Prénom: 
Camille
Nom: 
ALLÉ
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteure en sciences politiques, LIEPP/CEE (2012 - 2015)
(thèse soutenue en janvier 2017)

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in political science, LIEPP/CEE (2012 - 2015)
(thesis defended in January 2017)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Camille Allé a soutenu sa thèse "Les politiques des finances locales : transformations des relations financières central/local en France (1970-2010)" en janvier 2017.

Camille Allé a fait sa thèse sous la direction de Patrick Le Galès, rattachée au LIEPP et au Centre d’études européennes. Ses recherches portent sur la recomposition des rapports entre l’Etat central et les collectivités en France saisi sous l’angle des finances publiques. 

Après trois ans de classe préparatoire en lettres et sciences sociales, Camille Allé a intégré le master Stratégies territoriales et urbaines de Sciences Po. Elle a réalisé son mémoire de recherche sur les négociations entre élus et promoteurs pour le contrôle de l’urbanisme commercial. Elle a également travaillé dans un cabinet de conseil spécialisé dans l’urbanisme commercial et participé à la réalisation d’une étude sur les plans locaux d’urbanisme intercommunaux conduite par l’Assemblée des communautés de France.

Camille Allé est actuellement adjointe au chef de pôle fiscalité locale et dotations, direction des finances et des achats à la Ville de Paris.

Bio [english]: 

Camille Allé defended her thesis ""Les politiques des finances locales : transformations des relations financières central/local en France (1970-2010)" in January 2017.

Camille Allé undertook a thesis under the supervision of Patrick Le Galès, affiliated to LIEPP and the Centre d’études européennes. Her research focus on the reorganization the financial relationships between the central State and the subnational level of government in France since the 1980s.

After three years of preparatory class in Arts and Social Sciences, Camille Allé joined the ‘Urban and Territorial Strategies’ Master degree of Sciences Po. She wrote a research thesis on the negotiations between elected representatives and promoters for the control of commercial urban planning. She also worked in a consulting firm specialized in commercial urban planning and participated in the realization of a study of the local intermunicipal plans of town planning, led by the ‘Assemblée des communautés de France’ (The Assembly of French Local Intermunicipalities).

Camille Allé is currently working at Paris City hall.

Thèse: 
Thèse soutenue
Spécialité: 
Sciences politiques
Spécialité (en): 
Political science
Prénom: 
Alexis
Nom: 
AULAGNIER
Photo: 
Champ libre profil: 

 Doctorant en sociologie, LIEPP/CSO 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in sociology, LIEPP/CSO

Droits photo: 
Alexis Aulagnier
Bio: 

Alexis Aulagnier est un doctorant en sociologie, affilié au Centre de Sociologie des Organisations et au LIEPP.  

Il a effectué l'ensemble de sa scolarité post-bac à Sciences Po avec une troisième année passée en Indonésie. Il a effectué un master en communication et un master en sociologie.

Il prépare désormais une thèse sur "La substitution dans l’action publique : le cas des politiques publiques de réduction de l’usage des pesticides" sous la direction de Sophie Dubuisson-Quellier. Il s'intéresse à la manière dont les risques liés à l'usage des pesticides sont pris en compte dans un dispositif d'action publique issu du Grenelle de l'environnement : le plan Ecophyto.

Deux questionnements sont au centre de son travail: Le premier concerne les caractéristiques de fonctionnement de ce plan et interroge sa dimension consultative, ses conditions de légitimité. Le deuxième s'intéresse aux liens entre dispositifs démocratiques et dynamiques marchandes.

Poster du projet - Juin 2020

Bio [english]: 

Alexis Aulagnier is a Doctoral fellow in Sociology (CSO/LIEPP).

He entered SciencesPo after his baccalaureat and spent a year abroad in Indonesia. He has a master degree in communication and a master degree in sociology. He is now a doctoral fellow at the LIEPP.

