5 chiffres clés sur le projet Welcome Refugees

Depuis mars 2016, Sciences Po accueille chaque année une promotion d’étudiants demandeurs d’asile ou réfugiés. Cette initiative, lancée par nos étudiants et baptisée Welcome Refugees, est désormais devenue un programme à part entière, en partenariat avec l’ONG each One (ex-Wintegreat). Sciences Po accueillera à la rentrée sa troisième promotion. L’occasion de faire un bilan en 5 chiffres clés.

Des étudiants originaires de 11 pays, migrant pour des raisons politiques ou de guerre

« Tout le monde peut candidater, à condition d’avoir un statut légal de demandeur d’asile ou de réfugié en France », explique Myriam Dubois-Monkachi, directrice de la scolarité de Sciences Po. Albanie, Afghanistan, Bangladesh, Égypte, Irak, Iran, Kenya, Pakistan, Soudan, Sri Lanka, Syrie… Les pays dont sont originaires les étudiants ne sont pas tous en guerre. Certains étudiants sont demandeurs d’asile, entre autres pour des raisons politiques.

46 étudiants accueillis

Ils sont 46 étudiants à avoir bénéficié du dispositif Welcome Refugees depuis son lancement, le 8 mars 2016 : 19 en 2016 et 27 en 2016-2017. Le projet Welcome Refugees leur permet, pendant une année, de suivre des cours de langue (anglais et français). Ils sont encadrés par l’ONG each One (ex-Wintegreat) et par des étudiants et des professionnels de Sciences Po qui les accompagnent dans la définition de leurs parcours. Les étudiants ont également accès aux ressources pédagogiques (Moocs, e.learning, etc.), aux activités associatives, culturelles et sportives et à la vie étudiante de Sciences Po.

27 étudiants certifiés each One (ex-Wintegreat)

Pour la première fois, la promotion 2017 s’est vue remettre un certificat attestant de la scolarité passée dans notre établissement. Celui-ci est signé conjointement par Sciences Po et par une ONG spécialisée dans les projets innovants d’accompagnement des étudiants réfugiés, each One (ex-Wintegreat), avec laquelle Sciences Po a signé une convention. Ce certificat n’est pas un diplôme mais il permet néanmoins d’attester d’un niveau de langue et ce, par un établissement prestigieux, Sciences Po, qui détient le label « Qualité Français langue étrangère » du CIEP (Centre international d’études pédagogiques).

1 projet collectif porté par des étudiants

Welcome Refugees est administré dans le cadre d’un projet collectif noté, porté par des étudiants de Sciences Po et organisé en partenariat avec l’ONG each One (ex-Wintegreat). Chaque année, 6 étudiants choisissent d’intégrer ce projet collectif : ils sont en contact avec tous les interlocuteurs du programme et se chargent de la coordination. « Le projet Welcome Refugees fait ainsi partie intégrante de la pédagogie de Sciences Po », souligne Myriam Dubois-Monkachi.

130 personnes impliquées à Sciences Po

Outre les étudiants porteurs du projet collectif, les équipes administratives et les enseignants impliqués, Welcome Refugees fédère également des alumni, du personnel de Sciences Po et des étudiants. Les étudiants étrangers bénéficient en effet de « buddies », de « coachs » et de « mentors » qui sont chargés de les aider à définir leur projet et la suite de leur parcours professionnel en France. La plupart des étudiants passés par le programme poursuivent leurs études hors des murs de Sciences Po pour parfaire leur français et/ou leur formation.

Contact : refugees.contact@sciencespo.fr

En savoir plus

Lire l'interview d'Alyette Tritsch, étudiante à Sciences Po, et à l'initiative du projet Welcome Refugees.

Abonnez-vous à notre newsletter !

"Sans accord sur un socle de faits, le débat public se limite à saturer les espaces médiatiques"

Dès le printemps dernier, au cœur de la tourmente et devant la profusion des analyses sur la pandémie, l’idée a émergé à Sciences Po de produire sans plus attendre un ouvrage présentant nos recherches sur le Covid. Pari risqué tant la crise et ses effets étaient promis à durer. Pari réussi tant ces  travaux, par leur rigueur, permettent d'éclaircir un paysage aux allures chaotiques. Si son titre - Le Monde d’aujourd’hui -  révèle l’intention de ne pas y prédire l’avenir, sa lecture fournit de nombreuses pistes à creuser pour sortir renforcés de ce “fait total”. Interview de Guillaume Plantin, directeur scientifique de Sciences Po, co-directeur de l’ouvrage.

Lire la suite
La nouvelle Chaire Louis Massignon d’études sur le fait religieux démarre ses activités

La nouvelle Chaire Louis Massignon d’études sur le fait religieux démarre ses activités

Initiative inédite dans le paysage universitaire français, la chaire Louis Massignon, nouvelle chaire d’enseignement et de recherche de Sciences Po, a pour vocation de promouvoir l’étude du fait religieux et de soutenir les enseignements en sciences sociales à son sujet. Co-dirigée par Alain Dieckhoff et Stéphane Lacroix (CERI), elle démarre ses activités avec une conférence organisée le 22 octobre 2020.

Lire la suite
Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Assassinat de Samuel Paty : Sciences Po exprime son indignation et sa révolte

Communiqué du 18/10/20 - Sciences Po exprime avec force son indignation et son sentiment de révolte après l’assassinat, par un terroriste islamiste, de Samuel Paty, professeur dans un collège de Conflans Sainte-Honorine, et s’associe à toutes celles et tous ceux qui demeurent résolument attachés à la liberté de penser, de s’exprimer, à la tolérance, aux vertus essentielles de la connaissance et de l’esprit critique, dans le respect des lois de la République.

Lire la suite
En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

En janvier 2021, suivez la première Winter School de Sciences Po !

Après le succès de sa Summer School, Sciences Po propose pour la première fois un programme de Winter School dispensé intégralement en ligne pendant les vacances d'hiver. Vous avez toujours eu envie de découvrir Sciences Po ? Vous souhaitez profiter des congés de fin d’année pour acquérir des crédits ECTS ? Les candidatures sont ouvertes ! 

Lire la suite
L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

L'immobilier comme vous ne l'aviez jamais vu

“La forme d’une ville / change plus vite, hélas ! que le cœur d’un mortel”, écrivait déjà Baudelaire sur le Paris du XIXè siècle. Pour comprendre les transformations de la production immobilière, et notamment du logement, Sciences Po ouvre une nouvelle Chaire villes, logement, immobilier. Entretien avec son directeur, Nordine Kireche, membre de l’École urbaine et directeur de l’Executive Master “Stratégies et finance de l’immobilier”. 

Lire la suite