Les villes et la Covid : regards croisés d’Emmanuelle Cosse et Champaka Rajagopal

Le 26 août avait lieu la leçon inaugurale de l’École urbaine sur la thématique « comment les villes font-elles face aux défis liés à la Covid » en présence d’Emmanuelle Cosse, présidente de l'Union sociale pour l’habitat, ancienne ministre du Logement et de Champaka Rajagopal, professeure invitée de l'Université Azim Premji (Inde) et consultante indépendante pour des organisations indiennes et internationales.

"En France, se pose la question de comment faire société dans un cadre urbain?"

Emmanuelle Cosse, qui vient de rejoindre le conseil stratégique de l’École urbaine, a rappelé le caractère clef de se former aux questions urbaines qui sont également capitales sur les plans sociaux et démocratiques. « On manque actuellement de regards sur comment penser la forme urbaine, comme objet politique, social qui peut être à l’origine d’inégalités, de changements: encourager ou, à l’inverse, défavoriser ».

La présidente de l’USH a ensuite rappelé tout l’intérêt de la période entre saut générationnel sur la question du climat - on s’interroge désormais sur comment supporter le dérèglement climatique et non plus le corriger - et questionnements directement liés à la pandémie : comment expliquer que les « professions essentielles au pays » identifiées pendant la période Covid - généralement payées au Smic - ne peuvent souvent plus se loger près de leur emploi ? Nombreux sont ceux qui souhaitent quitter les grandes métropoles pour plus de confort de vie, quid du report sur des villes moyennes qui n’ont parfois pas les services publics, les infrastructures nécessaires ?

Plus globalement, se pose la question de l’aggravation des inégalités de patrimoine qui créent des scissions sociales fortes : la ville bas-carbone ne sera-t-elle pas à l’origine d’une ségrégation encore plus forte ? Autant de questions clefs auxquels devront se confronter les étudiants et professionnels de demain.

"En Inde on assiste à un patchwork d'institutions et de solutions faiblement coordonnées qui ne fonctionnent pas".

Champaka Rajagopal a quant à elle brossé un portrait alarmiste du vécu de la crise par la population indienne. Elle a expliqué comment l’absence de décentralisation de la gouvernance urbaine en Inde a eu un impact négatif sur la politique des villes et a exacerbé les incertitudes et les risques pour la population.

Elle a à ce titre ajouté que la pandémie avait mis en évidence des risques imprévus : l’effondrement de la croissance, la négligence de problèmes écologiques urgents, la perte sans précédent d’emplois et d’abris, la faim.

S’interrogeant sur la responsabilité des étudiants en tant que futurs décideurs publics, Champaka Rajagopal les a engagés à construire des visions collectives. Ainsi, a-t-elle développé, il faudra organiser des partenariats, avec des institutions imparfaites, désorganisées pour provoquer l’engagement autour de responsabilités mutuelles et aboutir à des compromis.

« Your futures are not made of mear careers, they're made of solid commitment to dealing with uncertainties and risks moving forward. The imagination on how to craft your trajectory is boundless, it's all yours, go for it! »

Découvrez le live Youtube

L'équipe éditoriale de Sciences Po

En savoir plus : 

Abonnez-vous à nos newsletters !

Le Média Positif : une initiative étudiante galvanisante

Le Média Positif : une initiative étudiante galvanisante

Un cœur artificiel créé par une entreprise française, la découverte du gène responsable des cancers du sein résistants aux traitements ou encore une startup bordelaise spécialisée dans le recyclage du CO2 industriel... Tout cet éventail d'informations nous provient tout droit d'un nouveau média créé par des étudiants de Sciences Po : le Média Positif.

Lire la suite
Forum de Paris sur la Paix : 103 étudiants de Sciences Po mobilisés

Forum de Paris sur la Paix : 103 étudiants de Sciences Po mobilisés

Du 11 au 13 novembre, 45 chefs d'État et dirigeants d’organisations internationales se sont rassemblés à Paris et en ligne pour la quatrième édition du Forum de Paris sur la Paix (FPP). Organisé dans un format hybride, le sommet de cette année a été axé sur les efforts mondiaux de coopération pour trouver des solutions aux défis actuels posés par la pandémie. 

Découvrez l’expérience de Hannah, bénévole cette année.

Lire la suite
Écrire / Éditer : retour sur une co-écriture inédite entre Maylis de Kerangal et ses élèves

Écrire / Éditer : retour sur une co-écriture inédite entre Maylis de Kerangal et ses élèves

Alors qu’elle est titulaire de la Chaire d’écrivain en résidence de Sciences Po à l’automne 2020, Maylis de Kerangal a partagé, en plein confinement, une expérience inédite de co-écriture avec les étudiantes et étudiants de ses ateliers d'écriture. Ils se sont enfin retrouvés, un an plus tard, autour de leur ouvrage commun, imprimé depuis par les Presses de Sciences Po.

Lire la suite
Luiz Inácio Lula da Silva : investir dans le Brésil de demain

Luiz Inácio Lula da Silva : investir dans le Brésil de demain

C’est une foule pleine d’enthousiasme qui attendait l’arrivée de Luiz Inácio Lula da Silva (plus connu sous le nom de « Lula ») à Sciences Po mardi 16 novembre 2021. Des étudiants, mais aussi des représentants de l’ONU et des diplomates étaient rassemblés pour écouter l’intervention de l'ancien président de la République fédérative du Brésil sur le sujet « Quelle place pour le Brésil dans le monde de demain ? »

Lire la suite
Bienvenue à Mathias Vicherat nommé directeur de l'IEP et administrateur de la Fondation nationale des sciences politiques

Bienvenue à Mathias Vicherat nommé directeur de l'IEP et administrateur de la Fondation nationale des sciences politiques

Faisant suite à la publication conjointe, le 20 novembre 2021, du décret du Président de la République confirmant la nomination de Mathias Vicherat en tant que directeur de l’IEP et de l’arrêté de la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation qui entérine sa nomination en tant qu’administrateur de la Fondation nationale des sciences politiques, notre nouveau directeur prend ses fonctions lundi 22 novembre 2021

Lire la suite