De Sciences Po à l'Asie du Sud

Hugo Ribadeau Dumas est diplômé du master Governing the Large Metropolis en 2013. Après un bachelor à Sciences Po, il a passé sa troisième année en échange à l’Université Jamia Millia Islamia, en Inde, en master de journalisme. Interview.

Quel poste occupez-vous actuellement ?

Je travaille à New Delhi chez KPMG, je joue le rôle de conseiller pour le gouvernement indien. KPMG est un réseau international de cabinets d’audits et de conseils. Divers types de projets me sont confiés dans des domaines aussi variés que le développement urbain, le tourisme ou encore le commerce. Mon travail consiste à proposer des solutions aux défis auxquels fait face l’administration indienne en matière de planification, de stratégie et de mise en œuvre.

Quel a été votre parcours depuis l’obtention de votre diplôme ? 

Depuis que j’ai obtenu mon diplôme, je me suis spécialisé sur l’Asie du Sud, par affinités personnelles, mais également à cause des gigantesques défis de développement auxquels la région est actuellement confrontée. Au cours des six dernières années, j’ai travaillé en Inde, au Bangladesh et en Afghanistan. J’ai appris plusieurs langues – hindi, ourdou, bengali, farsi – et j’ai approfondi ma connaissance de la région et de ses habitants. C'est un voyage fascinant que je tiens à poursuivre !

Je me suis spécialisé en développement. J’ai eu l’occasion d’observer ce secteur sous des angles très différents, grâce à des expériences avec des parties prenantes variées. J’ai d’abord été un mobilisateur communautaire auprès d’ONG en Inde, ce qui impliquait un travail de terrain intense. J’ai ensuite été engagé par une agence gouvernementale, l’AFD (Agence française de développement), pour laquelle j’ai coordonné la mise en œuvre de projets d’infrastructures à Dhaka, au Bangladesh. J’ai ensuite déménagé en Afghanistan où j’ai mené des recherches pour Altai Consulting afin d’évaluer l’impact des activités d’organismes donateurs. Et, enfin, j’ai rejoint l’entreprise privée KPMG.

Que pensez-vous de votre formation à Sciences Po ? 

La compétence la plus utile tirée de mes études à Sciences Po est une certaine discipline intellectuelle. Qu’il s’agisse de réflexion analytique ou de compétences rédactionnelles, Sciences Po m’a appris à rester aussi rigoureux que possible. Sciences Po m’a également aidé à devenir un professionnel très polyvalent, capable de travailler sur des questions très différentes à des postes très variés. C'est la grande force de la formation dans cette institution.

Votre master vous a-t-il permis de trouver du travail plus facilement ?

Oui, parce qu’un master en gouvernance urbaine est encore relativement rare sur le marché du travail. Ce qui, je pense, a aidé à différencier mon profil de celui des autres candidats. Cependant, le fait que j’ai obtenu un diplôme de Sciences Po n’a pas été particulièrement utile en Asie du Sud, car l’école n’est pas encore bien connue en Inde et dans d’autres pays de la région.

En savoir plus

Le fact-checking est-il vraiment efficace ?

Le fact-checking est-il vraiment efficace ?

Par Manon Berriche - Le fact-checking ne date pas d’hier. Dès son lancement, en 1923, le magazine Time avait déjà recruté une équipe de fact-checkers. Leur rôle à l’époque : vérifier scrupuleusement toutes les informations avant qu’elles ne soient publiées. Mais à l’ère du numérique, l’essor des réseaux sociaux a entraîné un bouleversement du fonctionnement de l’espace public traditionnel.

Lire la suite
Sciences Po crée un Institut des compétences et de l'innovation

Sciences Po crée un Institut des compétences et de l'innovation

Sciences Po crée un Institut des compétences et de l’innovation pour une formation qui s'adapte aux transformations profondes que connaît la société. Son rôle est d’accompagner étroitement les enseignants dans leurs réflexions et actions pédagogiques, et de renforcer pour les étudiants la lisibilité et l’appropriation des compétences acquises tout au long de la formation.

Lire la suite
Les sciences sociales au prisme du genre

Les sciences sociales au prisme du genre

PRESAGE, le Programme de recherche et d’enseignement des savoirs sur le genre de Sciences Po, a été créé en 2010. Destiné à promouvoir la recherche sur le genre, à développer l’offre de cours et à diffuser les savoirs sur ce champ, c’est l’un des plus anciens programmes transversal et pluridisciplinaire dédié au genre en France. Rencontre avec ses fondatrices, Hélène Périvier et Françoise Milewski, chercheuses à l'Observatoire français des conjonctures économiques.

Lire la suite
Ne jetez plus vos couverts, mangez-les !

Ne jetez plus vos couverts, mangez-les !

Écologiste convaincue et diplômée de Sciences Po en 2015, Tiphaine Guerout a mis ambition entrepreneuriale au service de la cause environnementale. Elle a fondé Koovee, une start-up qui propose une alternative aux couverts jetables en plastique : des cuillères et fourchettes en biscuit, fabriqués en France, qui ont la particularité d’être suffisamment résistants pour que l’on puisse manger avec. Rencontre avec une jeune diplômée qui ambitionne d’inonder les marchés français et européens dans les prochaines années.

Lire la suite
La France est-elle vraiment une

La France est-elle vraiment une "startup nation" ?

Spécialiste de l’histoire politique des États-Unis, Denis Lacorne enquête dans son ouvrage Tous Milliardaires !, paru chez Fayard en novembre 2019, sur le mythe de la "startup nation". L'ambition de la France à figurer parmi les nations capables de produire des géants du numérique est-elle une réalité ?

Lire la suite
Patrick Chamoiseau, nouvel écrivain en résidence

Patrick Chamoiseau, nouvel écrivain en résidence

Après Kamel Daoud et Marie Darrieussecq, Patrick Chamoiseau est le nouveau titulaire de la chaire d’écrivain en résidence de Sciences Po. Lauréat du Prix Goncourt 1992, primé à maintes reprises, Patrick Chamoiseau est auteur de romans, contes, essais, scénarios. À partir de janvier 2020, il donnera cours aux étudiants de Sciences Po.

Lire la suite
Et si vous étudiiez à Sciences Po cet été ?

Et si vous étudiiez à Sciences Po cet été ?

Vous êtes lycéen ou étudiant ? Vous souhaitez étudier les sciences humaines et sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Les candidatures pour l’édition 2020 de la Summer School sont ouvertes, avec deux programmes distincts, l'un pour les étudiants, l'autre pour les lycéens. Voici ce qu’il faut savoir avant de déposer sa candidature.

Lire la suite

"On peut sortir de la croissance sans sortir du capitalisme"

Économiste engagé pour une société visant le bien-être, Éloi Laurent démontre dans son dernier ouvrage, Sortir de la croissance, mode d’emploi, pourquoi la crise écologique ne pourra être résolue sans abandonner l’objectif de croissance. Utopiste ? Non, d’après lui, il s’agit au contraire d’un objectif non seulement humaniste mais aussi tout à fait réaliste. Preuves à l’appui.

Lire la suite
Vêtements durables, mode d'emploi

Vêtements durables, mode d'emploi

Étudiante en master Innovation & transformation numérique, Camille Gréco a rejoint l'École du management de Sciences Po après des études de mode à Londres. Passionnée par le secteur de la mode et du textile, mais soucieuse de le rendre plus durable et moins polluant, elle crée en 2017 CrushON, une plateforme en ligne qui rassemble l’offre de friperies. L'objectif : démocratiser l’achat de vêtements vintages, dans une optique de consommation écoresponsable. Explications.

Lire la suite