Le combat des peuples amérindiens : comprendre un enjeu planétaire

#ScPoPeuplesAmerindiens

Rencontre exceptionnelle à l’invitation de Sciences Po, de la Fondation Cartier pour l’art contemporain et de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) en présence de :

  • Davi Kopenawa, chaman et porte-parole des Indiens Yanomami du Brésil
  • Almir Narayamoga Surui, leader des Paiter Surui du Brésil
  • Sébastien Treyer, directeur général de l’Iddri
  • Fiore Longo, directrice de Survival International France.

Les peuples qui vivent en dehors du cercle de la mondialisation industrielle, comme les Indiens Yanomami ou les Paiter Surui, deux peuples amérindiens de l’Amazonie brésilienne, représentent près de 400 millions de personnes dans le monde, selon le rapport de l’IPBES sur l’état de la biodiversité dans le monde, et constituent une part significative de la population de certains pays et régions.

Peuplant des espaces convoités, ils sont souvent menacés. La concurrence pour s’approprier et exploiter les ressources naturelles de leurs territoires entraîne des situations humaines dramatiques ainsi, notamment, qu’une destruction des forêts tropicales et de leur biodiversité à grande échelle.

Ces peuples incarnent aujourd’hui un rempart de la préservation des richesses naturelles mondiales : les quatre cinquièmes de la diversité biologique encore existante sur la planète se trouvent concentrés sur leurs terres.

Cet événement exceptionnel accueillant deux leaders amérindiens venus témoigner depuis l’Amazonie, porte-paroles de leurs ethnies et de l’urgence écologique, s’attache donc à comprendre leurs combats et à questionner ensemble notre avenir commun.

Conférence en portugais avec traduction vers le français.

En savoir plus

©Survival

Wednesday 29 January 2020 17h00 à 18h30
Amphithéâtre Emile Boutmy - 27 rue Saint Guillaume 75007 Paris
Organized bySciences Po Co-Organized byFondation Cartier pour l’art contemporain / Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri)

Spread the Word