“Le master implique une forme de pensée qui conduit à l’action”

Le samedi 19 novembre, Sciences Po ouvre ses portes pour la Journée des masters. L’occasion d’affiner votre projet professionnel et d’y rencontrer les responsables administratifs et pédagogiques des sept écoles. En amont de l’événement, rencontre avec Cornelia Woll, directrice des Études et de la Scolarité. #JPOMasterScPo Interview

Pourquoi choisir un master à Sciences Po ?

Les masters à Sciences Po constituent une forme de scolarité très précise : sept écoles pour acquérir savoir-faire et savoir-être. Ils bénéficient de l’excellence académique de Sciences Po tout en s’immergeant dans le monde professionnel. Nos écoles sont définies par des objets et donc des univers professionnels bien précis, comme le droit, le journalisme, le management, ou les affaires publiques de l’échelle mondiale à l’échelle urbaine. Par exemple, l’École des affaires internationales (PSIA) prépare aux carrières internationales. L’École doctorale accueille les profils qui veulent se former à la recherche ou par la recherche. Le master permet de lier des expériences pratiques avec une forme de pensée qui conduit à l’action. C’est ce qui constitue le socle commun à l’ensemble des écoles.

Quelle action ?

Toutes les formes d’engagement, à travers des stages, des enquêtes, ou des projets collectifs. Cela peut prendre la forme d’un travail de terrain qui évalue la quantité d’eau potable en Afrique à une campagne de communication lancée sur la toile pour promouvoir l’égalité femmes-hommes, ou encore la réalisation d’une étude pour garantir le meilleur business model d’une start-up.

Comment s’articule l’équilibre entre les études et le projet professionnel en master ?

Le master correspond à ce moment où l’on sait où l’on veut aller, mais on ne sait pas encore exactement par quel chemin. Avec le master, Sciences Po accompagne la décision de s’engager dans un projet professionnel et donne les clefs pour l’étoffer et lui donner tout son élan. Le contenu des études en master développe les capacités d’analyse et les capacités d’adaptation à des contextes très divers. Il permet une grande ouverture à l’international. Tout cela conduit à faire face à une multiplicité de projets professionnels, à trouver des solutions à des problèmes précis, à favoriser le travail en équipe, à s’inscrire dans un projet collectif. À force de confrontation avec des expériences pratiques et un socle théorique et universitaire solide, le master favorise l’innovation et la créativité.

Quels conseils donnez-vous aux étudiants à l’entrée des masters ?

Je conseille de bien étudier les contenus de nos écoles : nous proposons des masters en deux ans en formation initiale, mais aussi des masters en un an qui s’adressent à des jeunes professionnels avec le désir de revenir sur les bancs de l’école pour se former davantage ou de se réorienter. C’est un grand luxe de pouvoir étudier, de se renouveler et d'approfondir ses connaissances ! Le choix de la formation est essentiel. Toutefois, il faut aussi laisser la place à l’intuition et se laisser surprendre par les différentes opportunités. Un exemple avec l’École d’affaires publiques qui crée d’excellents débouchés dans le secteur privé. Certains masters de notre École du management et de l’innovation réussissent à créer des parcours reconnus pour les métiers créatifs. Nous proposons la meilleure formation possible pour réussir dans un grand nombre de domaines. En témoigne le taux de placement des étudiants : près de 90% trouvent un premier emploi en moins de six mois, 40% sont recrutés avant même leur diplomation. 

En savoir plus

Make it Work : Sciences Po s'engage pour le climat

Make it Work : Sciences Po s'engage pour le climat

Suite à l’annonce de Frédéric Mion, en mars 2019, Sciences Po s’engage pour le climat à travers un ensemble d’initiatives éco-responsables regroupées sous le programme “Climate Action: Make it Work”. Programme événementiel dédié, audit des enseignements, plan d'action écoresponsable, consultations en ligne : toutes les communautés de Sciences Po sont invitées à devenir des acteurs engagés pour mener la transition écologique.

Lire la suite
Hommage à Peter Awn, l’homme qui a relié Sciences Po et Columbia

Hommage à Peter Awn, l’homme qui a relié Sciences Po et Columbia

Un homme plein d’énergie, excentrique, intelligent, non-conventionnel, brillant, passionné...Les amis et anciens élèves n’ont pas suffisamment d’adjectifs pour décrire Peter J. Awn, ancien Doyen des General Studies à l’Université Columbia, disparu il y a quelques mois et à l'origine du rapprochement entre Sciences Po et Columbia. Le campus de Sciences Po à Reims lui rendait hommage le 4 septembre dernier, en donnant son nom à sa bibliothèque. 

