« Protestas » : regards croisés sur les mobilisations en Amérique latine en 2020

Jeudi 3 décembre 2020 17h00 à 19h00
En ligne / Online
Organisé parObservatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes (OPALC) - CERI, Sciences Po 

Rencontre à l’occasion du lancement de Protestas, une web série sur l’activisme en Amérique latine au temps du Covid-19*.

Regards croisés entre chercheurs et journalistes sur les mobilisations en Amérique latine en 2020.

Que deviennent les manifestations en temps de crise sanitaire quand l’accès à l’espace public se referme ? Comment continuer à défendre des causes lorsque la lutte contre la pandémie accapare l’agenda tant des citoyens que des gouvernants ? Le Covid-19 a-t-il eu raison du « printemps » latino-américain ?

Rencontre animée par Marie-Eve Detoeuf, professeure de science politique à l’Université Externado de Colombie et journaliste correspondante Le Monde

  • 17h : Introduction par Olivier Dabène, professeur à Sciences Po et Claire Launay, directrice de programme à Transparencia por Colombia ; chargée de recherche à Sciences Po
  • 17h10 : Diffusion de la web série Protestas
  • 18h-19h : Débat « Regards croisés entre chercheurs et journalistes sur les mobilisations en Amérique latine en 2020 », avec la participation de Olivier Dabène (Sciences Po), Claire Launay (Transparencia par Columbia ; Sciences Po), Margot Loizillon (journaliste), Françoise Macé (Fondation FPH), Andres Hernandez (Transparencia por Colombia), Antoine Maillet (Université du Chili), Antoine Faure (Université de Santiago du Chili), Rocio Annunziata (CONISET/UNSAM), Roman Perdomo (Sciences Po), Noémie Dreux (Sciences Po), Dennis Petri (Université des sciences appliquées de La Haye).

En savoir plus et s’inscrire au webinar

Chacun des épisodes de la web série fera l’objet d’un débat en 2021  : 

  • 20 janvier  : Chili, « Ce n’est pas de la sècheresse mais du pillage » (Antoine Maillet et Antoine Faure) 
  • 27 janvier  : Colombie, « Des cacerolazos à une assemblée de quartier » (Claire Launay) 
  • 4 février  : Pérou, « La gauche émergente » (Roman Perdomo) 
  • 10 février  : Costa Rica, « L’école de la manif’ » (Dennis Petri) 
  • 24 février  : Mexique, « Justice pour les prêtres assassinés » (Dennis Petri) 
  • 4 mars  : France, « Alterta Feminista », (Roman Perdomo et Noémie Dreux) 
  • 17 mars  : Argentine, « Tout le quartier a résonné » (Rocio Annunciata) 

*La série web Protestas est lancée dans le cadre d’une recherche en cours sur les nouvelles formes d’activisme en Amérique latine, par l’Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes (OPALC / CERI Sciences Po), en partenariat avec Transparencia por Colombia et le soutien financier de la Fondation Charles Léopold Mayer (FPH). Produit d’une collaboration entre un groupe de 8 chercheurs et 2 journalistes/réalisateurs, elle présente des activistes et leurs initiatives en Colombie, Chili, Argentine, Pérou, Mexique, Costa Rica et France.

©Pochoir de l’artiste colombien DjLu