Paris : quoi de neuf sur le chantier du futur campus ?

Lorsque l’ancien hôtel de l'Artillerie aura achevé sa mue, il deviendra le cœur du futur campus parisien. Pour le moment, sous les échafaudages, le lieu poursuit sa transformation grâce aux grandes machines et aux hommes de l’art. Aperçu du chantier sous l’œil de notre photographe, Martin Argyroglo.

Valoriser le passé, préparer l’accueil de nouveaux usages, préserver l’avenir : telle est la philosophie de la rénovation du 1, place Saint-Thomas, futur site parisien de Sciences Po, qui vient de connaître d’importantes avancées. 

Des bâtiments comme suspendus dans le vide

Après le déploiement des croqueuses géantes puis d’une grue impressionnante est venue la phase des terrassements. Sous ce terme quelque peu prosaïque se cache une réalité presque magique, avec des bâtiments comme suspendus dans le vide...

 Levitation

“Le sol des cours Treuille de Beaulieu et Gribeauval a été creusé en profondeur pour installer les fondations des futurs bâtiments, tout en confortant celles des édifices voisins. Cela nous permet de créer de nouvelles surfaces dans ces cours, en infrastructure, avec la création d’un niveau rez-de-jardin, et en superstructure, avec l’édification du Pavillon de l’innovation dans la cour Gribeauval, explique Emmanuelle Dubrana, directrice de l’immobilier de Sciences Po. Des terrassements ont été effectués sous une partie des bâtiments existants, qui se retrouvent ainsi en suspension au-dessus du vide.

 Levitation cour

Les niveaux rez-de-jardin et rez-de-chaussée sont désormais en cours d’achèvement, et les cours retrouvent peu à peu leur niveau d’origine.

 Niveau 1

 

 Niveau 2

La grande jonction

Autre avancée à forte portée symbolique : en janvier 2020, le mur qui séparait le 1, place Saint-Thomas et le 13, rue de l’Université a été percé.

 Jonction

Les deux sites sont désormais réunis. Les étudiants, les enseignants et tous les publics de Sciences Po pourront aisément aller et venir d’un bâtiment à l’autre. C’est le cas aujourd’hui entre le 27, rue Saint-Guillaume et le 56, rue des Saints-Pères, reliés par le jardin. Cette volonté de simplifier les flux est très présente dans l’organisation du futur campus parisien. “Une liaison par escaliers et ascenseur permettra une circulation fluide entre les deux sites. C’est l’un des aspects majeurs du projet.”

Retrouver la pierre d’origine

La cour Sébastopol est maintenant couverte d’échafaudages : c’est l’heure des restaurations patrimoniales, qui mobilisent plusieurs corps de métier.

 Echafaudage

Deux des galeries du cloître viennent d’être nettoyées des enduits et peintures qui avaient été appliqués au cours du XXe siècle pour transformer ces galeries en bureaux. Des équipes hautement spécialisées, que l’on surnomme des “Pierreux”, rénovent les pierres afin que le cloître retrouve son aspect d'origine. 

 Pierre

Tout en haut, les couvreurs et les charpentiers restaurent les lucarnes en travaillant sur le chêne, le zinc et l’ardoise. 

 Toit

L’intérieur des bâtiments se transforme aussi : murs et sols sont mis à nus, révélant les volumes et dévoilant les traces du passé : des restes de suie sur l’un des murs, à l’emplacement des anciennes cheminées, ou encore des pans de bois datant de l’origine du bâtiment, qui ont été coffrés pour assurer leur conservation. 

 Suie

Un enduit chaux-chanvre, aux intéressantes propriétés écologiques et thermiques, est appliqué sur les murs intérieurs, avec une technique permettant de préserver la pierre de taille en dessous. Les générations futures pourront ainsi, si besoin, retirer l’enduit et retrouver la pierre d’origine en parfait état.