Poster of the project - June 2020

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Montserrat
Nom: 
BOTEY
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en économie à l'Université d'Orléans / affiliée au LIEPP 

 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in economics, Université d'Orléans / LIEPP affiliate

 

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômée du Double Diplôme Sciences Po Paris/Université Bocconi à Milan ainsi que d'un Master Recherche en Economie  à l'Université Paris-Dauphine, Montserrat est actuellement en thèse en Economie à l'Université d'Orléans sous la direction d'Alexis Direr. Sa thèse porte sur l'étude des inégalités de patrimoine à travers une approche démographique et fiscale.

Poster du projet (juin 2018)


Bio [english]: 

Graduate from Sciences Po/Bocconi Double Degree and a Master Research in Economics at Paris Dauphine University, Montserrat is currently pursuing a PhD degree in Economics at the University of Orléans under the supervision of Alexis Direr. Her PhD dissertation studies wealth inequality through a demographics and fiscal approach. 

Poster of the project (June 2018)

 

Thèse: 
Thèse en cours
Spécialité: 
Economie
Spécialité (en): 
Economics
Prénom: 
Montserrat
Nom: 
BOTEY
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en économie à l'Université d'Orléans / affiliée au LIEPP

 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in economics, Université d'Orléans / LIEPP affiliate

 

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômée du Double Diplôme Sciences Po Paris/ Université Bocconi à Milan ainsi que d'un Master recherche en économie à l'Université Paris-Dauphine, Montserrat est actuellement en thèse en économie à l'Université d'Orléans sous la direction d'Alexis Direr. Sa thèse porte sur l'étude des inégalités de patrimoine à travers une approche démographique et fiscale. 

 Poster du projet - Juin 2020


Bio [english]: 

Graduate from Sciences Po/Bocconi Double Degree and a Master Research in Economics at Paris Dauphine University, Montserrat is currently pursuing a PhD degree in Economics at the University of Orléans under the supervision of Alexis Direr. Her PhD dissertation studies wealth inequality through a demographics and fiscal approach.

Poster of the project - June 2020

Thèse: 
Thèse en cours
Spécialité: 
Economie
Spécialité (en): 
Economics
Prénom: 
Odran
Nom: 
BONNET
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, LIEPP/Département d'économie de Sciences Po
(thèse soutenue en juin 2018)

Champ libre en anglais: 

Doctor in Economics, LIEPP/Departement of Economics
(thesis defended on June 2018)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômé du Master Economics and Public Policy de Sciences Po, Odran a commencé une thèse au LIEPP en septembre 2013 sous la direction d’Alfred Galichon et de Denis Fougère. Ses recherches portent principalement sur le marché du logement et l’estimation des paramètres structurels de la demande dans les modèles hédoniques.

Il cherche à mieux comprendre le choix des ménages lors de l’achat d’un logement. Quelles catégories socio-professionnelles privilégient plus la taille d’un logement au quartier d’habitation ? Quels sont les critères de choix du quartier (accessibilité aux emplois, qualité des écoles, taux de criminalité, pollution, voisinage…) ?  Par ailleurs, il s’intéresse également aux études sur la criminalité, et notamment au lien entre la délinquance dans les quartiers et l’accessibilité aux emplois.

Bio [english]: 

Odran Bonnet is currently a Phd Student in Economics who works under the supervision of Denis Fougère and Alfred Galichon.

He graduated with a master degree in Economics and Public Policy from Sciences Po Paris. His main field of Research is the housing market and hedonic models. He has a particular interest for understanding how households choose the location of their housing.

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Célia
Nom: 
BOUCHET
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sociologie, OSC / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Sociology, OSC / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Après un master recherche en sociologie à Sciences Po, Célia a rejoint l’OSC et le LIEPP à la rentrée 2018 pour une thèse de sociologie sous la codirection d’Anne Revillard et de Philippe Coulangeon. Son étude porte sur les positions sociales des personnes ayant grandi avec un handicap (au sens large). L'objectif est de dégager des tendances et des processus qui prennent en compte la nature des incapacités (motrice, visuelle, auditive, cognitive ou psychique). Cette recherche utilise des méthodes mixtes. 

