Oman : la pandémie comme révélateur

Bafoil The Politics of Destruction coverUn texte de Laurent Bonnefoy de retour de trois années à Oman.

Face à ses remuants voisins saoudien, yéménite, émirati ou qatari, le sultanat d’Oman apparaît fréquemment comme un bel endormi. Cette image, largement entretenue par les politiques publiques, n’est pas sans fondement. La construction et la mise en œuvre de la « modération omanaise » ou de ce que les gouvernants désignent comme une « culture de paix » méritent en tant que telles d’être observées, au-delà de la question diplomatique qui fait l’objet de nombreux travaux (il est vrai fréquemment répétitifs) depuis près de trente ans .

Pour en savoir plus

Retour en haut de page