Critique internationale n°86 (2020/1) - Juliette Galonnier et Patrick Simon (dir.)

Date: 
16/03/2021

Juliette Galonnier et Patrick Simon (dir.)

Critique internationale n°86, Paris, Presses de Sciences Po, janvier-mars 2020.

Au sortir de la seconde guerre mondiale, la disqualification du racialisme scientifique s'est traduite par un abandon du concept de race dans de nombreux pays. Son usage dans les sciences sociales suscite de nombeux débats, notamment depuis le développement des recherches sur le racisme et les progrès en génétique humaine. À cette littérature revisitée le dossier apporte sa contribution en posant une question inédite : comment les organisations internationales, prises dans des injonctions contradictoires et des pratiques nationales contrastées, gèrent-elles la question raciale ? Les auteur·es retracent les « petits arrangements » de ces organisations dans la prise en compte de la race, de l’après-guerre à nos jours. Chaque moment historique se prête à des bricolages. Les logiques institutionnelles, de coopération ou de rivalité, pèsent également. L’attention portée aux archives ainsi qu’aux acteurs et actrices permet de mettre en lumière les impensés, les figures imposées, les tractations et les accords de circonstances.

Autour de la publication

Cogito
16 mars 2021
Race and Racism in the Concert of Nations
Interview with Juliette Galonnier and Patrick Simon, by Catherine Burucoa

27 février 2021
Races et racisme dans le concert des Nations
Entretien avec Juliette Galonnier et Patrick Simon, par Catherine Burucoa

Entretiens du CERI
4 juin 2020
Compromises on Race in International Organisations (1945-2019)
Interview with Juliette Galonnier and Patrick Simon, by Catherine Burucoa

7 avril 2020
Petits arrangements avec la race dans les organisations internationales (1945-2019)
Entretien avec Juliette Galonnier et Patrick Simon, par Catherine Burucoa

Retour en haut de page