Hommage à Guy Michelat

Par Laurence Betrand Dorléac - Disparu le 30 mai, Guy Michelat, directeur de recherche émérite CNRS au CEVIPOF, fut un pionnier et un pilier de la sociologie politique française. La communauté scientifique de Sciences Po perd avec lui l’une de ses plus belles figures. 

Guy Michelat incarnait au plus haut point une certaine idée de la recherche, des sciences sociales et de la science politique. Psychosociologue de formation, il avait été recruté comme chercheur au CEVIPOF, peu après la création de ce centre de recherche, au début des années 1960. Il y a accompli toute sa carrière. 

Avec Alain Lancelot, Jean-Luc Parodi, Jean Ranger, Odile Rudelle, Nicole Racine et d’autres, sous la direction de Jean Touchard, il fut l’un des pionniers - avant d’en être l’un des piliers - du formidable et bouillonnant creuset de la sociologie politique française que fut le CEVIPOF, dans les années 1960 et 1970.

Une figure centrale du CEVIPOF et de la recherche à Sciences Po

Guy Michelat fut l’une des figures centrales du CEVIPOF et de la recherche à Sciences Po, mais sans ostentation, sans poses ni effets de manches. Maître compagnon tout entier à sa tâche, il faisait de la recherche simplement, profondément, avec une passion, une exigence, une inventivité, une générosité, intarissables qui ont profondément marqué des générations de chercheurs, de doctorants et d’étudiants.

Ses travaux sur les attitudes et comportements politiques, sur l’univers des croyances, les représentations de la laïcité, le racisme et l’antisémitisme, sont unanimement reconnus. Il fut, notamment, l’un des premiers à mettre en évidence l’importance et le poids des « variables lourdes » dans la structuration des comportements, attitudes et opinions. Avec son complice, Michel Simon, il a publié aux Presses de Sciences Po, en 1977, l’un des grands classiques de la science politique, Classe, religion et comportement politique

Ses apports furent tout aussi remarquables sur le plan méthodologique. Introducteur pionnier des études quantitatives en science politique, il fit entrer à Sciences Po la première trieuse (à cartes perforées) et contribua pendant plus de cinquante ans aux enquêtes par sondages et aux opérations-estimation. Mais Guy Michelat maitrisait aussi parfaitement les méthodes qualitatives auxquelles il a initié pendant des années chercheurs et étudiants, notamment dans le cadre de son séminaire de formation à l’entretien non directif, au troisième cycle de Sciences Po.

Introducteur pionnier des études quantitatives en science politique

Cet art de la méthode et des outils, ce goût chaleureux pour le partage et la transmission, se retrouvaient aussi dans ses violons d’Ingres : la photographie (on lui doit un très grand nombre des photos prises à Sciences Po et dans le quartier latin en mai 1968), l’imprimerie et l’édition (hobby qu’il mit au service de la jeune équipe de doctorants qui porta sur les fonts baptismaux la revue Raisons politiques). 

Car au fond, tout le ramenait à ce qui n’a jamais cessé d’être au cœur de sa vie, la recherche en sciences sociales. Jusqu’à ces toutes dernières années, Guy Michelat était toujours un chercheur très actif qui poursuivait avec un inextinguible enthousiasme ses travaux et ne cessait de publier. Il était quotidiennement présent dans les murs de son cher CEVIPOF, dont seuls des problèmes de santé récents avaient pu l’éloigner.

Nous sommes nombreux à conserver, très vivante à l’esprit et dans le cœur, l’image de sa chevelure léonine, de cette allure bonhomme, de son regard doux, brumeux mais lumineux, de cette pipe qui semblait ne quitter sa bouche que pour y laisser paraitre un sourire tendre et malicieux.

La communauté scientifique de Sciences Po vient de perdre l’une de ses plus belles figures.

Laurence Bertrand Dorléac, Présidente de la FNSP

À lire

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Dès le 23 juillet, ils représenteront leurs équipes à Tokyo … mais aussi un peu Sciences Po ! Six athlètes sélectionnés pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2021 sont étudiants au sein du Certificat pour sportifs de haut niveau. Et pour la troisième occasion, le drapeau français sera porté par un alumnus de ce programme de Sciences Po : Stéphane Houdet sera l’un des porte-drapeaux de la délégation française, après Teddy Riner aux Jeux Olympiques et Michaël Jérémiasz aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016.

Lire la suite
Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

45 jours, 4 pays, 2500 kilomètres - et tout ça, à vélo : Angèle Paty, ancienne étudiante du programme Europe-Amérique du Nord sur le campus de Reims, s’est lancé un défi de taille. Après une troisième année à l’université Saint Andrews malheureusement amputée à cause de la crise sanitaire, elle monte le projet SAORSA - “liberté” en gaélique écossais. L’étudiante décide de retourner en Écosse en ralliant les îles Shetland depuis sa ville natale de Montpellier, toute seule, à la force de ses jambes. Nous avons pu lui poser quelques questions avant son départ.

Lire la suite
Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Les résultats de l’enquête jeunes diplômés 2021 portant sur la promotion 2019 révèlent une attractivité toujours aussi forte des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs, avec 9 diplômés sur 10 en activité professionnelle. Malgré un marché de l’emploi en tension, 82 % ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois, et près des ¾ occupent un emploi stable. Ils sont toujours aussi nombreux (37 %) à travailler à l’étranger dans 84 pays. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 27 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 21 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Pour sa première campagne se déroulant intégralement sur Parcoursup, Sciences Po a enregistré près de 12 000 candidatures issues de la voie générale, soit plus du double par rapport à 2020. Avec une sélectivité record, la campagne a attiré davantage de boursiers, issus de lycées beaucoup plus divers, sur l’ensemble du territoire. Premier bilan intermédiaire de cette campagne d’admission exceptionnelle. 

Lire la suite
Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po a obtenu le renouvellement du label Qualité Français langue étrangère avec la note maximale, celle des trois étoiles. Ce label reconnaît la qualité des formations en Français langue étrangère (FLE), le professionnalisme et l’implication des enseignants et des personnels, la qualité des procédures, ainsi que les conditions dans lesquelles sont accueillis les étudiants. 

Lire la suite
Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Des étudiants brillants, engagés et résilients : à l’issue de deux années de scolarité bousculées par la crise sanitaire, les promotions 2020 et 2021 se verront remettre leurs diplômes de fin de Master entre le 23 et le 30 juin 2021. Plus de 5000 nouveaux diplômés seront célébrés dans plusieurs cérémonies très attendues, organisées dans le meilleur respect des restrictions sanitaires et valorisant la participation de chacun. Qui sont les étudiants des promotions 2020 et 2021 ? Découvrez leurs profils.

Lire la suite
Natacha Valla :

Natacha Valla : "La transformation et la transition sont devenues les bases de la vie professionnelle"

L'École du management et de l'innovation (EMI) de Sciences Po a pour vocation de favoriser une "prospérité inclusive". De la finance aux industries créatives, des grandes multinationales aux start-ups en herbe, ses promotions forment les acteurs économiques de demain.

Sa Doyenne Natacha Valla nous présente les innovations, débouchés, profils, perspectives d’avenir et projets pédagogiques de l’École, dans un monde en constante mutation.

Lire la suite
Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

La procédure de désignation de la nouvelle direction de Sciences Po a débuté le 9 juin 2021 avec la publication d’un appel public à candidatures au Journal Officiel et sur le site de l’institution. Le poste, qui porte à la fois sur les fonctions d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et de direction de l’Institut d’études politiques (IEP), sera exercé sur un mandat de 5 ans, renouvelable deux fois. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 août.

Lire la suite