Les coulisses du Grand Oral

Du discours de politique générale devant l'Assemblée nationale aux émissions de télévision, le “grand oral” a la cote et sera bientôt partie intégrante du nouveau Bac. Né à Sciences Po, le “Grand O” a, tout comme l’institution, profondément évolué au cours des dernières années. Qu’attend-on des étudiants en 2019 ? Loin du concours d’éloquence et des effets de manche, reportage dans les coulisses de ce rite de passage.

À Sciences Po, le “Grand O” existe de toute éternité. Principal oral de sortie de l’École libre des Sciences Politiques, il perdure comme passage obligé avant le diplôme lors de la création de l’Institut d’Études Politiques de Paris en 1945*. Mais s’il a traversé les quasi 150 d’existence de Sciences Po, le Grand Oral de 2019 n’a probablement plus grand-chose à voir avec celui des premiers diplômés de 1874.

Faire le lien entre l’expérience et les enseignements

“Le tirage au sort du sujet a disparu depuis les années 2000 et la mise en place des Écoles de second cycle, plus professionnelles et plus spécialisées”, rappelle Myriam Dubois-Monkachi, directrice de la scolarité. Nous avons voulu que le Grand Oral soit davantage adossé à la spécialité choisie”. Depuis la dernière réforme de 2016, le Grand Oral s’appuie ainsi sur l’expérience hors-les-murs que tous les étudiants effectuent en master : un stage, un mémoire de recherche, un séjour d’étude à l’international, ou l’apprentissage. L’objectif est d’évaluer la capacité de l’étudiant à faire le lien entre les enseignements fondamentaux reçus à Sciences Po et cette expérience. “Cette alliance permet d’assister à des histoires extraordinaires, raconte Myriam Dubois-Monkachi. Mais au-delà de l’immense diversité des expériences, l’exercice met en jeu la capacité à argumenter, à poser une problématique et à y répondre. C’est une compétence qui distingue nos diplômés dans leur vie professionnelle, et c’est cela qui se joue lors du Grand O.” 

Une épreuve “d’engagement intellectuel”

Bien loin de l’exercice de style ou du cliché sur l’art de “pouvoir parler un peu sur tous les sujets”, le Grand Oral d’aujourd’hui se présente comme une épreuve “d’engagement intellectuel” de la part du futur diplômé. “Avec ce nouveau Grand oral, les jurys ne sont plus dans une approche “sanction”, mais adoptent une posture à la fois exigeante et bienveillante”, témoigne un membre du jury. C’est un moment passionnant qui permet de mettre en lumière un parcours éthique et intellectuel”. Pour Myriam Dubois-Monkachi, la solennité du moment, partagé par l’ensemble d’une promotion, aux mêmes moments et au même endroit, apporte aussi “une dose de commun” à des étudiants qui ont entamé des trajectoires très diverses lors de leur master. Un “point d’aboutissement”, qui clôture la boucle ouverte lors de l’entrée à Sciences Po, où tout commence aussi...par un oral.

*D'après Odon Vallet dans Grand Oral (Masson, 1989) - À l’ENA et dans les concours administratifs, le terme désigne plutôt une étape redoutée de la sélection à l’entrée.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos newsletters !

Maylis de Kerangal, nouvelle titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence

Maylis de Kerangal, nouvelle titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence

Après Kamel Daoud, Marie Darrieussecq et Patrick Chamoiseau, Maylis de Kerangal rejoint Sciences Po comme titulaire de la Chaire d’écrivain invité : le passage de relais a lieu lundi 28 septembre 2020 lors d'un événement à suivre en ligne. L’occasion de revenir sur un an et demi d’aventures littéraires avec Delphine Grouès, Directrice de l'Institut des Compétences et de l'Innovation. 

Lire la suite
Des sculptures pour le futur campus : découvrez l’artiste lauréat !

Des sculptures pour le futur campus : découvrez l’artiste lauréat !

À son ouverture, le nouveau site du 1, Saint Thomas accueillera des étudiants, des chercheurs, des enseignants, mais aussi des sculptures ! Celles d’un jeune artiste colombien, Iván Argote, que notre jury vient de choisir pour inviter la création contemporaine dans cet écrin patrimonial. Avec un groupe d’étudiants, il démarre la création d’une série d’œuvres, parfois bancs, parfois sculptures, toujours porteuses de symboles et de messages... Découvrez son parcours et sa vision. 

Lire la suite
Covid-19 : une crise organisationnelle

Covid-19 : une crise organisationnelle

La crise du Covid-19 révèle la difficulté des décideurs à appréhender des problèmes complexes : pour les sociologues Olivier Borraz et Henri Bergeron (CSO), le réflexe qui consiste à créer de nouvelles organisations en réponse à l’incertitude a fait la preuve de son inefficacité. Selon eux, les dirigeants devraient, face aux défis de la crise sanitaire en cours, adopter une démarche scientifique plutôt que d’attendre de la science une vérité absolue. Entretien.                        

Lire la suite
Olivier Duhamel : “Vous allez apprendre à penser par vous-mêmes”

Olivier Duhamel : “Vous allez apprendre à penser par vous-mêmes”

C’est une leçon de rentrée historique à tous points de vue qui s’est déroulée ce jeudi 10 septembre 2020 : délivrée en ligne, l’intervention d’Olivier Duhamel, président de la Fondation nationale des sciences politiques, s’adressait à tous les étudiants du Collège universitaire, mais aussi à un large public grâce à une diffusion en direct sur Youtube. “Argumentez, doutez, écrivez, découvrez qui vous êtes, et faites l’amitié” : l’éminent Professeur de droit constitutionnel a prodigué ses conseils et répondu aux questions des étudiants. Une ode à l’esprit de liberté, à revoir en intégralité. 

Lire la suite
3 conseils pour devenir le photographe politique de l’année

3 conseils pour devenir le photographe politique de l’année

Plus que quelques jours pour participer à la quatrième édition du Prix de la Photographie Politique, ouvert à toutes et tous : vous avez jusqu'au 15 septembre pour envoyer vos images ! D'ici là, le jury nous rappelle qu’une bonne photographie politique n’est pas une question de sujet mais une affaire de regard - une façon d’observer ce monde parfois surprenant qui est le nôtre, au-delà des compétitions électorales et des manifestations de rue. Voici trois conseils pour se lancer. 

Lire la suite
Enseignement : qu’est-ce que la pédagogie hybride ?

Enseignement : qu’est-ce que la pédagogie hybride ?

Après un semestre de printemps qui a basculé en ligne dans l'urgence, le semestre d'automne démarre à Sciences Po sous le signe du "double campus", avec des cours au format largement réinventé. À quelques jours de la rentrée fixée au 14 septembre 2020, tour d'horizon de cette réinvention pédagogique avec Delphine Grouès, Directrice de l'Institut des compétences et de l'innovation. 

Lire la suite

Paris : quoi de neuf sur le chantier du futur campus ?

Paris : quoi de neuf sur le chantier du futur campus ?

Lorsque l’ancien hôtel de l'Artillerie aura achevé sa mue, il deviendra le cœur du futur campus parisien. Pour le moment, sous les échafaudages, le lieu poursuit sa transformation grâce aux grandes machines et aux hommes de l’art. Aperçu du chantier sous l’œil de notre photographe, Martin Argyroglo.

Lire la suite