5 chiffres clés sur le projet Welcome Refugees

Depuis mars 2016, Sciences Po accueille chaque année une promotion d’étudiants demandeurs d’asile ou réfugiés. Cette initiative, lancée par nos étudiants et baptisée Welcome Refugees, est désormais devenue un programme à part entière, en partenariat avec l’ONG each One (ex-Wintegreat). Sciences Po accueillera à la rentrée sa troisième promotion. L’occasion de faire un bilan en 5 chiffres clés.

Des étudiants originaires de 11 pays, migrant pour des raisons politiques ou de guerre

« Tout le monde peut candidater, à condition d’avoir un statut légal de demandeur d’asile ou de réfugié en France », explique Myriam Dubois-Monkachi, directrice de la scolarité de Sciences Po. Albanie, Afghanistan, Bangladesh, Égypte, Irak, Iran, Kenya, Pakistan, Soudan, Sri Lanka, Syrie… Les pays dont sont originaires les étudiants ne sont pas tous en guerre. Certains étudiants sont demandeurs d’asile, entre autres pour des raisons politiques.

46 étudiants accueillis

Ils sont 46 étudiants à avoir bénéficié du dispositif Welcome Refugees depuis son lancement, le 8 mars 2016 : 19 en 2016 et 27 en 2016-2017. Le projet Welcome Refugees leur permet, pendant une année, de suivre des cours de langue (anglais et français). Ils sont encadrés par l’ONG each One (ex-Wintegreat) et par des étudiants et des professionnels de Sciences Po qui les accompagnent dans la définition de leurs parcours. Les étudiants ont également accès aux ressources pédagogiques (Moocs, e.learning, etc.), aux activités associatives, culturelles et sportives et à la vie étudiante de Sciences Po.

27 étudiants certifiés each One (ex-Wintegreat)

Pour la première fois, la promotion 2017 s’est vue remettre un certificat attestant de la scolarité passée dans notre établissement. Celui-ci est signé conjointement par Sciences Po et par une ONG spécialisée dans les projets innovants d’accompagnement des étudiants réfugiés, each One (ex-Wintegreat), avec laquelle Sciences Po a signé une convention. Ce certificat n’est pas un diplôme mais il permet néanmoins d’attester d’un niveau de langue et ce, par un établissement prestigieux, Sciences Po, qui détient le label « Qualité Français langue étrangère » du CIEP (Centre international d’études pédagogiques).

1 projet collectif porté par des étudiants

Welcome Refugees est administré dans le cadre d’un projet collectif noté, porté par des étudiants de Sciences Po et organisé en partenariat avec l’ONG each One (ex-Wintegreat). Chaque année, 6 étudiants choisissent d’intégrer ce projet collectif : ils sont en contact avec tous les interlocuteurs du programme et se chargent de la coordination. « Le projet Welcome Refugees fait ainsi partie intégrante de la pédagogie de Sciences Po », souligne Myriam Dubois-Monkachi.

130 personnes impliquées à Sciences Po

Outre les étudiants porteurs du projet collectif, les équipes administratives et les enseignants impliqués, Welcome Refugees fédère également des alumni, du personnel de Sciences Po et des étudiants. Les étudiants étrangers bénéficient en effet de « buddies », de « coachs » et de « mentors » qui sont chargés de les aider à définir leur projet et la suite de leur parcours professionnel en France. La plupart des étudiants passés par le programme poursuivent leurs études hors des murs de Sciences Po pour parfaire leur français et/ou leur formation.

Contact : refugees.contact@sciencespo.fr

En savoir plus

Lire l'interview d'Alyette Tritsch, étudiante à Sciences Po, et à l'initiative du projet Welcome Refugees.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Booster d’hiver 2020 : une passerelle vers le printemps

Booster d’hiver 2020 : une passerelle vers le printemps

Précarité numérique, éloignement familial, isolement… Tous nos étudiants ne sont pas égaux face aux cours à distance. Afin de réduire au maximum ces inégalités, Sciences Po a créé le programme Booster d’hiver. Lors d’une semaine passerelle entre les deux semestres, sur nos sept campus de France, des petits groupes d’étudiants sélectionnés en fonction de leurs résultats ont pu retrouver les bancs de l’école pour des sessions de renforcement académique en présentiel, et dans le respect des normes sanitaires en vigueur.

Lire la suite
Hommage à Jean-Louis Quermonne

Hommage à Jean-Louis Quermonne

Sciences Po rend hommage à Jean-Louis Quermonne, alumunus et ancien professeur de science politique, figure de l'étude de l'intégration européenne. Christian Lequesne, professeur au Centre de recherches internationales de Sciences Po, revient sur son itinéraire entièrement consacré aux savoirs et aux institutions universitaires ainsi que sur sa personnalité hors du commun. 

Lire la suite
Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Summer School 2021 : cultivez votre curiosité !

Vous souhaitez étudier les sciences sociales à Sciences Po le temps d'un été ? Sciences Po, première université française en sciences sociales, ouvre ses portes à des étudiants venus du monde entier pour leur permettre de suivre des programmes d'études intensifs en sciences sociales. Voici ce qu’il faut savoir avant de postuler !

Lire la suite
Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

15/01/2021 - Les membres du Conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), réunis mercredi 13 janvier 2021, ont tenu à exprimer leur choc devant les faits dont est accusé M. Olivier Duhamel et la condamnation unanime qu’ils appellent de leur part. Ils ont souhaité en premier lieu exprimer leur soutien aux victimes de ces agissements criminels. Ils ont en outre pris acte de la gravité de la crise qui en résulte pour l’institution.

Lire la suite
Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Pour le premier semestre 2021, Louis-Philippe Dalembert succède à Maylis de Kerangal comme titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence du Centre d'écriture et de rhétorique de Sciences Po. L'auteur haïtien a écrit une vingtaine de romans et recueils de nouvelles ou de poésie. Entretien. 

Lire la suite

2020 à Sciences Po : année inédite

2020 à Sciences Po : année inédite

Tout avait commencé normalement, par des amphis pleins, des visages attentifs, des couloirs bruissant de toutes les langues du monde, des agendas surchargés, des bonnes résolutions lancées. Puis 2020 a fait irruption dans l'histoire de nos vies, a vidé notre université de ses étudiants, de ses enseignants, de ses chercheurs, et de ses salariés. Mais jamais de son sens ni de sa mission : en 2020, tout Sciences Po a continué à apprendre, contre vents et marées. Retour en images sur une année pas comme les autres. 

Lire la suite