Comprendre les populismes

Les 1er et 2 juillet, une cinquantaine d’économistes, de politistes, d’historiens et de sociologues se réunissent à Sciences Po dans le cadre d’un tout nouveau groupe de recherche au sein du Centre for Economic Policy Research. Objet de cette rencontre : la question très actuelle du populisme et des politiques à mener pour lutter contre son emprise. Comment aborde-t-on le sujet épineux du populisme en recherche ? Eléments de réponse avec Sergei Guriev, professeur d’économie à Sciences Po et membre du comité d’organisation.

Pourquoi cet atelier sur le populisme ? En quoi ce sujet intéresse-t-il particulièrement les économistes ?

Le travail des économistes vise à proposer aux décideurs des politiques économiques et sociales optimales. Beaucoup d'entre nous sont perplexes lorsque, au lieu de choisir des politiques favorisant le bien-être social et fondées sur des faits avérés, les décideurs préfèrent faire des promesses incohérentes et irréalistes. Qualifiées de populistes par les économistes, ce genre de politiques remet en cause la raison d’être de l’économie. Et, malheureusement pour les économistes, le populisme se répand aussi bien dans les pays aux économies émergentes que dans ceux bénéficiant d’économies développées.

Vous réunissez lors de cette journée d’étude des chercheurs d’horizons très différents… 

Les économistes se concentrent souvent sur la non-durabilité des promesses populistes. Les chercheurs relevant d’autres sciences sociales peuvent définir populisme autrement. Les politologues, par exemple, considèrent ainsi que l’idéologie populiste est celle qui oppose les «élites corrompues» et le «vrai peuple», ce dernier étant souvent considéré comme uniforme. Or, si le populisme est si difficile à définir, c’est bien parce qu’il est composé d’une pluralité d’ensembles minoritaires. Il est donc nécessaire d’en produire une analyse multidisciplinaire !

Quels sont les facteurs importants à prendre en compte pour mieux l’appréhender ?  

Le débat principal est de savoir si le populisme est motivé par des facteurs économiques ou culturels. Les dimensions économiques peuvent se rattacher à des tendances séculaires, telle que la croissance des inégalités dues au progrès technologique ou à la mondialisation. Elles peuvent aussi renvoyer à des phénomènes temporaires, tels que ceux liés aux crises récentes. Les facteurs culturels peuvent faire référence à l'identité ethnique ou religieuse. On peut penser, par exemple, au rejet des étrangers, des migrants et des minorités. Cette distinction est importante car les multiples origines du populisme impliquent des approches distinctes pour le comprendre. Le populisme est d’autant plus inquiétant que ses différentes origines sont susceptibles de peser, et pire encore d’interagir et se renforcer.

Qu’attendez-vous de cette journée de recherche ?

L’objectif est de dépasser les approches disciplinaires en les mettant en commun afin qu’elles s’enrichissent mutuellement. Une autre intérêt de cette rencontre est sa dimension internationale, puisque interviendront des chercheurs français, mais aussi italiens, suédois, suisses ou encore américains. Y seront abordés des sujets très variés, ayant tous partie prenante dans l'émergence du populisme. Par exemple, nous allons y parler de la digitalisation du travail, des identités, des fake-news, des personnalités des leaders populistes, ou de l’immigration.

 

Programme et inscription

 

 

Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 33 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 23 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

47 responsables d'universités de 18 pays différents étaient réunis à Sciences Po les 9&10 juillet 2019 pour le sommet inaugural de l’alliance U7+, sous le haut patronage du Président Emmanuel Macron. Durant deux jours, les membres de ce nouveau réseau ont débattu, voté et signé 6 principes et 247 engagements pour répondre aux défis majeurs de l’agenda multilatéral. L’objectif : peser sur les débats mondiaux, et notamment le prochain sommet du G7 à Biarritz en août. 

Lire la suite
Artillerie : premiers coups de truelle

Artillerie : premiers coups de truelle

C’est parti pour les grands travaux ! Le rituel de pose de la première pierre a eu lieu le 8 juillet dernier sur le site de l’Artillerie, futur cœur du campus parisien de Sciences Po. Après l’acquisition du site en décembre 2016 et la présentation du projet lauréat en janvier 2018, cette cérémonie marque le début de la phase de rénovation et de construction. Reportage. 

Lire la suite
Une recherche pointue et accessible

Une recherche pointue et accessible

Directeur scientifique et professeur au Département d’économie, Guillaume Plantin a longtemps exercé à l’international  avant de rejoindre Sciences Po. Une expérience qui l’amène à concevoir les recherches dans un contexte global : global, par les enjeux à décrypter - environnement, numérique, populisme... - global, par la compétition mondiale dans laquelle la science évolue. Pour lui, la recherche à Sciences Po dispose d’acquis solides et fait preuve de la créativité nécessaire pour relever ces défis. À sa façon. Explications. 

Lire la suite
Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Plus de 7300 personnes ont assisté les 28 & 29 juin 2019 aux quatre cérémonies de remise des diplômes de la promotion 2019. Des parents, des amis, des professeurs, des compagnons, et parfois des enfants : c’est sous le regard fier, ému, et chaleureux de leurs proches et de leurs camarades que les diplômés ont ceint leur écharpe rouge pour ce premier jour du reste de leur vie. Découvrez quelques uns de ces moments uniques en vidéo et le résumé ci-dessous.  

Lire la suite
Un siècle de femmes à Sciences Po

Un siècle de femmes à Sciences Po

Les étudiantes représentent près de 60 % de la promotion diplômée en juin 2019. Il y a un siècle, les premières femmes entraient à Sciences Po. Des premières étudiantes en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment leur place a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de ce centenaire,  retour sur 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite
Qui sont nos diplômés 2019 ?

Qui sont nos diplômés 2019 ?

Des étudiants et des étudiantes brillants et engagés. Des invités d’honneurs inspirants. Des parents débordant de fierté. Consécration de l’année universitaire, la cérémonie du diplôme a rassemblé, vendredi 28 et samedi 29 juin 2019, près de 2500 diplômés et leurs invités, pour la première fois à la Philharmonie de Paris. Qui sont les étudiants de la promo 2019 ? Découvrez leurs profils. 

Lire la suite

Success story à Bombay

Success story à Bombay

Antonia Achache et Jérémie Sabbagh sont les créateurs de Suzette, une crêperie française, et de Kitchen Garden, une enseigne de salades et sandwichs bios. Deux marques de restauration bien connues des jeunes urbains et des expatriés de Bombay ! Les deux entrepreneurs se sont rencontrés lors d’un séjour d’échange en Inde en 2005, pendant leurs études à Sciences Po. Aujourd’hui à la tête de 200 salariés, ils ont lancé avec un troisième partenaire, Pierre Labail, leur première affaire en 2011. Récit d’une success story.

Lire la suite