Publication du livre Pour Fariba Adelkhah et Roland Marchal. Chercheurs en périls aux Presses de Sciences Po

Roland Marchal a été libéré le 20 mars après 290 jours d’emprisonnement mais Fariba Adelkhah reste sous les verrous à Téhéran. Pour elle, le combat continue.
Entretien (réalisé avant la libération de Roland Marchal) avec les Presses de Sciences Po, éditeur de l’ouvrage.

Comment est né le projet du livre ? Quelle a été sa genèse ?

Les Presses de Sciences Po : La situation de Fariba Adelkhah et Roland Marchal ne peut laisser indifférent et, aux Presses de Sciences Po comme partout dans l’institution, la question a été et demeure : que faire ? 

Faute de mieux, faisons au moins ce que l’on sait faire, un livre. Un livre de sciences humaines. Un livre qui témoigne à la fois de ce que font les chercheuses et les chercheurs, c’est-à-dire produire de la connaissance, et des risques parfois encourus pour y parvenir. Un livre qui dise la mobilisation des universitaires. Un livre qui rappelle l’importance des libertés académiques. Un livre pour aider, comme l’écrit Jean-Pierre Filiu, à « faire communauté » face à cet événement. 

Pour en savoir plus