Pour plus d'information, voir le CV de Célia Bouchet

 

Poster de recherche - Mai 2020

Bio [english]: 

After graduating from a research master in Sociology at Sciences Po, Célia joined the OSC and LIEPP laboratories in september 2018 for a PhD in Sociology under the supervision of Anne Revillard and Philippe Coulangeon. Her study focuses on the incidence of various impairments (motricity, sensorial, intellectual, psychological limitations) on the social position of adults who have experienced them since their childhood. This research adopts a mixed-method approach.

Poster of the project - May 2020

 

CV Célia Bouchet (2019)

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Mathéa
Nom: 
BOUDINET
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sociologie, OSC / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Sociology, OSC / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Mathéa Boudinet obtient son master de recherche en sociologie à Sciences Po en 2019. Elle obtient un contrat doctoral à l'Observatoire Sociologique du Changement cette même année, pour réaliser son doctorat sous la direction de Anne Revillard. Sa thèse porte sur l'articulation entre handicap et genre dans la mise en oeuvre et la réception des politiques publiques d'emploi françaises. Mathéa Boudinet étudie la manière dont sont mises en place ces politiques au sein du service public de l'emploi, et la manière dont l'action publique est perçue par les femmes handicapées. Elle utilise des méthodes qualitatives et quantitatives.

Bio [english]: 

Mathéa Boudinet gets her master's degree in sociology at Sciences Po in 2019. She signs a doctoral contract with the Observatoire Sociologique du Changement in 2019, and starts her PhD under the supervision of Anne Revillard. Her thesis focuses on the way employment policies are aimed for and mobilised by disabled women in France. Mathéa Boudinet studies the construction of theses policies by street-level bureaucrats and the way they are perceived by disabled women. She uses both qualitative and quantitative methods.

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Louise
Nom: 
CARON
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteure en sociologie, LIEPP/OSC

(Thèse soutenue en décembre 2019)

Champ libre en anglais: 

PhD in sociology, LIEPP/OSC

(Thesis defended in December 2019)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Louise Caron a soutenu sa thèse en décembre 2019 et occupe actuellement un poste de chercheuse postdoctorale à l'Université Catholique de Louvain.

Diplômée de l'ENSAE ParisTech ainsi que du Master de recherche en sociologie de Sciences Po Paris, Louise a rejoint le LIEPP en octobre 2015 pour y réaliser une thèse de sociologie en partenariat avec l'Observatoire Sociologique du Changement (OSC) sous la direction de Mirna Safi.

Dans sa thèse, elle s'interroge sur la complexification des trajectoires migratoires. Elle bénéficie également d'un accueil doctoral pour une durée de 3 ans à l'Ined, dans l'unité "Migrations internationales et minorités". 

Abstract de sa thèse :

"De l'immigration permanente aux migrations circulaires : l'exemple de la France"
Le modèle classique d'une migration permanente ne suffit plus à rendre compte de l'hétérogénéité des trajectoires migratoires et beaucoup d'immigrés privilégient des migrations circulaires. L'essor de nouvelles formes de mobilités internationales, dont les recompositions s'étendent au-delà du groupe des immigrés, a pris une place croissante dans la recherche académique comme dans le débat politique. Pourtant, on sait peu de choses en France des immigrés qui choisissent de repartir et de l'émigration en général. 

Adoptant une approche comparative entre plusieurs populations (immigrés, secondes générations, expatriés, originaires des Dom et Français de métropole), cette recherche s'attachera à analyser quantitativement les trajectoires migratoires pour la population française dans son ensemble et à interroger l'existence de logiques migratoires spécifiques selon les groupes. S'inscrivant dans une perspective interdisciplinaire qui s'inspirera des paradigmes économiques et sociologiques des décisions migratoires, une des ambitions de cette thèse est de réinvestir la dimension démographique des mouvements de population et de la migration comme mobilité dans l'analyse sociologique plus "classique" de l'intégration des immigrés.

 

Poster du projet (juin 2017)

 

Bio [english]: 

Louise Caron defended her thesis in December 2019 and is currently working as a postdoctoral researcher at the Catholic University of Louvain.

