"Je veux avoir un impact de long terme avec ma carrière"

Tara Heuzé, étudiante en master 1 du double diplôme Sciences Po-Columbia, est à l’initiative d’une collecte de protections périodiques pour les femmes sans-abri. Baptisée "Règles élémentaires", l’opération a sensibilisé bien au-delà de Sciences Po. Portrait d’une étudiante qui veut changer le monde avec les armes de la finance.

D’où est venue l’idée d’organiser une collecte de protections périodiques pour les femmes sans-abri ?

Tara Heuzé : Avant d’intégrer le double diplôme, j’ai pris une année de césure pour faire un master en finance à Cambridge (GB). J’ai pris conscience du problème grâce à une campagne organisée par les étudiants de l’Université. En revenant en France, j’ai continué à m’intéresser à la question : cette cause mobilise dans le monde entier, mais il n’existe rien en France. Il y a une forme de déni vis-à-vis de cette question.

Comment avez-vous décidé de passer à l’action ?

T. H. : Nous avons décidé de lancer notre collecte de protections périodiques un peu avant la collecte nationale des banques alimentaires. Avec le soutien de l’association Paris Solidaires de Sciences Po, nous avons invité les gens à venir déposer leurs dons ou à les envoyer directement au Samusocial de Paris. L’engouement a été extraordinaire : l’opération a permis de collecter 25 000 produits, et 20 000 de plus lors de la 2ème collecte lancée le 8 mars. C’est formidable, mais cela reste dérisoire : avec plusieurs dizaines de milliers de femmes à la rue, on ne répond même pas aux besoins d’un mois ...

Allez-vous poursuivre cette action ?

T. H. : Nous venons de déposer les statuts pour nous constituer en association et pérenniser la démarche. Des commerçants parisiens ont installé des boîtes à dons et permettent de prolonger la collecte sur le long terme : l’objectif désormais, c’est de continuer à ouvrir cette action sur l’extérieur, de créer des partenariats dans d’autres établissements d’enseignement supérieur. À l’occasion du 8 mars nous avons étendu la collecte `a l’ESCP et à l’École du Louvre par exemple ! Nous voulons aussi établir des partenariats plus institutionnels avec des entreprises, des grandes surfaces, etc.

Pour vous, qu’est-ce que cela a changé ? Vous souhaitez continuer ce type d’engagement dans votre vie professionnelle ?

T. H. : J’ai toujours voulu avoir un impact de long terme avec ma carrière, et un de court terme à travers mes engagements en tant que citoyenne. En ce sens, rien n’a changé pour moi : je ne ferai pas carrière dans le milieu associatif. On pallie les défauts du système alors que j’aimerais travailler à changer le système.

Quel est votre projet ?

T. H. : Comme beaucoup, j’ai d’abord voulu faire Sciences Po dans l’optique de m’orienter vers la politique et l’administration publique. Mais entre-temps, j’ai vécu ma première élection présidentielle en 2012 comme un immense désenchantement : je me suis rendue compte de l’impuissance et l’impossibilité d’agir de nombreux politiques. Parallèlement, à Sciences Po j’ai eu la chance d’assister à d’excellentes conférences et notamment celle du directeur d’une grande banque d’investissement qui m’a fait réaliser que la finance était un levier d’action pour littéralement donner les moyens à des idées révolutionnaires d’exister.

J’ai donc choisi de faire Cambridge puis ce double diplôme en finance et economic policy avec Columbia parce que je souhaite travailler dans un fonds d’investissement en green tech, et pourquoi pas monter le mien à terme. Je suis intimement persuadée qu’il faut changer le système de l’intérieur et que la finance verte est une voie efficace vers un développement durable et un monde plus juste.

Plus d’informations :

Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Lancement de la Chaire européenne sur le développement durable et la transition climatique

Le 25 novembre 2020, Sciences Po lance une nouvelle Chaire développement durable et transition climatique, pilotée conjointement par l'École d’affaires publiques et l'École des affaires internationales (PSIA). Dans la lignée du Green Deal européen, cette Chaire résolument transdisciplinaire vise à apporter de nouveaux éclairages à toutes les organisations soucieuses de faire progresser le développement durable selon le triple axe de la transition climatique, du développement économique et de l’inclusion sociale. Entretien avec son directeur, le Dr Shiv Someshwar, spécialiste des questions environnementales, professeur associé à Sciences Po et professeur invité de l’Université Columbia. 

