La formation des élites : approche généraliste, compréhensive, comparatiste

La formation des élites : approche généraliste, compréhensive, comparatiste

Schooling, elite status & elites strategies
L'Année sociologie 2016/1
  • Photo Martin Argyroglo - Sciences Po, amphi du 27 Rue Saint-GuillaumePhoto Martin Argyroglo - Sciences Po, amphi du 27 Rue Saint-Guillaume

L'année sociologique 2016-1  Agnès van Zanten propose dans le numéro 2016-1 de la revue L'Année sociologique, plusieurs articles consacrés à la formation des élites.

  • Agnès van Zanten
    Introduction. La formation des élites : pour une approche généraliste, compréhensive et comparative
  • Agnès van Zanten
    La fabrication familiale et scolaire des élites et les voies de mobilité ascendante en France
  • Mikael Börjesson, Donald Broady
    Elite Strategies in a Unified System of Higher Education. The Case of Sweden
  • Claire Maxwell, Peter Aggleton
    Schools, schooling and elite status in English education – changing configurations?
  • Shamus Rahman Khan
    The Education of Elites in the United States
  • Annabelle Allouch, Philip Brown, Sally Power, Gerbrand Tholen
    L’éthique des élites scolaires. Du mérite à la responsabilité chez les étudiants de Sciences Po Paris et de l’Université d’Oxford
  • Marte Mangset
    La variation des identités élitaires des Hauts fonctionnaires. Étude du rôle de l’enseignement supérieur en France, en Grande-Bretagne et en Norvège

Accès à la revue via le portail CAIRN

Citation (extrait de l'article)Les élites actuelles n’élèvent plus leurs enfants à domicile (...) Les pensionnats jouent certes encore un rôle distinctif dans certains pays, mais les élites confient désormais massivement l’éducation de leur progéniture à des établissements scolaires formellement semblables à ceux qui scolarisent la majorité des enfants. L’emprise croissante de la méritocratie à dominante scolaire sur le fonctionnement des sociétés contemporaines oblige aujourd’hui ces catégories, y compris les plus éloignées de l’univers scolaire, à se soumettre aux exigences de ce dernier en prolongeant le mouvement d’individualisation et de scolarisation du processus de reproduction déjà finement analysé par Pierre Bourdieu dans La Noblesse d’État (1989). L’extension de la compétition méritocratique met aussi leurs enfants en concurrence avec ceux des classes moyennes et avec le petit nombre d’enfants des classes populaires qui, grâce à de très bons résultats, peuvent prétendre accéder aux établissements d’enseignement secondaire et supérieur les plus réputés. (...) Cet état de fait contraint les élites à développer des stratégies destinées soit à mieux armer leurs enfants pour la compétition soit à chercher des moyens de la contourner. Ces stratégies ne sont pas fondamentalement différentes de celles développées par les classes moyennes. Elles s’en distinguent toutefois par la capacité qu’ont les membres de ce groupe de tirer habilement parti des marges d’action ouvertes par les systèmes d’enseignement et des opportunités qu’offrent des établissements scolaires à statut élevé ou visant à atteindre ce statut.

Retour en haut de page