Rencontre avec Kamel Daoud, titulaire de la nouvelle chaire d’écrivain de Sciences Po autour de l’expression créative

Mercredi 30 janvier 2019 17h00 à 19h00
Amphithéâtre Emile Boutmy 27 Rue Saint-Guillaume, Paris, France
Organisé parSciences Po

« Écrire des livres c’est les imaginer, les lire et relire, les acheter, mentir en affirmant les avoir lus et les lire sans aboutir à la vérité, les reconstituer ou les évoquer tant -seul ou à plusieurs- qu’ils finissent par advenir. C’est ainsi que je définis l’écriture créative ». Kamel Daoud

Soirée de lancement de la chaire d’écrivain en résidence de Sciences Po.

Introduction de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po.

Intervention de Kamel Daoud, titulaire de la nouvelle chaire d’écrivain en résidence de Sciences Po, sur le thème « Jonas ou l’obligation de réinventer l’universel ».

Dialogue avec les écrivains Pierre Assouline, Aurélie Filippetti et Leïla Slimani.

Modération par Colombe Schneck, journaliste, écrivain, réalisatrice.

Conclusion par Bénédicte Durand, directrice des études et de la scolarité de Sciences Po.

Invité à Sciences Po pour un semestre, Kamel Daoud animera la réflexion autour de la création littéraire à travers des enseignements et des masterclass dans le cadre de la nouvelle chaire d’écrivain en résidence.

Collection Milton R. Konvitz, bibliothèque du campus de Sciences Po à Reims – ©Mireille Fomenko / Sciences Po

À l’instar d’universités de rang mondial, Sciences Po est également convaincu que les facultés d’expression littéraire viennent enrichir la formation de futurs citoyens acteurs de changement.
Ouverte à l’ensemble de la communauté Sciences Po, étudiants et enseignants, la nouvelle chaire, initiative inédite en France dans le champ universitaire, se veut un espace d’inspiration dans lequel les participants seront amenés à développer une expression libre au sein de différents ateliers.
La nouvelle chaire sera hébergée au sein du Centre d’écriture et de rhétorique, qui a vocation à renforcer les capacités d’écriture et d’expression orale des étudiants dans ses différentes formes et dans ses différents usages, en français comme en langues étrangères. Qu’il s’agisse de la création littéraire, de l’écriture académique ou encore de l’art oratoire, ces différents domaines d’expression ont toujours fait l’objet d’une attention de la part de Sciences Po. Ils s’inscrivent dans une tradition interdisciplinaire qu’il convient aujourd’hui de renforcer.

Portrait Kamel Daoud ©Philippe Matsas, 2018