After graduating from ENSAE ParisTech (the French National School of Statistics and Economic Administration) and obtaining her Masters degree in Sociology at Sciences Po, Louise began her PhD in sociology at the LIEPP and OSC laboratories under the supervision of Dr. Mirna Safi. Her work seeks to improve understandings of the dynamics of migration and mobility in France in order to provide insight for designing and evaluating more effective migration policies. 

ABSTRACT

"From permanent to circular migration in France : Mapping migratory trajectories for a reconfiguration of mobility policies".

Migration is one of the main policy challenges in Europe. Many countries are facing new skills needs and the demographic effects of an ageing population while attempting to reinforce controls on illegal immigration and improve migrants' integration. With the globalization of the economy and free circulation of persons across the EU, new forms of migration have emerged. Yet little is known about emigration and the complexity of migratory trajectories for immigrants as well as natives in France. 

Using longitudinal data from 1975 to recent years, this thesis studies the patterns and determinants of migration and mobility of the French population as a whole using a comparative approach between several populations. In addition to economic paradigms, our method will draw on research in demography, the sociology of migration, and immigration and transnationalism studies. By taking an interdisciplinary approach, this research aims to investigate further the factors that drive migratory strategies in France in both their objective and subjective dimensions. 

Poster of the project (June 2018)

 

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Pierre
Nom: 
COTTERLAZ
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en économie, LIEPP/Département d'économie de Sciences Po

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, LIEPP/Departement of Economics

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Pierre a débuté sa thèse en septembre 2014 sous la direction de Thierry Mayer. Il est titulaire du master Economics and Public Policy de Sciences Po.

Ses travaux touchent principalement à l’économie géographique, il s’intéresse notamment aux déterminants de la localisation des entreprises.

Poster du projet (Juin 2017)

 

 

Bio [english]: 

Pierre began a PhD in September 2014 under the supervision of Thierry Mayer. He graduated from Sciences Po with a master degree in Economics and Public Policy.

His research field is economic geography, with a focus on the determinants of firms’ location.

Poster of the project (June 2017)

Thèse: 
Thèse en cours
Spécialité: 
Economie géographique
Spécialité (en): 
Economic geography
Prénom: 
Guillaume
Nom: 
CHAPELLE
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, LIEPP/Département d'économie
(thèse soutenue en février 2017)
Maître de conférence à l'Université de Cergy-Pontoise

Champ libre en anglais: 

Ph. D. in economics, LIEPP/Department of Economics
(thesis defended in February 2017) 
Assistant professor at University of Cergy-Pontoise

 

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Guillaume a été doctorant du LIEPP/Département d'économie de 2013 à 2017 sous la direction d'Etienne Wasmer, puis post-doctorant pendant un an. Il a soutenu sa thèse: "Land and the Housing Market: Three essays on the role of land and its implications for public policies" en février 2017. 

A partir d'octobre 2017, Guillaume Chapelle poursuit ses recherches en économie urbaine et du logement comme post-doctorant à l'Institut d'Economie de Barcelone (IEB) au sein de l'université de Barcelone puis comme maître de conférence à l'Université de Cergy-Pontoise.

Diplômé du Master Economics and Public Policy de Sciences Po, ses recherches portent principalement sur le marché du logement et l'impact des politiques du logement. Il s'intéresse particulièrement aux relations entre le logement social et le logement privé.

Bio [english]: 

Guillaume Chapelle was a Phd student of LIEPP/Departement of Economics from 2013 to 2017 under the supervision of Etienne Wasmer ans post-doctoral fellow for a year. He defended his thesis: "Land and the Housing Market: Three essays on the role of land and its implications for public policies" in February 2017. 

From October 2017, Guillaume Chapelle will continued his research in urban and housing economics as a post-doctoral fellow at the Institute of Economics of Barcelona (IEB) and then as an assistant professor at the University of Cergy-Pontoise.

He graduated with a master degree in Economics and Public Policy from Sciences Po Paris. His main field of research is the housing market and the impact of housing policies. He has a particular interest for the relationships between social housing and the real estate market.

Since October 2017, Guillaume Chapelle has continued his research on urban economics and the housing market at the Center for research in economics (IEB) within the Barcelona University. 