 Suie

Plus de photos des travaux :

Pour tout savoir sur le futur site de Sciences Po :

Crédits photos : Martin Argyroglo / Sciences Po

Maylis de Kerangal, nouvelle titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence

Maylis de Kerangal, nouvelle titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence

Après Kamel Daoud, Marie Darrieussecq et Patrick Chamoiseau, Maylis de Kerangal rejoint Sciences Po comme titulaire de la Chaire d’écrivain invité : le passage de relais a lieu lundi 28 septembre 2020 lors d'un événement à suivre en ligne. L’occasion de revenir sur un an et demi d’aventures littéraires avec Delphine Grouès, Directrice de l'Institut des Compétences et de l'Innovation. 

Lire la suite
Des sculptures pour le futur campus : découvrez l’artiste lauréat !

Des sculptures pour le futur campus : découvrez l’artiste lauréat !

À son ouverture, le nouveau site du 1, Saint Thomas accueillera des étudiants, des chercheurs, des enseignants, mais aussi des sculptures ! Celles d’un jeune artiste colombien, Iván Argote, que notre jury vient de choisir pour inviter la création contemporaine dans cet écrin patrimonial. Avec un groupe d’étudiants, il démarre la création d’une série d’œuvres, parfois bancs, parfois sculptures, toujours porteuses de symboles et de messages... Découvrez son parcours et sa vision. 

Lire la suite
Covid-19 : une crise organisationnelle

Covid-19 : une crise organisationnelle

La crise du Covid-19 révèle la difficulté des décideurs à appréhender des problèmes complexes : pour les sociologues Olivier Borraz et Henri Bergeron (CSO), le réflexe qui consiste à créer de nouvelles organisations en réponse à l’incertitude a fait la preuve de son inefficacité. Selon eux, les dirigeants devraient, face aux défis de la crise sanitaire en cours, adopter une démarche scientifique plutôt que d’attendre de la science une vérité absolue. Entretien.                        

Lire la suite
Olivier Duhamel : “Vous allez apprendre à penser par vous-mêmes”

Olivier Duhamel : “Vous allez apprendre à penser par vous-mêmes”

C’est une leçon de rentrée historique à tous points de vue qui s’est déroulée ce jeudi 10 septembre 2020 : délivrée en ligne, l’intervention d’Olivier Duhamel, président de la Fondation nationale des sciences politiques, s’adressait à tous les étudiants du Collège universitaire, mais aussi à un large public grâce à une diffusion en direct sur Youtube. “Argumentez, doutez, écrivez, découvrez qui vous êtes, et faites l’amitié” : l’éminent Professeur de droit constitutionnel a prodigué ses conseils et répondu aux questions des étudiants. Une ode à l’esprit de liberté, à revoir en intégralité. 

Lire la suite
3 conseils pour devenir le photographe politique de l’année

3 conseils pour devenir le photographe politique de l’année

Plus que quelques jours pour participer à la quatrième édition du Prix de la Photographie Politique, ouvert à toutes et tous : vous avez jusqu'au 15 septembre pour envoyer vos images ! D'ici là, le jury nous rappelle qu’une bonne photographie politique n’est pas une question de sujet mais une affaire de regard - une façon d’observer ce monde parfois surprenant qui est le nôtre, au-delà des compétitions électorales et des manifestations de rue. Voici trois conseils pour se lancer. 

Lire la suite
Enseignement : qu’est-ce que la pédagogie hybride ?

Enseignement : qu’est-ce que la pédagogie hybride ?

Après un semestre de printemps qui a basculé en ligne dans l'urgence, le semestre d'automne démarre à Sciences Po sous le signe du "double campus", avec des cours au format largement réinventé. À quelques jours de la rentrée fixée au 14 septembre 2020, tour d'horizon de cette réinvention pédagogique avec Delphine Grouès, Directrice de l'Institut des compétences et de l'innovation. 

Lire la suite

“Apprendre le droit sans le sacraliser”

“Apprendre le droit sans le sacraliser”

Doyen délégué de l’École de droit depuis un an, Sébastien Pimont prend à la rentrée de septembre 2020 la succession de Christophe Jamin en tant que doyen. Une relève préparée de longue date, et qui intervient dans un contexte pédagogique inédit. Pas de quoi effrayer ce Professeur des universités qui y voit l’opportunité de poursuivre la réinvention pédagogique permanente, marque de fabrique de l’École de droit. Entretien.

Lire la suite