"Un nouveau régime climatique"

"Inclassable et indispensable" : c’est ainsi qu’Olivier Duhamel présentait Bruno Latour, en août 2019, à la tribune de l’amphithéâtre Boutmy. Le philosophe et anthropologue devait y délivrer, devant les étudiants, une mémorable "leçon de rentrée" sur la crise environnementale. Comment mesurer ce changement de civilisation qui nous dépasse, et comment s’y orienter ? Retour sur un des moments clés de l'année 2019-2020, qui nous offre des clés de compréhension dans le contexte de la crise actuelle.

Le 30 août 2019, Bruno Latour est inquiet, et un peu désolé. Inquiet de parler devant "des extraterrestres nés au XXIè siècle", d’abord. Désolé ensuite de devoir livrer une leçon de rentrée “pas sympa” sur la “grande accélération” dont sa propre génération est à l'origine, "et dont elle a profité merveilleusement"

Une deuxième révolution copernicienne

Les "extraterrestres" de première année ne lui en tiennent pas rigueur, happés dès les premières secondes par l’orateur qui marquera leurs débuts à Sciences Po, et peut-être davantage. Beaucoup découvrent le nom de ce "philosophe, sociologue, ethnologue, épistémologue, numérologue, écologue" (toujours selon les mots d’Olivier Duhamel), sommité scientifique moins connue en France que partout ailleurs dans le monde. Gageons qu’ils ne l’oublieront pas de sitôt.

"Aucun de vos prédécesseurs à Sciences Po n’a eu à ce soucier de cette question de l’action humaine sur la Terre", explique Bruno Latour, qui précise que le mot "Terre" désigne ici "cette fine pellicule d’espace occupée par les hommes à la surface du globe." Une surprise, un impensé, un jamais vu, et qui se produit à une vitesse inimaginable : bienvenue dans l’Anthropocène, cette ère inédite, selon le terme utilisé pour "prendre la mesure de l’action des humains et de la réaction du système Terre". Il s’agit pour l’éclaireur Latour d’une révolution, au moins aussi importante que celle vécue grâce à Galilée et Copernic. Un changement si colossal, d’une échelle si grande qu’elle dépasse les cases des graphiques et parfois les bornes de notre esprit.

Et pourtant... Et pourtant, elle "s’émeut" (la Terre). Le poids bientôt invivable de l’empreinte humaine, désormais équivalent à celui de la biosphère, relève du fait scientifique : documenté, attesté, sourcé, quantifié, robuste. "Or le problème qu’il faut affronter, c’est qu’on lit tous les jours des alarmes dramatiques dans la presse, et que dans le même temps le monde suit son cours tranquillement", constate Bruno Latour, qui compare cette contradiction à la "drôle de guerre" vécue en 1940. Comment faire pour absorber cette question qui n’est plus de l’écologie, mais une question de survie, de civilisation ? 

La "drôle de guerre" du climat

D’abord, avance-t-il, il convient de commencer à lutter contre "la corruption de l’espace public", qui broie les faits scientifiques sous l’écume des opinions et des vitupérations, tous ces "énoncés flottants" que Bruno Latour demande aux étudiants de "mettre en bulle". C’est à dire, de sourcer, d’attribuer à leur auteur, de remettre en contexte. Première mesure de survie pour la vérité. "Twitter, c’est la guerre".

Il revient surtout à ces natifs du XXIème siècle, et notamment à ceux qui peuplent les bancs de Sciences Po, de se saisir d’une charge qui est aussi une chance : celle de réinventer la politique et les institutions dont le nouveau régime climatique a besoin. "Désolé, je ne pouvais pas vous dire que tout est formidable", conclut Bruno Latour. Debout, à la fois graves et exaltés, les étudiants extraterrestres balaient ses doutes de plusieurs minutes d’applaudissement, et d’une longue salve de questions.

Article publié le 30 août 2020 

En savoir plus

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Jeux Olympiques : 6 athlètes de Sciences Po concourent à Tokyo !

Dès le 23 juillet, ils représenteront leurs équipes à Tokyo … mais aussi un peu Sciences Po ! Six athlètes sélectionnés pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2021 sont étudiants au sein du Certificat pour sportifs de haut niveau. Et pour la troisième occasion, le drapeau français sera porté par un alumnus de ce programme de Sciences Po : Stéphane Houdet sera l’un des porte-drapeaux de la délégation française, après Teddy Riner aux Jeux Olympiques et Michaël Jérémiasz aux Jeux Paralympiques de Rio en 2016.