Lire la suite
Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

Vous avez raté la Journée portes ouvertes ? Voici un programme de rattrapage

La Journée portes ouvertes 2020 du bachelor a rassemblé 12 000 visiteurs en ligne samedi 14 novembre dernier ! Si vous n'avez pas pu assister aux différents ateliers, voici quelques émissions à voir en replay qui vous permettront de savoir l'essentiel sur Sciences Po, son programme de premier cycle, et les nouvelles modalités d'admission. De quoi vous motiver pour oser Sciences Po !

Lire la suite
L'innovation dans tous ses États

L'innovation dans tous ses États

Comment réinventer les prisons de demain ? Comment décarboner les Jeux olympiques de 2024 ? Comment rendre le patrimoine du Domaine de Chantilly accessible aux générations futures ? Voici quelques-unes des questions soulevées par l’Incubateur des politiques publiques, un programme destiné aux étudiants de master de l’École d’affaires publiques de Sciences Po, mis à l'honneur dans le cadre du Mois de l’Innovation Publique de novembre 2020. 

Lire la suite
Histoire globale & internationale : un nouveau double diplôme Sciences Po / King's College

Histoire globale & internationale : un nouveau double diplôme Sciences Po / King's College

Sciences Po et King's College London, partenaires de longue date, renforcent leurs liens avec la création d'un double diplôme de master en histoire globale et internationale. Une formation unique qui combine l'expertise de deux des meilleurs centres européens d'études en histoire. Mario Del Pero, Professeur des universités à Sciences Po, directeur des études doctorales en histoire et artisan de ce double diplôme, répond à nos questions. 

Lire la suite
Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Migrations : découvrez le dernier numéro de Cogito, le magazine de la recherche

Les groupes sociaux ainsi que les individus se sont toujours déplacés, plus ou moins durablement. Ces mobilités diverses dans le temps et l’espace, sont marquées par la multiplicité de leurs motifs, de leurs trajectoires et de leurs répercussions. En découle l’impératif de les analyser avec une attention tout aussi plurielle. Les nombreuses recherches conduites à Sciences Po, en particulier  au sein du groupe Migration et Diversité répondent à cette exigence et visent à développer de nouvelles approches. Le dernier dossier de Cogito, le magazine de la recherche, présente un aperçu de leur richesse. 

Lire la suite
Candidats en bachelor : nos conseils pour rédiger vos écrits personnels

Candidats en bachelor : nos conseils pour rédiger vos écrits personnels

Vous souhaitez intégrer Sciences Po en première année ? Commencez à préparer votre candidature sans attendre ! Nouveauté pour la rentrée 2021 : vous devrez présenter dans votre dossier trois exercices rédactionnels. Ces “écrits personnels” forment l’une des quatre épreuves de la procédure : voici quelques conseils et rappels utiles pour la réussir au mieux. 

Lire la suite
Huit nouveaux chercheurs à Sciences Po

Huit nouveaux chercheurs à Sciences Po

Sciences Po accueille cette année huit nouveaux membres dans sa  faculté permanente. Huit chercheuses et chercheurs qui, chacun dans leur domaine, ouvrent des portes sur de nouveaux savoirs pour notre recherche et nos enseignements. Ces nouvelles têtes (pensantes) viennent étoffer notre dispositif de recherche, irriguer les cours, et renforcer l'engagement de Sciences Po dans le débat public. Découvrez leurs profils !

Lire la suite
Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

Qu'apprend-on au Collège universitaire ?

La pluridisciplinarité. La troisième année à l’étranger. L’histoire. La science politique. Étudier à Paris. Ne pas étudier à Paris. Chaque étudiant a sa raison bien à lui de choisir le bachelor de Sciences Po. Mais de quelles sciences humaines et sociales parle-t-on ? À quoi cela peut-il bien servir plus tard ? À quelques jours de notre Journée Portes Ouvertes 2020, entretien avec la doyenne du Collège universitaire, Stéphanie Balme, sur cette formation “iconique” du parcours à Sciences Po.

Lire la suite