Les étudiants chinois de 1878

À l’occasion de la remise des diplômes 2018, revenons 140 ans en arrière et plongeons dans les archives de 1878...Où l’on apprend que dans la toute jeune et atypique École Libre des Sciences Politiques, on cultive déjà l’international comme un atout. Et surprise ! On découvre dans les registres les copies de deux étudiants chinois, qui deviendront des diplomates célèbres sous la dynastie Qing...

Juin 1878. Après un début de mois frais, les étudiants de l’École libre des Sciences Politiques passent leurs examens de fin d’année dans un Paris estival où le thermomètre frôle les 30°C. Heureusement pour eux, les salles d’examen du 15, rue des Saints-Pères (où est alors logée l’École) ne risquent pas la surpopulation : la plupart des 200 étudiants (les étudiantes n’arriveront qu’en 1919…) fréquentent les cours du futur “Sciences Po” en auditeurs libres, souvent en complément de la faculté de droit. Seuls neuf passent leurs examens de première année. En deuxième - et dernière - année, on compte en tout et pour tout 3 diplômés ! On est loin des 2394 qui se présenteront fièrement sur scène, 140 ans plus tard.

Des bourses d’études à l’étranger

Quelle mouche a donc piqué ces étudiants ? Pourquoi plancher au lieu de se contenter d’assister aux cours ? Leurs dossiers, précieusement conservés dans nos archives, ne le précisent pas. Les 3 diplômés de 1878 se nomment Alfred Staehling, Auguste Charton et Jean Angelopoulos. Trois élèves demandent cette année une bourse pour étudier à l’étranger : seul Alfred Staehling obtiendra la sienne pour les cantons de Bâle, en Suisse. Une expérience décisive, puisqu’on retrouve sa trace parmi les élites bancaires suisses du début du XXè siècle...C’est le signe qu’il y a 140 ans, les élèves de cette école atypique étaient déjà incités à porter leur regard au-delà des frontières hexagonales.

Deux futurs diplomates chinois

Aux côtés du Grec Jean Angelopoulos, deux étudiants de 1ère année révèlent cette internationalisation précoce. Dans la liste des copies d’examen, les noms de Ma Kié Tong et Tcheng Ki Tong, intriguent. La présence de ces deux jeunes étudiants Chinois à Saint-Germain-des-Prés relève pourtant bien d’un phénomène de “brain drain”* en cette période de pénétration européenne en Chine. Ils devinrent tous deux des diplomates connus des historiens chinois et internationaux. Ma Kie Tchong est arrivé en France en 1876 après des études à l’École française catholique de Shangaï. Diplômé de l’École libre des sciences politiques en 1879, il retourne en Chine l’année suivante. Son bagage en droit international lui ouvre une carrière de diplomate de premier plan sous la dynastie Qing, tout comme son compatriote et camarade d’études à l’ELSP Chen Jitong. Nommé attaché militaire de l’ambassade de l’Empire de Chine à Paris dans les années 1880, Chen devint aussi une figure du Tout-Paris : il écrit en français plusieurs ouvrages pour vulgariser la civilisation et la culture chinoise, ce qui fait de lui le premier Chinois francophone publié !

L’identité internationale de Sciences Po, et des carrières de ses diplômés, était déjà en germe dans ces étudiants des toutes premières années... 140 ans plus tard, la promo 2018 compte  un millier de diplômés internationaux - près de la moitié des effectifs. Soit au total 95 nationalités différentes...parmi lesquelles la Chine occupe la 4ème place des pays les plus représentés, avec 47 diplômés !

*”fuite des cerveaux”

En savoir plus

Que font nos diplômés après Sciences Po ?

Que font nos diplômés après Sciences Po ?

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2016, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 90,7% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 69%, ils travaillent dans le privé et, à 34% hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
“Faire du Parlement le coeur battant de la démocratie”

“Faire du Parlement le coeur battant de la démocratie”

Les questions et les enjeux européens font partie du quotidien de nos élus. Mais quelle place l’Europe exerce-t-elle réellement dans l’exercice de leur mandat ? Dans son ouvrage Les Députés français et l'Europe. Tristes hémicycles ? (éd. Les Presses), Olivier Rozenberg, chercheur au Centre d'études européennes et de politique comparée de Sciences Po, propose d’aller au-delà des apparences grâce à une vaste enquête. Interview.