Thèse: 
Thèse soutenue
Page perso: 
https://sites.google.com/view/guillaume-chapelle/home
Spécialité: 
Économie du logement
Spécialité (en): 
Housing economics
Prénom: 
Edgard
Nom: 
DEWITTE
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en économie, Département d'économie de Sciences Po / affilié au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, Sciences Po Departement of Economics / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Edgard Dewitte est doctorant en Economie à SciencesPo. Il travaille sur une thèse intitulée "Essays on the Economics of Democracy", sous la supervision de Julia Cagé. Ses intérêts de recherche se centrent principalement sur l'Economie Politique, Historique et du Développement. Il détient une maîtrise en Anthropologie et Développement de la London School of Economics, ainsi que des licences en Ingénierie Commerciale (Solvay), Philosophie et Anthropologie de l'Université Libre de Bruxelles. 

Bio [english]: 

Edgard Dewitte is a PhD candidate in Economics at SciencesPo, working on a thesis entitled "Essays on the Economics of Democracy" under the supervision of Julia Cagé. His research interests include Political Economy, Economic History and Development Economics. He holds a master's degree in Anthropology & Development from the London School of Economics, and BAs in Business Engineering (Solvay), Philosophy and Anthropology from Université Libre de Bruxelles. 

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Mirjam
Nom: 
DAGEFÖRDE
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteure en sciences politiques, CEE / affiliée au LIEPP
(thèse soutenue en novembre 2017)

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Political Science, CEE / LIEPP affiliate
(thesis defended in November 2017)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Mirjam Dageförde est Max Weber Fellow à l’Institut Universitaire Européen (EUI) et chercheuse associée au Centre d’Etudes Européennes (CEE) et au Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques (LIEPP) de Sciences Po. Avant de rejoindre l’EUI, elle était Attachée d’enseignement et de recherche à Sciences Po dans le cadre du programme Europe-Amérique du Nord, en partenariat avec l’Université de Columbia et UBC entre autres. Elle bénéficie en 2018 d’une bourse dans le cadre du partenariat entre l’Université d’Oxford et Sciences Po (OXPO) pour mener des recherches au Nuffield College. 

Mirjam Dageförde a soutenu sa thèse « Evaluating representation from citizens' perspective: Concepts of congruence, context and Europeans' representational judgments » à Sciences Po en novembre 2017, devant un jury composé de : Emiliano Grossman (directeur de thèse, Sciences Po), Liesbet Hooghe (University of North Carolina, Chapel Hill), Nonna Mayer (CNRS & Sciences Po) Jean-Benoît Pilet (Université libre de Brussels), Nicolas Sauger (Sciences Po), Stephen Whitefield (University of Oxford). Ses centres d’intérêt portent sur les relations des citoyens à la politique. Elle s’appuie pour cela sur les théories de la représentation, les études sur les partis politiques, l’opinion publique et le concept de congruence. Elle s’intéresse notamment à la perception qu’ont les citoyens de la représentation en Europe, ainsi qu’à leur évaluation de celle-ci. 

Elle a enseigné à Sciences Po, dans le cadre de Paris School of International Affairs, du programme Europe-Amérique du Nord, de Paris School of Public Policy, et du collège universitaire, ainsi qu’à l’Université de Stuttgart. Ella a enseigné divers sujets, allant de la représentation politique aux méthodes de recherche, en passant par les citoyens et les politiques de communication, aussi bien en licence qu’en master. Elle a participé à divers projets de recherche collectifs, tels que « Citizens and Representatives in France and Germany », l’élection présidentielle française, « the European Elections Project » et « the European Social Survey ».

Bio [english]: 

Mirjam Dageförde is Max Weber Fellow at the European University Institute (EUI) and Associated Researcher at Sciences Po. Her dissertation (Sciences Po) “Evaluating representation from citizens’ perspective: concepts of congruence, context and Europeans’ representational judgments” combines representation theory, research on political parties, public opinion and congruence. She is particularly interested in citizens’ perceptions and citizens’ evaluation of representation in Europe. Furthermore, she focuses on France and Germany. 

