L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

“La forme d’une ville / change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel”, écrivait déjà Baudelaire sur le Paris du XIXè siècle. Pour comprendre les transformations de la production immobilière, et notamment du logement, Sciences Po ouvre une nouvelle Chaire villes, logement, immobilier. Entretien avec son directeur, Nordine Kireche, membre de l’École urbaine et directeur de l’Executive Master “Stratégies et finance de l’immobilier”. 

 Nordine Kireche

Vous êtes docteur en science politique : pourquoi et comment avez-vous commencé à travailler sur les problématiques de l’immobilier et du logement ? 

Nordine Kireche : Au fil de mes travaux en science politique, j’ai compris à quel point les questions de logement et d’immobilier sont des éléments essentiels pour comprendre la trajectoire électorale d’une ville. La question du logement a une dimension éminemment politique, elle structure la relation entre élus et promoteurs. Mon intérêt pour les questions immobilières vient de cette dimension politique. Ma thèse de doctorat illustre bien ce lien : elle portait sur les conditions du maintien au pouvoir pendant des décennies d’une élite issue du PCF, à Nanterre (sous la direction de Patrick Le Galès, actuel doyen de l’École urbaine). 

Vous avez été à l’origine de la première incursion de Sciences Po dans le domaine immobilier, en créant un programme de formation continue dans le domaine. Quel rapport entre ces questions et les sciences humaines et sociales ? 

Nordine Kireche : L’immobilier, ne doit pas être réduit à sa dimension technique, commerciale. Dans ce domaine, les changements sont intrinsèquement liés aux modes de vie, aux changements socio-démographiques, aux mutations des modes de travail, de consommation.... C’est avec cette vision que nous avons créé en 2016 l’Executive master “Stratégie et finance de l’immobilier” à l’Executive Education de Sciences Po. L’idée, c’est de sortir d’une vision technique et bâtimentaire de l’immobilier, pour éclairer des enjeux tout aussi centraux, grâce aux sciences sociales. Pour comprendre les nouvelles dynamiques à l’œuvre, les anticiper, il faut saisir les mutations de la demande, des villes, des stratégies des élus. Les apports de la sociologie ou la science politique sont considérables. Grâce à ce prisme, nous avons pu développer à Sciences Po une vision originale de l’immobilier. La création de la Chaire permet de lui donner une dimension plus large. 

Que va rendre possible cette Chaire ? Quels sont ses objectifs ? 

Nordine Kireche : après cette première incursion dans l’immobilier sur le terrain de la formation continue, nous voulions “durcir” notre approche. Avec la Chaire, nous allons pouvoir produire de la recherche sur ces enjeux, et diffuser ces connaissances de la manière la plus large possible dans nos enseignements. Il y a urgence à former nos étudiants sur l’immobilier, mais de manière différente, avec les spécificités de l’École urbaine. 

Grâce aux partenaires de la Chaire, nous avons accès aux remontées de terrain de trois  acteurs majeurs du secteur en France : un grand bailleur avec CDC Habitat, une des plus grandes sociétés foncières d’Europe avec Gecina, et le représentant principal des promoteurs en France, avec la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). 

Sur quelles thématiques la Chaire va-t-elle se pencher en priorité ? 

Nordine Kireche : Nous allons pouvoir travailler sur la financiarisation de l’immobilier résidentiel français. L’actualité récente offre des exemples riches en la matière. Nous allons comparer ce qui se passe à Paris, Londres et Amsterdam dans ce domaine. Autre exemple : les politiques en faveur du logement social ou abordable dans les grandes métropoles, avec cette fois-ci une comparaison Paris/Londres/New York. Cette approche comparative va nous permettre de mettre en évidence les spécificités de la France et du Grand Paris sur chaque sujet. 

La pandémie due à la Covid-19 a-t-elle des répercussions sur le programme de la Chaire? 

Nordine Kireche : Au-delà des contraintes sur le programme événementiel, cette crise  nous conforte dans notre approche.. La pandémie accélère les tendances déjà en germe, comme l’attrait des investisseurs pour les actifs résidentiels. Prenez aussi la montée en puissance du télétravail : quel va être son impact réel sur les besoins en mètres carrés de bureau ? Comment cela va-t-il affecter les stratégies des investisseurs, y compris les ménages ? Cela pose la question de la géographie de la demande et de la production immobilière pour les années à venir. Il n’a jamais été aussi important de penser en même temps les questions immobilières et territoriales…

Propos recueillis par l’équipe éditoriale de Sciences Po

En savoir plus sur la Chaire villes, logement, immobilier

Créée en 2020, la Chaire villes, logement, immobilier a pour objet de contribuer à l'analyse des changements en cours au sein du secteur immobilier, en prenant pleinement appui sur les outils théoriques et méthodologiques des sciences sociales. Ses axes de recherche principaux sont la financiarisation de l'immobilier, les politiques publiques du logement, les questions territoriales, les changements urbains et l'évolution de la production immobilière.