Lire la suite
Que fait le monde académique pour le climat ?

Que fait le monde académique pour le climat ?

Par Stéphane Grumbach - Le pouvoir politique a souvent fait appel à la communauté scientifique pour répondre aux défis majeurs, notamment en période de conflit. Le projet Manhattan en est la meilleure illustration : pendant la Seconde Guerre mondiale, les Américains ont mobilisé les scientifiques les plus éminents – et les plus opposés à l’usage de la bombe atomique – pour devancer l’Allemagne nazie dans la fabrication de cette arme. Sous la direction du général de Gaulle en France, ou celle de Deng Xiaoping en Chine, l’objectif de reconstruction de la « grandeur nationale » aura été le moteur d’une politique scientifique ambitieuse. Qu'en est-il face à l'urgence climatique ?

Lire la suite
Liberté pour Fariba Adelkhah

Liberté pour Fariba Adelkhah

Notre collègue et amie Fariba Adelkhah, directrice de recherche au Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po depuis 1993, spécialiste de la société iranienne, a été arrêtée en Iran au début du mois de juin 2019.

Lire la suite
“En journalisme, la neutralité n’existe pas, l’honnêteté, si !”

“En journalisme, la neutralité n’existe pas, l’honnêteté, si !”

“Elle représente ce qu’il y a de meilleur et d’indestructible dans le métier de journaliste” : c’est ainsi que le doyen Bruno Patino a présenté Marion Van Renterghem, invitée de rentrée de l’École de journalisme de Sciences Po. “Prendre le temps de traîner”, parler une “langue claire et belle”, “cultiver l’honnêté et la religion du fait” : tels sont les conseils de la journaliste pour suivre cette vocation “un peu folle” dans un monde qui aime détester la presse.

Lire la suite
L’Amazonie en proie aux incendies… et aux calculs politiques

L’Amazonie en proie aux incendies… et aux calculs politiques

Par Laurie Servières, doctorante à Sciences Po - Le 19 août dernier, un épais nuage de fumée plonge São Paulo dans l’obscurité. Il est 15h, le Brésil se réveille : l’Amazonie est en feu. La nouvelle, à l’inverse des flammes, peine pourtant à se propager, alors que les incendies durent déjà depuis plusieurs semaines dans le nord et la région centre-ouest du Brésil.

Lire la suite

"Réinventer l'économie de marché"

Dans un programme de rentrée axé sur la crise climatique, Emmanuelle Wargon était l'invitée le 30 août de l'École d'affaires publiques de Sciences Po. La secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire a plaidé pour une "transformation très profonde" de nos modes de production et de consommation. Son interview en vidéo.

Lire la suite
“CO2 ou PIB, il faut choisir”

“CO2 ou PIB, il faut choisir”

Précis, véhément et volontiers iconoclaste, l'ingénieur et spécialiste du climat Jean-Marc Jancovici a délivré aux étudiants de deuxième année une leçon en forme de démonstration sur l’inéluctable fin de l’âge d’or énergétique. En la matière, point de compromis possible : décarboner l’économie, c’est aussi en finir avec la course éperdue à la croissance. Retour sur les points-clés d’une démonstration salutaire, à revoir en intégralité.

Lire la suite
“Ce n’est plus une question d’écologie, mais de civilisation”

“Ce n’est plus une question d’écologie, mais de civilisation”

“Inclassable et indispensable” : c’est ainsi qu’Olivier Duhamel accueillait Bruno Latour à la tribune de l’amphithéâtre Boutmy. Le philosophe et anthropologue a délivré sur la crise environnementale une leçon de rentrée impressionnante à tous les sens du terme. Comment mesurer ce changement de civilisation qui nous dépasse, et comment s’y orienter ? Retour sur un des moments clés de cette rentrée placée sous le signe du climat. 

Lire la suite
La Terre, invitée vedette de la rentrée

La Terre, invitée vedette de la rentrée

C’est parti pour deux semaines intenses de rentrée à Sciences Po. Premiers pas pour certains, retrouvailles pour d’autres, ce moment est un temps fort marqué par les différentes rentrées solennelles et leurs intervenants, sur tous nos campus du Collège universitaire (1er cycle) et dans les 7 écoles de second cycle. Un programme 2019 qui s’articule autour d’un thème central : le futur de la planète.

Lire la suite