Admissions post-bac 2021 : plus de 15000 candidatures validées sur Parcoursup

Pour sa première campagne se déroulant intégralement sur Parcoursup, Sciences Po enregistre 15 284 candidatures validées à l’issue de la première phase qui s’est close le 8 avril 2021, soit le double des candidatures enregistrées en 2020 pour les procédures françaises d’entrée en première année.

Ces voeux validés concernent les 12 formations proposées par l’institution sur la plateforme Parcoursup. Les candidatures augmentent également de 27 % pour les procédures niveau master (française et internationale). Sciences Po confirme son attractivité auprès d’un panel élargi de lycéens et d’étudiants.

Les lycéens ayant suivi leur scolarité dans un établissement partenaire CEP passent cette année la même procédure que les autres candidats français et internationaux, dans un cadre de préparation qui leur est propre. 10 % des places leur seront réservées en 2021, l’objectif étant de porter ce chiffre à 15 % en doublant le nombre de lycées partenaires d’ici 2023.

Des candidatures évaluées de façon qualitative, sans apport des algorithmes

Les équipes de Sciences Po et les enseignants du secondaire sont fortement mobilisés pour réaliser une double évaluation de l’ensemble des dossiers. Environ 800 évaluateurs (enseignants, membres de la direction, personnels pédagogiques) sont à pied d’œuvre pour analyser ces candidatures.

Deux des quatre épreuves de la procédure d’admission, notées sur 20, sont en effet évaluées par des binômes expérimentés, sans l’appui d’un algorithme. La première concerne la performance académique et la trajectoire du candidat à partir des notes obtenues de la Seconde à la Terminale, de la progression de l’élève et des appréciations de ses professeurs. La deuxième sanctionne trois écrits personnels du candidat : sur son parcours personnel, ses activités et ses centres d’intérêt ; sur sa motivation et son projet intellectuel pour Sciences Po et enfin sur un essai personnel sur l’une des cinq thématiques proposées. Exigeantes et complètes, ces épreuves valorisent de manière combinée l’excellence académique du candidat, ses qualités extra-scolaires et son projet d’études supérieures à Sciences Po.

La note relative aux résultats du baccalauréat, également sur 20, retiendra les résultats obtenus dans le cadre du contrôle continu du fait de la non tenue des épreuves anticipées.

L’oral, quatrième épreuve prévue en mai

La quatrième note prise en compte pour l’admission à Sciences Po est celle de l’entretien oral qui sera organisé en mai à distance et que passeront les candidats ayant obtenu une note cumulée pour les trois épreuves sur dossier égale ou supérieure à la note minimale sur 60 fixée par le jury. Les convocations aux oraux seront envoyées début mai. Les candidats ayant obtenu une note inférieure à la note requise se verront notifier leur non-admission via le portail Parcoursup fin mai.

A l’issue de l'intégralité de la procédure pour les candidats invités à l’oral, les propositions d’admission seront formulées sur la base de l’obtention d’une note consolidée à l'issue des quatre épreuves qui devra atteindre ou dépasser la note d’admission minimale fixée par le jury d'admission.

En savoir plus : 

 
Le prix Dominique Baudis distingue quatre court-métrages d'étudiants

Le prix Dominique Baudis distingue quatre court-métrages d'étudiants

Pour sa première édition, le prix Dominique Baudis récompense quatre courts-métrages réalisés par des étudiants de Sciences Po. Décerné par l’association Dominique Baudis, avec le soutien de la Mairie de Toulouse et du Conseil supérieur de l’audiovisuel, ce prix distingue des créations vidéos qui mettent en valeur le bien commun. Découvrez les quatre productions récompensées !

Lire la suite
Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Vous souhaitez étudier les sciences sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Sciences Po, première université française en sciences sociales, ouvre ses portes à des étudiants venus du monde entier pour leur permettre de suivre des programmes d'études intensifs en sciences sociales en ligne ou sur le campus de Paris. Voici ce qu’il faut savoir avant de postuler !

Lire la suite

"Une discipline subversive"

Le droit : ensemble de règles gravées dans le marbre ? Outil au service d’un argumentaire ou, à plus forte raison, d’une cause ? C’est le cœur du cours que Dany Cohen, avocat et professeur de droit, enseigne à Sciences Po. Nos étudiants de l’École de droit qui se destinent au barreau ou à la magistrature ont la chance, chaque semaine, de se mesurer les uns aux autres en conditions réelles, dans une salle de classe qui, pour quelques heures, devient salle d’audience. 

Lire la suite
Points de vue croisés : l'assurance chômage, par Pierre Cahuc et Didier Demazière

Points de vue croisés : l'assurance chômage, par Pierre Cahuc et Didier Demazière

Pierre Cahuc, chercheur au Département d'économie de Sciences Po et Didier Demazière, chercheur au Centre de Sociologie des Organisations (CSO), ont accepté de répondre à nos questions et de confronter leurs points de vue sur les mesures qui entourent l'assurance chômage. Une interview à deux voix qui, forte des divergences constructives de ces deux visions, offre une meilleure perspective sur ces mesures controversées.

Lire la suite