Home>Politiques environnementales et politiques du logement : quelle(s) cohérence(s) ?

24.11.2022

Politiques environnementales et politiques du logement : quelle(s) cohérence(s) ?

À propos de cet événement

Le 24 novembre 2022 de 12:00 à 15:30

Amphithéâtre Leroy-Beaulieu-Sorel

27 rue Saint-Guillaume, 75007, Paris

Organisé par

Chaire Villes, Logement, Immobilier, Sciences Po

Ankara © Konevi / Pixabay
Ankara (crédits : Konevi / Pixabay)

Depuis les premières discussions internationales sur le développement durable à la fin des années 80 et au début des années 90, la formulation et la mise en œuvre de réglementations environnementales et d'autres instruments de politiques publiques se sont accélérées.

Selon le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), le secteur du bâtiment consomme 35 % de l'énergie totale dans le monde, ce qui en fait la principale source d'émissions. Par conséquent, un large éventail d'instruments politiques est dirigé vers ce secteur afin d'atténuer son impact climatique.

Dans le même temps, le domaine est confronté à des pressions qui lui sont propres. Selon la Banque mondiale, la pénurie mondiale de logements devrait toucher 1,6 milliard de personnes d'ici 2025. Si l'on considère que plus de la moitié de la population mondiale est urbaine (70 % en 2050) et que les villes sont les plus grands consommateurs d'énergie au monde (78 % du total), générant plus de 70 % des émissions mondiales de CO2 (PNUE, 2021 ; ONU 2021), il est nécessaire de concilier les besoins en matière de logement avec les transitions vers la durabilité au niveau des villes.

Comment répondre simultanément à deux crises majeures, celles du climat et du logement ? Doit-on redimensionner la production de logement, pour l’intégrer à un objectif plus grand, celui de réussir la transition écologique ? Et dans ce cas quels seraient les effets sur les publics, en l'occurrence les ménages en quête de logement ? Et sur un secteur comme le logement social, déjà soumis à des contraintes financières importantes ?

Programme : 

Introduction par Nordine Kireche, directeur de la chaire « Villes, Logement, Immobilier » de l'École urbaine de Sciences Po et Tommaso Vitale, doyen de l’École urbaine de Sciences Po.

1ère session : Policy coherence and sustainability transitions, its effects on diverse sectors

  • Kirstie O’Neill, Cardiff University
  • Cristina Peñasco, Cambridge University
  • Roberto Rodríguez R., Centre d'études européennes et de politique comparée de Sciences Po

2e session - Le logement, variable d’ajustement de la transition écologique ?

  • Sébastien Cuny, Délégué Général, FAPIL
  • Stéphane Dauphin, Directeur Général de Seqens (Groupe Action Logement)
  • Emmanuel Desmaizières, Directeur général d'Icade Promotion, Vice-président de la FPI
  • Blanche Guillemot, Directrice du logement et de l'habitat à la Ville de Paris
     

24.11.2022

Politiques environnementales et politiques du logement : quelle(s) cohérence(s) ?

Ankara © Konevi / Pixabay
Ankara (crédits : Konevi / Pixabay)

Depuis les premières discussions internationales sur le développement durable à la fin des années 80 et au début des années 90, la formulation et la mise en œuvre de réglementations environnementales et d'autres instruments de politiques publiques se sont accélérées.

Selon le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), le secteur du bâtiment consomme 35 % de l'énergie totale dans le monde, ce qui en fait la principale source d'émissions. Par conséquent, un large éventail d'instruments politiques est dirigé vers ce secteur afin d'atténuer son impact climatique.

Dans le même temps, le domaine est confronté à des pressions qui lui sont propres. Selon la Banque mondiale, la pénurie mondiale de logements devrait toucher 1,6 milliard de personnes d'ici 2025. Si l'on considère que plus de la moitié de la population mondiale est urbaine (70 % en 2050) et que les villes sont les plus grands consommateurs d'énergie au monde (78 % du total), générant plus de 70 % des émissions mondiales de CO2 (PNUE, 2021 ; ONU 2021), il est nécessaire de concilier les besoins en matière de logement avec les transitions vers la durabilité au niveau des villes.

Comment répondre simultanément à deux crises majeures, celles du climat et du logement ? Doit-on redimensionner la production de logement, pour l’intégrer à un objectif plus grand, celui de réussir la transition écologique ? Et dans ce cas quels seraient les effets sur les publics, en l'occurrence les ménages en quête de logement ? Et sur un secteur comme le logement social, déjà soumis à des contraintes financières importantes ?

Programme : 

Introduction par Nordine Kireche, directeur de la chaire « Villes, Logement, Immobilier » de l'École urbaine de Sciences Po et Tommaso Vitale, doyen de l’École urbaine de Sciences Po.

1ère session : Policy coherence and sustainability transitions, its effects on diverse sectors

  • Kirstie O’Neill, Cardiff University
  • Cristina Peñasco, Cambridge University
  • Roberto Rodríguez R., Centre d'études européennes et de politique comparée de Sciences Po

2e session - Le logement, variable d’ajustement de la transition écologique ?

  • Sébastien Cuny, Délégué Général, FAPIL
  • Stéphane Dauphin, Directeur Général de Seqens (Groupe Action Logement)
  • Emmanuel Desmaizières, Directeur général d'Icade Promotion, Vice-président de la FPI
  • Blanche Guillemot, Directrice du logement et de l'habitat à la Ville de Paris
     

À propos de cet événement

Le 24 novembre 2022 de 12:00 à 15:30

Amphithéâtre Leroy-Beaulieu-Sorel

27 rue Saint-Guillaume, 75007, Paris

Organisé par

Chaire Villes, Logement, Immobilier, Sciences Po