Candidats en 1ère année : 5 idées reçues sur les oraux

En train de préparer les oraux d'admission à Sciences Po ? La deuxième quinzaine du mois de mai 2019, tous les candidats admissibles au Collège universitaire (1er cycle) de Sciences Po sont invités à un entretien. Une épreuve parfois stressante qui génère son lot d’idées reçues : voici quelques conseils pour se débarrasser des clichés et aborder ce dernier round avec le maximum de sérénité.

1/ Pour réussir, je dois parler (et m’habiller) comme “un étudiant de Sciences Po”.

FAUX. Soyez vous-mêmes.

Il n’existe pas de “profil type” d’étudiant : Sciences Po est ouvert à tous les candidats talentueux, quels que soient leur parcours, leur origine, leur série du Baccalauréat ou leurs centres d’intérêt. Inutile donc de vous faire passer pour quelqu’un que vous n’êtes pas.

Pour que la commission d’entretien puisse cerner votre personnalité, il ne faut pas “formater” vos réponses à l’avance. Il n’existe pas de phrases à prononcer absolument, ni de “bonne” ou de “mauvaise” réponse aux questions : vous devez être prêt à engager une conversation, pas à subir un interrogatoire.

N’achetez pas non plus de vêtements spéciaux pour l’occasion : soignez votre présentation, mais dans une tenue qui vous ressemble et dans laquelle vous êtes à l’aise.

> Revoir le Facebook live sur les oraux du Collège universitaire

2/ Je peux préparer toutes mes réponses à l’avance.

VRAI et FAUX. Restez serein avant, pendant et après l’oral.

Tout comme il n’y a pas “d’étudiant-type”, il n’existe pas de “commission-type”. Vous ne pouvez pas anticiper toutes les questions. Mais il ne faut pas pour autant vous laisser intimider par les membres de la commission. L’entretien doit servir à révéler votre motivation, votre personnalité, votre curiosité, votre ouverture au monde : ce qui compte, ce ne sont pas les questions, mais bien vos réponses.

Le jury* commence souvent par vous demander de vous présenter brièvement : préparez cette présentation à l’avance, cela vous permettra d’aborder le début de l’entretien plus détendu. Pour la suite de la conversation, tenez-vous informé de l’actualité, et lisez les conseils ci-dessous.

Ensuite, souriez, restez calme, prenez le temps de réfléchir à vos réponses et gardez confiance en vous !

> Et si on est timide ? (extrait de l'émission Campus Channel consacrée au Collège Universitaire)

3/ Le jury* ne connaît rien de vous.

FAUX. Relisez votre lettre de motivation.

La lettre de motivation que vous avez rédigée il y a maintenant cinq mois contient les éléments qui serviront certainement de base aux questions. Les membres de la commission d’entretien s’appuient également sur les informations de votre dossier qui peuvent les éclairer sur votre parcours et votre personnalité.

4/  Je peux répéter les “recettes” d’autres candidats qui ont préparé d’autres examens ou concours.

FAUX. Intéressez-vous à Sciences Po et parlez de vous !

Pour montrer sa motivation, il faut être capable de dire pourquoi vous souhaitez entrer à Sciences Po. Pour cela, il faut s’intéresser spécifiquement à l’établissement, à son projet, à ses formations, à ses débouchés. Parcourez donc soigneusement le site internet de Sciences Po, et notamment la page du Collège Universitaire (1er cycle). Abonnez-vous à sa newsletter, et suivez son actualité sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram, vous avez le choix. Attention, ne répétez pas par cœur tout ce que vous avez pu lire sur le site web, il s’agit pour vous de découvrir la vraie nature des disciplines enseignées et de savoir pourquoi vous souhaitez intégrer Sciences Po !

Vous pouvez aussi écouter les conseils de ceux qui étaient à votre place l’an dernier (site de l'association SOS Sciences Po) , mais vous ne devez pas répéter leurs arguments, la commission veut vous entendre parler de vous !

5/ Si mon oral se passe mal, c’est que je suis vraiment nul.

FAUX. Relativisez.

Pour la plupart d’entre vous cet oral d’admission sera le premier entretien de votre vie. Si vous passez cet entretien, c’est que vous avez été déclaré(e) admissible et déjà accompli beaucoup. Quoi qu’il arrive, c’est déjà une formidable réussite et l’expérience vous sera extrêmement utile pour tous les entretiens que vous aurez à passer dans votre vie (et il y en aura beaucoup….). Et surtout, votre impression à la sortie de l’entretien n’est pas toujours fiable : ce que vous avez vécu comme une maladresse ou une “erreur” n’a pas forcément été vue comme telle par le jury. Donc relativisez et attendez les résultats le plus sereinement possible !

Pour arriver plus détendu le jour de votre entretien, il est aussi essentiel pour vous d'avoir en tête plusieurs options de trajectoires post-bac pour envisager plus calmement le déroulement de l'entretien et ses résultats. Sachez que certains candidats ne réussissent pas à l'entrée au Collège et rejoignent ensuite Sciences Po en master...

Bonne chance à toutes et tous !

