La grande halle du Paris Peace Forum

Forum de Paris sur la Paix : 103 étudiants de Sciences Po mobilisés

Du 11 au 13 novembre, 45 chefs d'État et dirigeants d’organisations internationales se sont rassemblés à Paris et en ligne pour la quatrième édition du Forum de Paris sur la Paix (FPP). Organisé dans un format hybride, le sommet de cette année a été axé sur les efforts mondiaux de coopération pour trouver des solutions aux défis actuels posés par la pandémie. 

Découvrez l’expérience de Hannah, bénévole cette année.

Des projets de premiers plans sélectionnés

Le sommet a accueilli, entre autres personnalités, le président français Emmanuel Macron, la vice-présidente des États-Unis Kamala Harris, le président du Nigéria Muhammadu Buhari, le président du Sénégal Macky Sall et la récipiendaire du prix Nobel de la paix Maria Ressa. Sciences Po est l’un des huit membres fondateurs du FPP et en tant qu’étudiante à PSIA, j’ai sauté sur l’occasion de travailler comme bénévole, assumant un rôle d’accueil et d’accompagnement d’une délégation officielle et un rôle de preneur de notes durant quelques-unes des 74 séances de débat du Forum.

Au-delà de son but de rassembler chefs d'États et multinationales, le FPP se positionne comme un sommet unique en montant une exposition sur des projets concrets. Chaque année, le Forum invite des organisations à présenter des projets visant à améliorer la gouvernance mondiale, et parraine les dix idées les plus prometteuses. Parmi les projets sélectionnés cette année, on peut citer Sentinel, un système d’alerte précoce et de réponse, qui détecte les menaces virales ; l’Observatoire OCDE des politiques de l’IA, une plateforme pour l’analyse des politiques publiques sur l’IA ; et le Decimals Fund, qui aide les scientifiques des pays du Sud à étudier la GRS (géo-ingénierie de gestion du rayonnement solaire). 

Unis autour de la gouvernance technologique et du changement climatique

Par ailleurs, le Forum 2021 sert de plateforme aux dirigeants du monde pour lancer des initiatives et des appels dans les domaines de la gouvernance technologique, du changement climatique, de la lutte contre la pandémie et de la cybersécurité. L’un des appels, intitulé « Appel à l'action international pour défendre les droits de l’enfant dans l’environnement numérique » a été signé par huit chefs d'État et entreprises, dont Amazon, Google, YouTube, Meta, Microsoft et Twitter. Parmi les autres initiatives, citons « Espace Net Zéro », un projet visant à réduire les débris en orbite terrestre ; l’initiative « Changement climatique et forces armées » qui a rassemblé 22 ministres de la Défense dans le but de réduire les émissions des forces armées ; et la décision conjointe de l’UE et des États-Unis à rejoindre « L’appel de Paris pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace ».

Pour faciliter ces actions, le FPP a recruté 150 bénévoles sur le forum, dont 103 étudiants de Sciences Po. Les bénévoles pouvaient être chargés d'accueillir et de guider les participants et les journalistes, de contribuer au bon fonctionnement des ateliers du forum, d’apporter un appui technique ou de prendre de notes. En ma qualité d’hôtesse d’une délégation officielle, j’ai eu la chance d’accueillir et d’accompagner la délégation japonaise dont faisait partie le Directeur général aux Affaires internationales du ministère japonais de la Défense.  Dans mon rôle de preneur de note, j’ai (presque littéralement) pris place au premier rang de la diplomatie en action. 

Pendant trois jours, j’ai pris des notes durant les nombreux débats auxquels ont, notamment, participé le président du Sénégal Macky Sall, le professeur Jeffrey Sachs, la ministre française des Forces armées Florence Parly, ainsi que la directrice générale du FMI et les présidents de la Banque africaine de développement et de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. En tant qu’américaine, j'ai été particulièrement émue d’assister au discours d’ouverture de Kamala Harris et de suivre les débats des membres de la délégation des États-Unis dont j’admire depuis longtemps les qualités diplomatiques et le leadership.  Parmi les intervenants, je citerais John Kerry, envoyé spécial des États-Unis pour le climat, et Gayle Smith, coordinatrice de la réponse mondiale à la COVID-19 et de la sécurité sanitaire au département d’État.  

Dans l’ensemble, cette expérience de bénévolat a constitué un cours intensif de trois jours sur la gouvernance mondiale, et un complément idéal de mes travaux sur les politiques économiques internationales. Observer, de très près, comment les dirigeants du monde négocient, débattent et dégagent des consensus sur les questions les plus urgentes du monde a été une expérience que je n'oublierai jamais. 

​Par Hannah Pedone, étudiante en première année de Master Politiques économiques internationales à la Paris School of International Affairs (PSIA)

Merci à Morgane le Dantec et à Katherine Brown, responsables du programme de bénévolat pour le FPP, ainsi qu’à l’équipe de direction du FPP et à Sciences Po, pour cette expérience unique. 

