Laurence Betrand Dorléac

Laurence Bertrand Dorléac, nouvelle Présidente de la FNSP

Élue le 10 mai 2021 Présidente de la Fondation nationale des sciences politiques (FSNP), Laurence Bertrand Dorléac est la première femme à occuper ce poste phare de la gouvernance de Sciences Po, et la deuxième historienne de l’art à présider aux destinées de l’institution, après... Émile Boutmy, son fondateur. 

Les membres du conseil d’administration de la FNSP (pdf, 850 Ko), instance de gouvernance de Sciences Po en charge des grandes orientations stratégiques et de la gestion administrative et financière de l’établisssement, ont élu ce lundi 10 mai 2021 la Pr Laurence Bertrand Dorléac au poste de Présidente, par 21 voix sur 24. Cette élection met un terme à l’intérim assuré par Louis Schweitzer depuis début janvier 2021.

Un conseil d’administration très largement renouvelé

La nouvelle Présidente exercera son mandat pour une durée de cinq ans, au sein d’un conseil d’administration très largement renouvelé au cours de derniers mois : il compte en effet 11 nouveaux membres sur 25, soit six nouveaux membres fondateurs* et cinq nouveaux membres élus par les enseignants et salariés de l’institution. 

Docteure en histoire de l’art et en histoire, Laurence Bertrand Dorléac enseigne à Sciences Po depuis 1990 (pdf, 642 Ko). Elle y est devenue Professeure titulaire de la première chaire d’histoire de l’art créée par Bruno Latour en 2009, et préside le jury d’entrée depuis 2011. Elle a rejoint en 2016 les membres du conseil d’administration de la FNSP, et fait partie de la commission de déontologie. Chercheuse au Centre d’histoire, elle est également auteure de nombreux ouvrages, commissaire d’exposition et directrice de collection. Son élection renoue avec une dimension méconnue des origines de Sciences Po, il y a 150 ans : son fondateur Émile Boutmy enseignait en effet l'histoire de l’art à l’École spéciale d’architecture et il est l'auteur de trois ouvrages en la matière.

Pour une gouvernance “claire, équilibrée, tempérante”

Dans son projet, la candidate désormais élue Présidente souligne son attachement profond à Sciences Po “mais surtout à celles et ceux qui la font vivre, étudiantes et étudiants, enseignantes et enseignants, équipes salariées, partenaires, alumni”. Elle admire l’institution pour “sa capacité (...) à évoluer, expérimenter des méthodes, des cursus, des passerelles internationales, des programmes interdisciplinaires” “Les réformes ont jalonné le cours de l’évolution de Sciences Po. Je veux encourager les seules permanences qui vaillent : le mouvement, l’expérimentation. Il faut aller de l’avant, oser, pour que la qualité demeure.” Se reconnaissant pleinement dans “sa propension à aller de l’avant, son audace, son esprit d’ouverture et son goût de l’exploration”, Laurence Bertrand Dorléac souhaite “faire prospérer un modèle économique et social unique et pionnier qui repose sur un équilibre entre financements publics et privés et permet de conduire une politique ambitieuse en assurant une croissance continue”. 

“Par raisonnement mais aussi par caractère, j’aime depuis toujours bâtir des ponts entre les personnes, les spécialités, les nationalités, les institutions”, rappelle cette universitaire qui est aussi commissaire d’exposition, éditrice et écrivaine. “J’attends de toute gouvernance qu’elle soit claire, équilibrée, tempérante. Je travaillerai à mettre du liant entre les différentes instances de gouvernement et de délibération, entre les différentes communautés”, annonce la nouvelle Présidente. Parmi ses premiers chantiers : la mise en œuvre des mesures préconisées par les groupes de travail sur les violences sexistes et sexuelles et la déontologie pour satisfaire “des exigences nouvelles à la hauteur de notre conception de la vie en société”. 