* Le terme “jury” est parfois utilisé dans cet article pour plus de commodité : les candidats sont reçus par une “commission d’entretien”, qui ne prend pas de décision définitive au moment de l’entretien. Le jury d’admission se réunit après les entretiens : c’est la seule instance habilitée à prendre une décision souveraine, à partir de la note attribuée par la commission d’entretien, des notes obtenues à l’écrit, et du dossier complet du candidat.

Quelques conseils pratiques :

  • Prévoyez d’arriver en avance au 13, rue de l’Université (75007 Paris) pour trouver votre salle et commencer l’entretien de façon détendue.
  • Assurez-vous d’avoir avec vous les documents nécessaires : votre convocation et votre pièce d’identité vous seront demandées pour accéder au bâtiment.
  • Dans le cadre du plan Vigipirate, les mesures de sécurité sont renforcées. Merci de prêter une attention toute particulière aux consignes de sécurité.

Liens utiles

Dernière mise à jour : mai 2019

Soutien à Fariba Adelkhah

Soutien à Fariba Adelkhah

Nous avons été choqués d’apprendre l’arrestation de notre collègue Fariba Adelkhah en Iran et sa détention depuis apparemment plusieurs semaines, sans possibilité de contact avec les autorités françaises.

Lire la suite
Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Commissaires de police 2019 : 70% des admis issus de Sciences Po

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 33 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 23 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

Alliance U7+ : les universités s'invitent à l'agenda du G7

47 responsables d'universités de 18 pays différents étaient réunis à Sciences Po les 9&10 juillet 2019 pour le sommet inaugural de l’alliance U7+, sous le haut patronage du Président Emmanuel Macron. Durant deux jours, les membres de ce nouveau réseau ont débattu, voté et signé 6 principes et 247 engagements pour répondre aux défis majeurs de l’agenda multilatéral. L’objectif : peser sur les débats mondiaux, et notamment le prochain sommet du G7 à Biarritz en août. 

Lire la suite
Leçons indiennes

Leçons indiennes

Louis Assier-Andrieu a réalisés ses premiers pas dans la recherche aux côtés de Claude Lévi-Strauss. Devenu anthropologue, puis historien, sociologue et juriste, il a longtemps étudié sur le terrain la vie de peuples dits "autochtones ": Cheyennes, Inuits et Cajuns en Amérique du Nord. De ses observations humanistes, il conçoit une appréhension singulière du droit. Explications.

Lire la suite
Artillerie : premiers coups de truelle

Artillerie : premiers coups de truelle

C’est parti pour les grands travaux ! Le rituel de pose de la première pierre a eu lieu le 8 juillet dernier sur le site de l’Artillerie, futur cœur du campus parisien de Sciences Po. Après l’acquisition du site en décembre 2016 et la présentation du projet lauréat en janvier 2018, cette cérémonie marque le début de la phase de rénovation et de construction. Reportage. 

Lire la suite
Une recherche pointue et accessible

Une recherche pointue et accessible

Directeur scientifique et professeur au Département d’économie, Guillaume Plantin a longtemps exercé à l’international  avant de rejoindre Sciences Po. Une expérience qui l’amène à concevoir les recherches dans un contexte global : global, par les enjeux à décrypter - environnement, numérique, populisme... - global, par la compétition mondiale dans laquelle la science évolue. Pour lui, la recherche à Sciences Po dispose d’acquis solides et fait preuve de la créativité nécessaire pour relever ces défis. À sa façon. Explications. 

Lire la suite
Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Cérémonies du diplôme 2019 : les meilleurs moments

Plus de 7300 personnes ont assisté les 28 & 29 juin 2019 aux quatre cérémonies de remise des diplômes de la promotion 2019. Des parents, des amis, des professeurs, des compagnons, et parfois des enfants : c’est sous le regard fier, ému, et chaleureux de leurs proches et de leurs camarades que les diplômés ont ceint leur écharpe rouge pour ce premier jour du reste de leur vie. Découvrez quelques uns de ces moments uniques en vidéo et le résumé ci-dessous.  

Lire la suite
Comprendre les populismes

Comprendre les populismes

Les 1er et 2 juillet, une cinquantaine d’économistes, de politistes, d’historiens et de sociologues se réunissent à Sciences Po dans le cadre d’un tout nouveau groupe de recherche au sein du Centre for Economic Policy Research. Objet de cette rencontre : la question très actuelle du populisme et des politiques à mener pour lutter contre son emprise. Comment aborde-t-on le sujet épineux du populisme en recherche ? Eléments de réponse avec Sergei Guriev, professeur d’économie à Sciences Po et membre du comité d’organisation.

Lire la suite
Un siècle de femmes à Sciences Po

Un siècle de femmes à Sciences Po

Les étudiantes représentent près de 60 % de la promotion diplômée en juin 2019. Il y a un siècle, les premières femmes entraient à Sciences Po. Des premières étudiantes en 1919 jusqu’à une politique active de soutien de l’égalité aujourd’hui, comment leur place a-t-elle évolué dans l’École ? À l’occasion de ce centenaire,  retour sur 5 dates clés de l’histoire des femmes à Sciences Po.

Lire la suite