Lire la suite
Sciences Po poursuit l'expérience de son

Sciences Po poursuit l'expérience de son "Premier Campus" pour lycéens

Comment choisit-on sa voie dans le supérieur quand on est lycéen et boursier ? Comment décide-t-on de ce qui semble accessible et de ce qui ne l’est pas ? C’est pour en savoir plus sur la mécanique de l'autocensure que Sciences Po a imaginé en 2017 un nouveau programme d'égalité des chances baptisé “Premier Campus”. Il accompagne désormais une centaine de lycéens boursiers, qui se sont retrouvés à Reims du 6 au 13 juillet 2018 pour poursuivre cette expérience étudiante "anticipée".

Lire la suite
Plus près des étoiles : Emmanuel Macron à Versailles

Plus près des étoiles : Emmanuel Macron à Versailles

Par Bruno Cautrès (CEVIPOF). On aurait tort de dater l’affirmation de la prééminence présidentielle sur les lignes d’action du gouvernement et de la majorité parlementaire, que le discours d’Emmanuel Macron devant le Congrès réuni lundi 9 juillet à Versailles traduisait parfaitement, de la présidence actuelle ou même de celle de Nicolas Sarkozy, que l’on qualifia alors d’« hyper-président ».

Lire la suite
Après 68, nouveaux statuts, nouveaux pouvoirs

Après 68, nouveaux statuts, nouveaux pouvoirs

En mai et juin, Sciences Po dévoile des documents inédits sur les événements de mai 68 survenus dans ses murs. Photos, témoignages, archives… L’ambition de cette série d’articles est de redonner la parole aux acteurs, de saisir l’événement sur le vif et de comprendre la parole de 68 autant que son contenu. Dernier épisode : à la rentrée 68, l’IEP fait sa mue en changeant de statut et accorde aux étudiants comme aux professeurs le droit d’élire des représentants. En instaurant en son sein le débat contradictoire, Sciences Po devient l’agora que l’on connaît aujourd’hui.

Lire la suite
Cérémonie du diplôme 2018 : les meilleurs moments

Cérémonie du diplôme 2018 : les meilleurs moments

Des étudiants brillants et engagés. Des invités d’honneurs inspirants. Des parents débordant de fierté. Consécration de l’année universitaire, la cérémonie du diplôme rassemblait, vendredi 29 et samedi 30 juin 2018, près de 2400 diplômés et leurs invités au grand auditorium de la Maison de la Radio à Paris. Les meilleurs moments en vidéo.

Lire la suite
Que peut faire le droit pour les animaux ?

Que peut faire le droit pour les animaux ?

Le combat pour limiter ou supprimer la souffrance animale est de le plus en plus présent dans le débat public. Expériences scientifiques, corrida ou encore foie gras sont l’objet de critiques insistantes. Des vidéos dénonçant les conditions de vie et de mort des animaux sont largement diffusées et le véganisme, encore confidentiel il y a quelques années, fait de plus en plus d’adeptes. Quel est l’apport du droit dans ce contexte ? Régis Bismuth, professeur à l’École de droit de Sciences Po et co-directeur de l’ouvrage Sensibilité animale. Perspectives juridiques (CNRS éd.) dresse un tableau des avancées des droits des animaux.

Lire la suite

"Emouna est une extraordinaire expérience !"

Ce mercredi 3 juillet, Sciences Po certifie la seconde promotion d’Emouna. Qu’est-ce que Emouna ? Une formation unique, née du souhait de plusieurs ministres du culte, - prêtre, imam, rabbin… -, de favoriser le dialogue entre religions, tout en s’interrogeant sur leurs places respectives au sein de la culture française. Deux années à peine après sa création, Emouna compte déjà une soixantaine de certifiés. Pauline Bebe, membre cofondateur* du programme, revient sur les moments forts de cette formation.

Lire la suite
Remise de diplômes 2018 : revoir les cérémonies

Remise de diplômes 2018 : revoir les cérémonies

Des étudiants brillants et engagés. Des invités d’honneurs inspirants. Des parents débordant de fierté. Consécration de l’année universitaire, la cérémonie du diplôme rassemblait, vendredi 29 et samedi 30 juin 2018, près de 2400 diplômés et leurs invités au grand auditorium de la Maison de la Radio à Paris. Quatre cérémonies exceptionnelles à revoir dans leur intégralité sur cette page et via le hashtag #scpograd2018.  

Lire la suite

Le contenu idéologique de l’enseignement

Le contenu idéologique de l’enseignement

En mai et juin, Sciences Po dévoile des documents et archives inédits sur les événements de mai 68 survenus dans ses murs. Photos, témoignages vidéos… L’ambition de cette série d’articles est de redonner la parole aux acteurs, de saisir l’événement sur le vif et de comprendre la parole de 68 autant que son contenu. Neuvième épisode de “Ça s’est passé…” : les étudiants s’emparent des questions du contenu de l’enseignement et de la démocratisation de Sciences Po.

Lire la suite