Rattachée à l'École urbaine, la chaire est placée sous la responsabilité de Patrick Le Galès et Guillermo Martin, respectivement doyen et directeur exécutif de l'Ecole. La responsabilité scientifique est assurée par Nordine Kireche. Elle est soutenue par CDC HabitatCDC, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) et Gecina.

Pour aller plus loin

Abonnez-vous à nos newsletters !

“Protestas”, une websérie aux couleurs de l’activisme latino-américain

“Protestas”, une websérie aux couleurs de l’activisme latino-américain

En Amérique latine, l'année 2020 a été marquée  par d'immenses mobilisations en faveur d'une démocratisation profonde des régimes politiques et une modernisation des sociétés. Des mouvements qui ont su se réinventer pour s'adapter à la pandémie. C’est cette réinvention que raconte la websérie “Protestas”, née d’une collaboration entre journalistes et chercheurs de l’Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes (OPALC/CERI Sciences Po). En huit épisodes, ces vidéos explorent l’infatigable créativité de ces mouvements sur le continent, et leurs résonances au-delà. Entretien avec Olivier Dabène, chercheur au CERI et président de l’OPALC, à l’occasion du lancement de la série. 

Lire la suite
Vous avez raté la Journée des masters ? Voici un programme de rattrapage

Vous avez raté la Journée des masters ? Voici un programme de rattrapage

Notre Journée des masters en ligne a rassemblé 8000 visiteurs le 28 novembre dernier ! Au programme, des sessions d'information et d'échange sur les programmes de master, les doubles diplômes, les débouchés, les procédures d'admissions et les possibilités de bourses et d'aide sociale. Retrouvez ci-dessous les présentations des différentes Écoles de second cycle. 

Lire la suite
À quoi servent les études de recherche ?

À quoi servent les études de recherche ?

“Notre travail, c’est d’établir des diagnostics sur le monde comme il va” : Pierre François, Doyen de l’École de la recherche (ex-École doctorale) revient sur les spécificités et les atouts de la formation à la recherche, vocation plus indispensable et plus exigeante que jamais à l’heure où la pandémie bouscule le fonctionnement routinier du social". 

Lire la suite
Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Le 25 novembre 2020, Sciences Po lance une nouvelle Chaire développement durable et transition climatique, pilotée conjointement par l'École d’affaires publiques et l'École des affaires internationales (PSIA). Dans la lignée du Green Deal européen, cette Chaire résolument transdisciplinaire vise à apporter de nouveaux éclairages à toutes les organisations soucieuses de faire progresser le développement durable selon le triple axe de la transition climatique, du développement économique et de l’inclusion sociale. Entretien avec son directeur, le Dr Shiv Someshwar, spécialiste des questions environnementales, professeur associé à Sciences Po et professeur invité de l’Université Columbia. 

Lire la suite
Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

La Journée portes ouvertes 2020 du bachelor a rassemblé 12 000 visiteurs en ligne samedi 14 novembre dernier ! Si vous n'avez pas pu assister aux différents ateliers, voici quelques émissions à voir en replay qui vous permettront de savoir l'essentiel sur Sciences Po, son programme de premier cycle, et les nouvelles modalités d'admission. De quoi vous motiver pour oser Sciences Po !

Lire la suite
L'innovation dans tous ses États

L'innovation dans tous ses États

Comment réinventer les prisons de demain ? Comment décarboner les Jeux olympiques de 2024 ? Comment rendre le patrimoine du Domaine de Chantilly accessible aux générations futures ? Voici quelques-unes des questions soulevées par l’Incubateur des politiques publiques, un programme destiné aux étudiants de master de l’École d’affaires publiques de Sciences Po, mis à l'honneur dans le cadre du Mois de l’Innovation Publique de novembre 2020. 

Lire la suite
Histoire globale & internationale : un nouveau double diplôme Sciences Po / King's College

Histoire globale & internationale : un nouveau double diplôme Sciences Po / King's College

Sciences Po et King's College London, partenaires de longue date, renforcent leurs liens avec la création d'un double diplôme de master en histoire globale et internationale. Une formation unique qui combine l'expertise de deux des meilleurs centres européens d'études en histoire. Mario Del Pero, Professeur des universités à Sciences Po, directeur des études doctorales en histoire et artisan de ce double diplôme, répond à nos questions. 

Lire la suite
Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Les groupes sociaux ainsi que les individus se sont toujours déplacés, plus ou moins durablement. Ces mobilités diverses dans le temps et l’espace, sont marquées par la multiplicité de leurs motifs, de leurs trajectoires et de leurs répercussions. En découle l’impératif de les analyser avec une attention tout aussi plurielle. Les nombreuses recherches conduites à Sciences Po, en particulier  au sein du groupe Migration et Diversité répondent à cette exigence et visent à développer de nouvelles approches. Le dernier dossier de Cogito, le magazine de la recherche, présente un aperçu de leur richesse. 

Lire la suite