Quelle université pour demain ? Regards croisés entre chercheurs et praticiens

Fine connaisseuse des systèmes universitaires français et étrangers, Christine Musselin s’appuie sur les résultats de ses recherches menées depuis les années 1980 pour porter un diagnostic sur l’état actuel de l’enseignement supérieur et de la recherche en France.

Afin d’accompagner la révolution en cours, des changements lui paraissent indispensables dans trois domaines : le pilotage de la recherche et de l’enseignement supérieur par les pouvoirs publics, le mode de gouvernance des universités, la gestion des carrières des enseignants et des chercheurs.

Ses propositions font l’objet de ce débat.

Discours d’ouverture par Frédéric Mion, directeur de Sciences Po.

En présence de Christine Musselin, directrice de recherche CNRS et sociologue.

Table ronde : Renouveler le pilotage public des universités

  • Thierry Coulhon, conseiller éducation, enseignement supérieur, recherche et innovation auprès de M. Emmanuel Macron.
    Frédéric Forest, inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR), ancien directeur général par intérim de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle.

Table ronde : Réorganiser les universités

  • Christine Clerici, présidente de l’Université de Paris.
  • Yves Bertrand, directeur de l’UFR de Sciences de l’Université de Poitiers, ancien président de la Conférence des doyens et directeurs des UFR scientifiques (CDUS).

Table ronde : La vocation universitaire

  • Sylvie Retaillleau, présidente de l’université Paris-Saclay et l’une des rapporteurs du projet de loi sur la programmation pluriannuelle de la recherche
  • Frédéric Sawicki, professeur de science politique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

En savoir plus

©Shutterstock/Matej Kastelic