Sensibiliser les étudiants aux processus inégalitaires

Le savez-vous ? Seules 5% des grandes entreprises européennes sont dirigées par des femmes. Les inégalités femmes-hommes commencent dès le premier emploi et se creusent tout au long de la carrière, faute de tremplins, comme les réseaux, moins accessibles aux femmes. 

Afin de lutter contre ces processus inégalitaires, l’École d’affaires publiques et le Programme de Recherche et d’Enseignement des Savoirs sur le GEnre (PRESAGE) de Sciences Po lancent le certificat Égalité femmes-hommes et Politiques Publiques. Mieux comprendre comment les inégalités se forment afin d’agir pour les réduire : tel est l’objectif de cette formation dirigée par Najat Vallaud-Belkacem, directrice générale déléguée du groupe Ipsos en charge des études internationales et de l’innovation sociale, et Hélène Périvier, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et directrice du programme PRESAGE. 

Najat Vallaud-Belkacem ajoute : “Les inégalités femmes-hommes, loin d’être un détail de notre histoire collective et sociale, en sont au contraire extrêmement structurantes, c’est ce qui les rend si difficiles à chasser pour de bon. Cette formation procède de la conviction que si on veut changer les choses en la matière on ne peut plus se permettre d’improviser.   Identifier et comprendre ces inégalités, notamment grâce à l’apport de la recherche, cela s’apprend ; y faire face efficacement, cela se prépare ; contribuer à y mettre fin dans ses responsabilités futures, cela se prévoit.” 

Inspiré de l’initiative d’Harvard From Harvard Square to the Oval Office, qui entraîne et soutient les futures femmes politiques des États-Unis, le certificat allie la théorie par le suivi de 60h de cours sur les mécanismes des biais de genre, stéréotypes, sexisme.... à la pratique, avec des partages d’expérience avec des personnalités. Du mentorat est également prévu pour accompagner les étudiantes et les étudiants dans les premières étapes de leur vie professionnelle. 

Ouvert aux étudiants de master 1 de l’École d’affaires publiques, le certificat se déroule sur deux semestres. Les étudiantes et étudiants de la première promotion ont pu à l’occasion du lancement le 14 février dernier échanger avec Brigitte Grésy, secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Les prochaines personnalités invitées du certificat sont Isabelle Kocher, directrice générale du groupe Engie, Armelle Carminati, présidente de la commission innovation sociale et managériale du MEDEF, et Victoria Budson, directrice du Women and Public Policy Program (WAPPP) de la Harvard Kennedy School of Government.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos newsletters

“La première élection vraiment européenne”

“La première élection vraiment européenne”

Brexit, changement de mode de scrutin, montée des populismes… Autant d’enjeux inédits pour ces élections européennes. “Ce sont les élections des premières fois”, souligne Enrico Letta, ancien Premier ministre d’Italie et doyen de l’École des affaires internationales de Sciences Po. À l’occasion du scrutin européen, Sciences Po organise ce dimanche 26 mai une soirée de commentaires et d’analyses dans son emblématique amphithéâtre Boutmy avec les meilleurs experts. Elle est ouverte à tous. Venez nombreux !

Lire la suite
Urgence climatique : ne pas sur-responsabiliser les individus

Urgence climatique : ne pas sur-responsabiliser les individus

Par Sophie Dubuisson - Quellier (CSO - Sciences Po) et Solange Martin (ADEME). Dans le contexte de la lutte contre le dérèglement climatique, les interventions publiques ciblent aujourd’hui les individus. Il s’agit d’encourager certaines pratiques – prendre les transports en commun, manger des fruits de saison – et d’en décourager d’autres – laisser ses appareils en veille ou renouveler trop fréquemment ses vêtements.

Lire la suite
L’éthique du hacker

L’éthique du hacker

Les révolutions commencent souvent par des histoires, des colères ou des frustrations a priori insignifiantes, anecdotiques. C’est le cas de la culture dite libre qui est probablement un des développements démocratiques les plus importants du numérique et dont l’origine n’a tenu qu’à un problème d’impression !

Lire la suite
Générations Erasmus

Générations Erasmus

Au sein de Sciences Po, l’association “Jeunes Européens” est mobilisée depuis plusieurs mois pour susciter l’intérêt sur les questions européennes et encourager les étudiants à aller voter. Europhiles, certes, mais pas non plus dénués de sens critique sur les blocages européens, ces étudiants attendent avec une pointe d’anxiété les résultats du 26 mai qui pourraient changer la couleur politique de l’Union. Entretien avec Maria Popczyk, présidente des Jeunes Européens - Sciences Po. 

Lire la suite
Pour qui voter aux européennes ?

Pour qui voter aux européennes ?

Déjà menacées par une abstention record, les élections européennes du 26 mai laissent beaucoup d’électeurs perplexes face aux 34 listes et à la complexité des enjeux. Après le succès de La Boussole présidentielle® en 2017, le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), en partenariat avec 20 Minutes et Ouest France, réédite son outil d’aide à la décision avant le scrutin. Explications par Thomas Vitiello, chercheur associé au Cevipof et directeur scientifique de La Boussole européenne®.

Lire la suite
Charisme politique : comment incarner l’Union ?

Charisme politique : comment incarner l’Union ?

Dans ses travaux sur l’État et la bureaucratie modernes de 1921, l’universitaire Max Weber distingue trois sources de légitimité politique : son caractère traditionnel, bureaucratique ou charismatique. Dès ses origines, l’Union européenne a fondé sa légitimité sur la nature rationnelle de son administration bureaucratique (1). Face à la critique du déficit démocratique, l’Union européenne s’est parfois dotée de leaders charismatiques qui ont cherché à incarner l’Europe ; mais cet effort s’est souvent heurté aux réticences des États membres, soucieux de préserver leur leadership dans la construction européenne.

Lire la suite
Ces nationalistes attachés à l'Europe

Ces nationalistes attachés à l'Europe

Par Sylvain Kahn (Centre d'histoire). Ceux que l’on appelle les nationalistes défendent leur nation comme étant un principe sensé qui régit tout. La plupart d’entre eux ne semblent pas être opposés à une construction européenne. Cependant, la nuance est de mise : les nationalistes ne sont pas non plus pour un approfondissement de cette construction.

Lire la suite
Candidats en 1ère année : 5 idées reçues sur les oraux

Candidats en 1ère année : 5 idées reçues sur les oraux

En train de préparer les oraux d'admission à Sciences Po ? La deuxième quinzaine du mois de mai 2019, tous les candidats admissibles au Collège universitaire (1er cycle) de Sciences Po sont invités à un entretien. Une épreuve parfois stressante qui génère son lot d’idées reçues : voici quelques conseils pour se débarrasser des clichés et aborder ce dernier round avec le maximum de sérénité.

Lire la suite
Climat : est-il déjà trop tard ?

Climat : est-il déjà trop tard ?

On parle sans cesse du changement climatique mais comment joindre les actes à la parole ? Sébastien Treyer directeur général de l’Institut du développement durable et des relations internationales, l’IDDRI, explique le rôle de chacun dans la bataille pour sauver la planète. 

Lire la suite