Tout savoir sur l’apprentissage à Sciences Po

Oui, on peut faire son master en apprentissage à Sciences Po ! Près du tiers des formations de 2ème cycle proposent cette possibilité. Une option plébiscitée par tous : les étudiants pour l’insertion professionnelle, les employeurs pour le recrutement, et l’université pour son intérêt pédagogique. Point d’étape avec Cornelia Woll, Directrice des études et de la scolarité. 

Que représente la formation en apprentissage aujourd’hui à Sciences Po ?

Cornelia Woll : Cela fait plusieurs années que nous proposons des formations en apprentissage. Aujourd’hui, trois de nos sept Écoles de deuxième cycle offrent cette possibilité pour la deuxième année de master : l’École d’affaires publiques, l’École du management et de l’innovation, et l’École de journalisme. Cela concerne sept masters au total (ndlr : voir liste ci-dessous), soit environ un tiers de nos programmes - et presque 200 étudiants chaque année. Un chiffre qui a bondi de 75 % en quatre ans : les étudiants sont très demandeurs de ce format et c’est très précieux pédagogiquement.

Quel est l’intérêt d’effectuer ses études en apprentissage ?

C. W. : L’apprentissage s’inscrit parfaitement dans l’ADN de Sciences Po, où l’on cherche plus que jamais à allier enseignement théorique et expérience pratique. Tous nos masters proposent un semestre “hors les murs” : l’apprentissage, qui dure toute une année, est un prolongement naturel de cette logique. Les étudiants réfléchissent sur ce qu’ils apprennent en même temps qu’ils le mettent en action. C’est un outil formidable d’insertion professionnelle, puisque les étudiants sont considérés comme des professionnels à part entière. Enfin, c’est aussi un vrai atout pour l’ouverture sociale : l’apprentissage permet de financer ses études et il est donc sécurisant pour les jeunes de milieu modeste. C’est un argument qui vient à l’appui de tout ce que nous faisons pour que le coût des études ne soit un obstacle pour personne.

Quels sont les défis posés par l’apprentissage pour une université ?

C. W. : Le principal défi, c’est l’organisation de la scolarité. Cela peut être compliqué pour les formations avec une charge horaire importante, qui préfèrent proposer les expériences pratiques dans un moment dédié, pendant le semestre hors les murs ou en année de césure. L’autre limite est géographique : pour l’instant, cela reste plus facile à mettre en place en France. Malgré ces défis, la montée en puissance de l’apprentissage dans nos formations a été une expérience très enrichissante : l’oral de soutenance du mémoire à la fin de l’apprentissage, par exemple, nous a beaucoup inspiré pour la réforme du “grand oral” de fin d’études, qui inclut aujourd’hui une réflexion sur les expériences professionnelles de nos étudiants.

Quelles sont les perspectives pour l’apprentissage à Sciences Po ?

C. W. : Nous allons continuer à développer cette offre pour pouvoir répondre aux demandes de plus en plus nombreuses. Grâce à l’expérience des Écoles qui ont testé différentes formules - apprentissage pour tous les étudiants d’une formation ou pour une partie seulement - cela nous ouvre la possibilité d’explorer sa mise en place dans d’autres programmes de formation. De manière générale, nous nous réjouissons de l’importance du sujet et de la réforme actuellement en cours pour assouplir son fonctionnement. De notre côté, nous essayerons d’étendre au maximum cette offre dans un souci de diversification des parcours et nous sommes attentifs à la démarche engagée de précision des compétences acquises par les étudiants.

Nos 8 masters accessibles en apprentissage :

à l’École du management et de l’innovation :

à l’École d’affaires publiques :

à l’École de journalisme :

À l'École urbaine :

Pour en savoir plus, consultez la brochure des masters en apprentissage.

Et aussi...

"Sans accord sur un socle de faits, le débat public se limite à saturer les espaces médiatiques"

Dès le printemps dernier, au cœur de la tourmente et devant la profusion des analyses sur la pandémie, l’idée a émergé à Sciences Po de produire sans plus attendre un ouvrage présentant nos recherches sur le Covid. Pari risqué tant la crise et ses effets étaient promis à durer. Pari réussi tant ces  travaux, par leur rigueur, permettent d'éclaircir un paysage aux allures chaotiques. Si son titre - Le Monde d’aujourd’hui -  révèle l’intention de ne pas y prédire l’avenir, sa lecture fournit de nombreuses pistes à creuser pour sortir renforcés de ce “fait total”. Interview de Guillaume Plantin, directeur scientifique de Sciences Po, co-directeur de l’ouvrage.

Lire la suite
La nouvelle Chaire Louis Massignon d’études sur le fait religieux démarre ses activités

La nouvelle Chaire Louis Massignon d’études sur le fait religieux démarre ses activités

Initiative inédite dans le paysage universitaire français, la chaire Louis Massignon, nouvelle chaire d’enseignement et de recherche de Sciences Po, a pour vocation de promouvoir l’étude du fait religieux et de soutenir les enseignements en sciences sociales à son sujet. Co-dirigée par Alain Dieckhoff et Stéphane Lacroix (CERI), elle démarre ses activités avec une conférence organisée le 22 octobre 2020.

Lire la suite
Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Communiqué du 18/10/20 - Sciences Po exprime avec force son indignation et son sentiment de révolte après l’assassinat, par un terroriste islamiste, de Samuel Paty, professeur dans un collège de Conflans Sainte-Honorine, et s’associe à toutes celles et tous ceux qui demeurent résolument attachés à la liberté de penser, de s’exprimer, à la tolérance, aux vertus essentielles de la connaissance et de l’esprit critique, dans le respect des lois de la République.

Lire la suite
En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

Après le succès de sa Summer School, Sciences Po propose pour la première fois un programme de Winter School dispensé intégralement en ligne pendant les vacances d'hiver. Vous avez toujours eu envie de découvrir Sciences Po ? Vous souhaitez profiter des congés de fin d’année pour acquérir des crédits ECTS ? Les candidatures sont ouvertes ! 

Lire la suite
L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

“La forme d’une ville / change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel”, écrivait déjà Baudelaire sur le Paris du XIXè siècle. Pour comprendre les transformations de la production immobilière, et notamment du logement, Sciences Po ouvre une nouvelle Chaire villes, logement, immobilier. Entretien avec son directeur, Nordine Kireche, membre de l’École urbaine et directeur de l’Executive Master “Stratégies et finance de l’immobilier”. 

Lire la suite