Lire la suite
Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

Angèle Paty : en “bikepacking” de Montpellier aux Îles Shetland

45 jours, 4 pays, 2500 kilomètres - et tout ça, à vélo : Angèle Paty, ancienne étudiante du programme Europe-Amérique du Nord sur le campus de Reims, s’est lancé un défi de taille. Après une troisième année à l’université Saint Andrews malheureusement amputée à cause de la crise sanitaire, elle monte le projet SAORSA - “liberté” en gaélique écossais. L’étudiante décide de retourner en Écosse en ralliant les îles Shetland depuis sa ville natale de Montpellier, toute seule, à la force de ses jambes. Nous avons pu lui poser quelques questions avant son départ.

Lire la suite
Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Que deviennent nos diplômés 2019 ?

Les résultats de l’enquête jeunes diplômés 2021 portant sur la promotion 2019 révèlent une attractivité toujours aussi forte des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs, avec 9 diplômés sur 10 en activité professionnelle. Malgré un marché de l’emploi en tension, 82 % ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois, et près des ¾ occupent un emploi stable. Ils sont toujours aussi nombreux (37 %) à travailler à l’étranger dans 84 pays. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

Lire la suite
Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Découvrez la saison 2 de notre série vidéo FOCUS !

Les infos passent, les idées restent. Dans FOCUS, la série vidéo de Sciences Po, un chercheur ou un enseignant aborde son domaine sous un angle inattendu. En trois minutes, FOCUS offre une réflexion hors des sentiers battus sur les questions qui animent le débat public et propose des perspectives pour comprendre et pour agir.

Lire la suite
Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Commissaires de police 2021 : 78 % des admis issus de Sciences Po !

Depuis sa création en 2012, la classe préparatoire aux concours de police et de gendarmerie de l’École de droit de Sciences Po s’affirme chaque année comme l’une des meilleures préparations aux métiers de la sécurité. Cette année, sur les 27 postes ouverts au concours externe de commissaire de police, 21 places sont occupées par nos étudiants. Félicitations !

Lire la suite
Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Admissions post-bac 2021 : qui est entré à Sciences Po via la voie générale sur Parcoursup ?

Pour sa première campagne se déroulant intégralement sur Parcoursup, Sciences Po a enregistré près de 12 000 candidatures issues de la voie générale, soit plus du double par rapport à 2020. Avec une sélectivité record, la campagne a attiré davantage de boursiers, issus de lycées beaucoup plus divers, sur l’ensemble du territoire. Premier bilan intermédiaire de cette campagne d’admission exceptionnelle. 

Lire la suite
Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po, université 3 étoiles pour le Français langue étrangère

Sciences Po a obtenu le renouvellement du label Qualité Français langue étrangère avec la note maximale, celle des trois étoiles. Ce label reconnaît la qualité des formations en Français langue étrangère (FLE), le professionnalisme et l’implication des enseignants et des personnels, la qualité des procédures, ainsi que les conditions dans lesquelles sont accueillis les étudiants. 

Lire la suite
Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Qui sont nos diplômés 2020 et 2021 ?

Des étudiants brillants, engagés et résilients : à l’issue de deux années de scolarité bousculées par la crise sanitaire, les promotions 2020 et 2021 se verront remettre leurs diplômes de fin de Master entre le 23 et le 30 juin 2021. Plus de 5000 nouveaux diplômés seront célébrés dans plusieurs cérémonies très attendues, organisées dans le meilleur respect des restrictions sanitaires et valorisant la participation de chacun. Qui sont les étudiants des promotions 2020 et 2021 ? Découvrez leurs profils.

Lire la suite
Natacha Valla :

Natacha Valla : "La transformation et la transition sont devenues les bases de la vie professionnelle"

L'École du management et de l'innovation (EMI) de Sciences Po a pour vocation de favoriser une "prospérité inclusive". De la finance aux industries créatives, des grandes multinationales aux start-ups en herbe, ses promotions forment les acteurs économiques de demain.

Sa Doyenne Natacha Valla nous présente les innovations, débouchés, profils, perspectives d’avenir et projets pédagogiques de l’École, dans un monde en constante mutation.

Lire la suite
Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

Nouvelle direction de Sciences Po : la procédure de désignation est ouverte

La procédure de désignation de la nouvelle direction de Sciences Po a débuté le 9 juin 2021 avec la publication d’un appel public à candidatures au Journal Officiel et sur le site de l’institution. Le poste, qui porte à la fois sur les fonctions d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP) et de direction de l’Institut d’études politiques (IEP), sera exercé sur un mandat de 5 ans, renouvelable deux fois. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 août.

Lire la suite