En savoir plus

Le Baromètre de la confiance politique, c’est quoi ?

Le Baromètre de la confiance politique, c’est quoi ?

Le “Baromètre de la confiance politique”, édité depuis douze ans par le Centre d'études politiques de Sciences Po (CEVIPOF), est réputé pour son sérieux. Scruté par tous, découvrons cette étude, son histoire, ses ambitions, la lecture de la vie politique française à laquelle il donne accès. Sa dernière vague, parue à moins 88 jours de l'élection présidentielle, donne des clés de compréhension d'un paysage tout en contrastes. Interview croisée de Bruno Cautrès et Luc Rouban, spécialistes des comportements et des attitudes politiques, chercheurs au CEVIPOF.

Lire la suite
Égalité des chances : bienvenue à tous les talents

Égalité des chances : bienvenue à tous les talents

Près de 200 partenaires, lycées conventionnés et autorités académiques étaient réunis pour le traditionnel Séminaire annuel de l’Égalité des chances organisé les 18 et 19 janvier autour de deux temps forts. Lors de la première journée de séminaire, les participants ont pu découvrir la philosophie du Collège universitaire et précisément la scolarité sur chacun des sept campus en régions de Sciences Po, puis connaître les trajectoires scolaires et professionnelles d’anciens élèves. Des ateliers thématiques sur les épreuves de la procédure d'admission leur ont été proposés le lendemain. Morceaux choisis.

Lire la suite
Focus sur la rentrée académique du Collège universitaire

Focus sur la rentrée académique du Collège universitaire

Lundi 17 janvier dernier se tenait la rentrée académique du semestre de printemps du Collège universitaire à Reims. Une session inédite qui a réuni, sous format hybride, Mathias Vicherat, le directeur de Sciences Po, Stéphanie Balme, la doyenne du Collège universitaire, les directeurs et directrices des campus, les équipes du campus de Reims sans oublier les étudiants des sept campus de Sciences Po. Moments choisis.

Lire la suite
Summer School 2022 : cultivez votre curiosité !

Summer School 2022 : cultivez votre curiosité !

Vous souhaitez étudier les sciences sociales à Paris le temps d'un été ? Sciences Po, première université française en sciences sociales, ouvre ses portes à des étudiantes et étudiants venus du monde entier pour leur permettre de suivre des programmes d'études intensifs en ligne ou en présentiel. Voici ce qu’il faut savoir avant de postuler !

Lire la suite
Mathias Énard, nouvel auteur en résidence à Sciences Po

Mathias Énard, nouvel auteur en résidence à Sciences Po

[Les livres] restent, en définitive, avec le feu, la seule façon de combattre les ténèbres. - Mathias Énard, Rue des voleurs

Nouveau titulaire de la Chaire d’écrivain en résidence à Sciences Po, Mathias Énard dispensera ce semestre deux ateliers d’écriture de création auprès des étudiantes et étudiants. Il leur enseignera l'art de combattre les ombres, non pas avec le feu, mais avec la littérature.

Lire la suite
Bienvenue à la Grenade, l’épicerie étudiante solidaire et participative !

Bienvenue à la Grenade, l’épicerie étudiante solidaire et participative !

Pour lutter contre la précarité étudiante et favoriser l’aide alimentaire, La Grenade, l’épicerie étudiante participative et solidaire de Sciences Po, a été inaugurée le 13 décembre dernier, en présence de Mathias Vicherat et de la famille Erignac qui a remis le Prix Claude Erignac 2021 à ce projet innovant. Rencontre avec deux des membres de l'équipe étudiante, Elsa Ingrand et Pierre Peyrelongue. 

Lire la suite
Vers une Union européenne de la santé ?

Vers une Union européenne de la santé ?

Mercredi 12 janvier, la Chaire Santé, les Alumni et l'École d’affaires publiques de Sciences Po, ont organisé au Ministère des Solidarités et de la Santé, un débat dédié aux objectifs de santé européens actuels et futurs. Cet événement multiforme et multiplateformes a réuni des représentants des instances européennes, des parlementaires et des experts, européens et français, pour analyser les initiatives européennes en cours, discuter de la stratégie collective de l'UE face à la pandémie de Covid-19 et envisager collectivement les défis à venir liés à la santé.

Lire la suite
Le microbiote, ou une révolution médicale du XXIe siècle ?

Le microbiote, ou une révolution médicale du XXIe siècle ?

Dans son article Entre médicament et aliment : inventer la médecine du microbiote, publié dans Cogito, le magazine de la recherche de Sciences Po, Étienne Nouguez, chargé de recherche CNRS au Centre de sociologie des organisations, livre une analyse pointue de ce nouveau “marché de la santé”, souvent présenté depuis le début des années 2000, comme une véritable révolution médicale.

Lire la suite