Les coulisses du Grand Oral

Du discours de politique générale devant l'Assemblée nationale aux émissions de télévision, le “grand oral” a la cote et sera bientôt partie intégrante du nouveau Bac. Né à Sciences Po, le “Grand O” a, tout comme l’institution, profondément évolué au cours des dernières années. Qu’attend-on des étudiants en 2019 ? Loin du concours d’éloquence et des effets de manche, reportage dans les coulisses de ce rite de passage.

À Sciences Po, le “Grand O” existe de toute éternité. Principal oral de sortie de l’École libre des Sciences Politiques, il perdure comme passage obligé avant le diplôme lors de la création de l’Institut d’Études Politiques de Paris en 1945*. Mais s’il a traversé les quasi 150 d’existence de Sciences Po, le Grand Oral de 2019 n’a probablement plus grand-chose à voir avec celui des premiers diplômés de 1874.

Faire le lien entre l’expérience et les enseignements

“Le tirage au sort du sujet a disparu depuis les années 2000 et la mise en place des Écoles de second cycle, plus professionnelles et plus spécialisées”, rappelle Myriam Dubois-Monkachi, directrice de la scolarité. Nous avons voulu que le Grand Oral soit davantage adossé à la spécialité choisie”. Depuis la dernière réforme de 2016, le Grand Oral s’appuie ainsi sur l’expérience hors-les-murs que tous les étudiants effectuent en master : un stage, un mémoire de recherche, un séjour d’étude à l’international, ou l’apprentissage. L’objectif est d’évaluer la capacité de l’étudiant à faire le lien entre les enseignements fondamentaux reçus à Sciences Po et cette expérience. “Cette alliance permet d’assister à des histoires extraordinaires, raconte Myriam Dubois-Monkachi. Mais au-delà de l’immense diversité des expériences, l’exercice met en jeu la capacité à argumenter, à poser une problématique et à y répondre. C’est une compétence qui distingue nos diplômés dans leur vie professionnelle, et c’est cela qui se joue lors du Grand O.” 

Une épreuve “d’engagement intellectuel”

Bien loin de l’exercice de style ou du cliché sur l’art de “pouvoir parler un peu sur tous les sujets”, le Grand Oral d’aujourd’hui se présente comme une épreuve “d’engagement intellectuel” de la part du futur diplômé. “Avec ce nouveau Grand oral, les jurys ne sont plus dans une approche “sanction”, mais adoptent une posture à la fois exigeante et bienveillante”, témoigne un membre du jury. C’est un moment passionnant qui permet de mettre en lumière un parcours éthique et intellectuel”. Pour Myriam Dubois-Monkachi, la solennité du moment, partagé par l’ensemble d’une promotion, aux mêmes moments et au même endroit, apporte aussi “une dose de commun” à des étudiants qui ont entamé des trajectoires très diverses lors de leur master. Un “point d’aboutissement”, qui clôture la boucle ouverte lors de l’entrée à Sciences Po, où tout commence aussi...par un oral.

*D'après Odon Vallet dans Grand Oral (Masson, 1989) - À l’ENA et dans les concours administratifs, le terme désigne plutôt une étape redoutée de la sélection à l’entrée.

En savoir plus

Abonnez-vous à nos newsletters !

Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

Louis Schweitzer élu Président par intérim de la Fondation nationale des sciences politiques

15/01/2021 - Les membres du Conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP), réunis mercredi 13 janvier 2021, ont tenu à exprimer leur choc devant les faits dont est accusé M. Olivier Duhamel et la condamnation unanime qu’ils appellent de leur part. Ils ont souhaité en premier lieu exprimer leur soutien aux victimes de ces agissements criminels. Ils ont en outre pris acte de la gravité de la crise qui en résulte pour l’institution.

Lire la suite
Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Louis-Philippe Dalembert, nouvel auteur en résidence

Pour le premier semestre 2021, Louis-Philippe Dalembert succède à Maylis de Kerangal comme titulaire de la Chaire d'écrivain en résidence du Centre d'écriture et de rhétorique de Sciences Po. L'auteur haïtien a écrit une vingtaine de romans et recueils de nouvelles ou de poésie. Entretien. 

Lire la suite

2020 à Sciences Po : année inédite

2020 à Sciences Po : année inédite

Tout avait commencé normalement, par des amphis pleins, des visages attentifs, des couloirs bruissant de toutes les langues du monde, des agendas surchargés, des bonnes résolutions lancées. Puis 2020 a fait irruption dans l'histoire de nos vies, a vidé notre université de ses étudiants, de ses enseignants, de ses chercheurs, et de ses salariés. Mais jamais de son sens ni de sa mission : en 2020, tout Sciences Po a continué à apprendre, contre vents et marées. Retour en images sur une année pas comme les autres. 

Lire la suite
Notre campus du Havre en 3 minutes

Notre campus du Havre en 3 minutes

Amarré au bord d'un quai, ouvert sur la mer et l'horizon, le site de notre campus du Havre, à quelques minutes du centre-ville, accueille les élèves de premier cycle qui suivent la spécialisation Asie-Pacifique du bachelor de Sciences Po. Visite guidée en images !

Lire la suite
Saint-Thomas : le chantier de notre futur campus vu du ciel

Saint-Thomas : le chantier de notre futur campus vu du ciel

Pour ses 150 ans en 2022, Sciences Po ouvrira les portes de son nouveau site parisien, Place Saint-Thomas d’Aquin, à deux pas des bâtiments historiques de la rue Saint-Guillaume. Bâti au XVIIè siècle, ce lieu de patrimoine exceptionnel deviendra l’un des sites majeurs du futur campus parisien de Sciences Po. Pour le moment, sous les échafaudages, le 1, Saint Thomas poursuit sa transformation. En juillet 2020, nous avons pu filmer les rénovations en cours grâce à un drone : pour la première fois, découvrez le chantier vu du ciel !

Lire la suite
Conférences à voir en replay : notre best of 2020

Conférences à voir en replay : notre best of 2020

D'Esther Duflo à Thierry Marx, des municipales en France à la présidentielle américaine : l'année événementielle a Sciences Po a été, comme toutes les autres, d'une intensité exceptionnelle. Parmi les rares conséquences positives de la pandémie : organisés en ligne, la plupart de nos événements et conférences sont facilement accessibles en replay. De quoi continuer à s'ouvrir l'esprit à domicile, en attendant le retour des grands amphis.   

Lire la suite
Droits de scolarité : un barème plus équitable au service de l’égalité des chances

Droits de scolarité : un barème plus équitable au service de l’égalité des chances

Pour accroître son engagement de vingt ans pour l'égalité des chances, Sciences Po fait évoluer son dispositif de droits de scolarité progressifs, pour le rendre encore plus juste et plus adapté à chacun. Aux côtés des nouvelles modalités d’admission en première année, cette refonte rend possible les engagements de l’établissement en matière d’ouverture sociale, et permettra d’accueillir davantage d’étudiants aux revenus modestes et moyens. 

Lire la suite