technocrates présentés comme compétents et intègres. L’armée ne souhaite pas démocratiser le régime, mais seulement améliorer la gouvernance afin de pouvoir répondre aux besoins socio-économiques de la population.

Lire la suite
5 conseils avant les écrits

5 conseils avant les écrits

Samedi 22 et dimanche 23 février prochains, vous serez des milliers de candidats à plancher sur les épreuves écrites pour l’entrée en 1ère année à Sciences Po. C’est le moment d’avoir confiance en soi : voici quelques rappels utiles pour arriver sereins. 

Lire la suite
Fabrice Amedeo, de Sciences Po au grand large

Fabrice Amedeo, de Sciences Po au grand large

Diplômé de Sciences Po en 2002, Fabrice Amedeo a déjà plusieurs vies. Journaliste, auteur, et désormais navigateur au long cours, ce quarantenaire s'apprête à prendre le départ du Vendée Globe 2020 à la barre d'un monocoque doté de capteurs ultra-sophistiqués qui lui permettent d'allier passion pour la voile et protection de l'environnement. Portrait en vidéo.

Lire la suite
Transition écologique : Sciences Po lance un programme d’action à 3 ans

Transition écologique : Sciences Po lance un programme d’action à 3 ans

Face à l’urgence climatique et aux bouleversements environnementaux planétaires, Sciences Po se donne une feuille de route sur trois ans dans le cadre de l’initiative globale « Climate Action : Make it work » lancée en 2015. Elle engage l’institution à la fois en tant que lieu de formation et de savoir, et en tant que lieu d’études et de travail, à Paris et sur ses six campus en région.  

Lire la suite
Admissions 2019 : nouveau record de candidatures

Admissions 2019 : nouveau record de candidatures

Le dernier bilan des admissions confirme l’attractivité de Sciences Po avec plus de 20 000 candidatures en 2019. 4218 nouveaux étudiants issus de 137 pays ont rejoint nos cursus de premier cycle, de master et de doctorat. Les effectifs totaux de Sciences Po restent stables, et la sélectivité est en hausse avec un taux d’admis de l’ordre de 20%. 

Lire la suite
Solidarité avec nos chercheurs captifs en Iran

Solidarité avec nos chercheurs captifs en Iran

Fariba Adelkhah et Roland Marchal, tous deux chercheurs au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), ont été arrêtés en Iran au début du mois de juin 2019. Depuis lors, ils sont toujours incarcérés. Le 31 janvier 2020, le CERI organisait un colloque, « Captifs sans motif », visant à contribuer à la mobilisation en faveur de leur libération et à sensibiliser aux divers enjeux (diplomatiques, politiques, intellectuels et humains) que soulève leur détention. De nombreux chercheurs, mais aussi des personnalités familières de la question des arrestations arbitraires, étaient présents. Retour en vidéo sur leurs échanges.

Lire la suite
Hommage à David Kessler, enseignant et compagnon de route de Sciences Po

Hommage à David Kessler, enseignant et compagnon de route de Sciences Po

Disparu le 3 février 2020, David Kessler, intellectuel, haut fonctionnaire, conseiller politique et acteur majeur du secteur culturel en France, a enseigné à Sciences Po durant une trentaine d’années. Avec lui, Sciences Po perd un enseignant de talent et un compagnon de route très fidèle, attentif et bienveillant, qui a soutenu l’institution dans toutes les grandes transformations qui ont marqué les dernières décennies. 

Lire la suite