Autre dossier prioritaire : la nomination de la nouvelle direction .“Nous veillerons avec la plus grande vigilance à ce qu’elle se déroule dans les conditions de transparence et de rigueur qui s’imposent”, annonce la nouvelle Présidente. 

En savoir plus

*Six nouveaux membres du collège des fondateurs ont été élus le 20 avril 2021 : Audrey Azoulay, Laurence Bertrand Dorléac, Alexandre Bompard, François Delattre, Ramon Fernandez, Philippe Martin. Consultez la liste des membres.

Les enjeux mondiaux analysés par CIVICA : 11 projets de recherche sélectionnés

Les enjeux mondiaux analysés par CIVICA : 11 projets de recherche sélectionnés

Penser le monde dans un cadre qui associe 10 000 chercheurs européens, tel est le défi que se fixe le volet recherche de CIVICA, université européenne des sciences sociales dont Sciences Po est partie prenante.  L'ambition de CIVICA Research est de réunir une diversité d'analyses et d’approches sur les grands défis mondiaux : la construction européenne, les enjeux auxquels font face les démocraties, la transformation des sociétés, les crises environnementales, l'impact du numérique sur les sociétés mais aussi leur usage au service des sciences sociales ...

Lire la suite
Startups d'utilité publique

Startups d'utilité publique

À Sciences Po, l'entrepreneuriat se conjugue souvent avec l'intérêt général et le goût pour l'action publique : en voici deux exemples avec Public+ et Le Parapheur, deux startups créés par des étudiants de Sciences Po au service des territoires, des élus et des citoyens. Portraits en vidéo. 

Lire la suite

Yann Algan :

Yann Algan : "Nos étudiants veulent plus que jamais servir l'intérêt général"

Yann Algan, Doyen de l’École d’affaires publiques (EAP) et professeur au département d'économie, a accepté la proposition d’HEC d’exercer la fonction de Doyen associé du programme Pré-expérience et d’y poursuivre ses travaux de recherche sur la confiance et la coopération dans les organisations. Il quitte donc ses fonctions de Doyen de l’École d'Affaires Publiques à partir de la rentrée 2021. En février, il répondait à nos questions sur cette formation historique de Sciences Po : innovations, débouchés, projets pédagogiques, préparation aux concours de la haute fonction publique, transformation de l’action publique par la crise sanitaire …

Lire la suite
Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
Conventions Éducation Prioritaire : 63 nouveaux lycées rejoignent le dispositif

Conventions Éducation Prioritaire : 63 nouveaux lycées rejoignent le dispositif

À l’occasion des vingt ans des Conventions Éducation Prioritaire, Sciences Po renouvelle son dispositif d’égalité des chances pour renforcer son impact social et territorial. Dès ce printemps, 63 nouveaux lycées partenaires rejoignent le programme, qui s’étend à dix nouvelles académies et à de nouvelles zones, notamment le monde rural et des petites villes. 

Lire la suite
Hommage à Guy Michelat

Hommage à Guy Michelat

Par Laurence Betrand Dorléac - Disparu le 30 mai, Guy Michelat, directeur de recherche émérite CNRS au CEVIPOF, fut un pionnier et un pilier de la sociologie politique française. La communauté scientifique de Sciences Po perd avec lui l’une de ses plus belles figures. 

Lire la suite
Égalité des chances : Sciences Po fête les 20 ans des CEP

Égalité des chances : Sciences Po fête les 20 ans des CEP

Il y a vingt ans, Sciences Po créait à grand fracas un dispositif inédit, audacieux et presque révolutionnaire dans le paysage de l’enseignement supérieur français : les Conventions Éducation Prioritaire ouvraient une voie d’admission dédiée pour des candidats qui ne se seraient jamais autorisés à l’être. 20 ans et plus de 2300 étudiants plus tard, Sciences Po célèbre la réussite de ce pari : conjuguer l’excellence et le volontarisme dans l’ouverture sociale. 

Lire la suite