Her teaching experience encompasses classes on political representation , introduction to political science, political communication or campaigning, research design and methods. She taught classes in Bachelor and Master programs in France and in Germany. She is involved in numerous international research projects and was visiting scholar at diverse universities, recently at the University of Oxford. 

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Pierre
Nom: 
DESCHAMPS
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, Département d'économie de Sciences Po / affilié au LIEPP
(thèse soutenue en juillet 2018)

Chercheur post-doctoral au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Ph. D. in economics, Sciences Po Department of Economics / LIEPP affiliate
(thesis defended in July 2018) 

Post-doctoral Research Fellow at LIEPP  

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplomé du Master Economics et Public Policy, Pierre est titulaire d'un doctorat, réalisé sous la direction conjointe d'Étienne Wasmer et de José de Sousa au département d'économie de Sciences Po (2013-2018).

Ses recherches portent sur le marché du travail et la mobilité, et il a pour ambition de développer un modèle structurel de la mobilité internationale. Il travaille avec José de Sousa sur un projet financé par le LIEPP, portant sur la discrimination raciale et la mobilité internationale du travail.

Bio [english]: 

Graduated with a Master Degree in Economics and Public Policy from Sciences Po, Pierre performed a PhD under the joint supervision of Étienne Wasmer and José de Sousa in Sciences Po's Economics Department (2013-2018).

His field of research focuses on labour market and mobility. He aims at developping a structural model of international mobility. He currently works with José de Sousa on a project funded by LIEPP, on racial discrimination and international labour mobility.

Thèse: 
Thèse soutenue
Page perso: 
https://sites.google.com/site/pierredeschampsecon/home
Prénom: 
Anja
Nom: 
DUROVIC
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sciences politiques, CEE / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Political Science, CEE / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Anja Durovic est actuellement en thèse, sous la direction de Vincent Tiberj et Nonna Mayer, au Centre d’études européennes (CEE) de Sciences Po. Sa thèse porte principalement sur l’analyse comparative des inégalités de genre dans la participation politique en Europe ainsi que sur la façon dont les différents systèmes de protection sociale peuvent influencer ces inégalités. Anja est diplomée de l’Université de Mannheim et du Master Sociologie Politique Comparée de Sciences Po. Lors de ses études à l’Université de Mannheim, Anja a travaillé comme assistante de recherche pour le projet « German Longitudinal Election Study » (GLES) ainsi que pour le projet « The Politics of Mobilization: National Parties and EU Decision-making » au Mannheimer Zentrum für Europäische Sozialforschung (MZES). 

Bio [english]: 

Anja Durovic is currently a Doctoral fellow in Political Science, under the joint supervision of Vincent Tiberj and Nonna Mayer, at Sciences Po (CEE). Her research concentrates mainly on the comparative analysis of gender inequalities in political participation in Europe as well as on the examination of the ways in which welfare systems can impact such participatory gender inequalities. Anja holds a Bachelor’s degree in Political Science and Public Law from the University of Mannheim and graduated with a Master’s degree in Comparative Political Sociology from Sciences Po in 2015. During her studies at the University of Mannheim, she worked as research assistant for the “German Longitudinal Election Study” (GLES) and the research project “The Politics of Mobilization: National Parties and EU Decision-making” at the Mannheim Centre for European Social Research (MZES). 

Thèse: 
Thèse en cours
Page perso: 
https://www.sciencespo.fr/centre-etudes-europeennes/fr/chercheur/anja-durovic
Spécialité: 
Inégalité, discriminations de genre
Spécialité (en): 
inequality, gender disciminations
Prénom: 
Marta
Nom: 
FACCHINI
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sociologie, OSC / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Sociology, OSC / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Après un master en Sociologie and recherche sociale à l’Université de Trento, Marta a rejoint l’OSC et le LIEPP pour une thèse de sociologie sous la direction de Carlo Barone. Son étude se focalise sur la relation entre l’instabilité économique et le développement des enfants.  En utilisant les données de l’enquête nationale longitudinale ELFE, elle analysera comment cette relation est liée aux indicateurs socioéconomiques et les mécanismes qui l’expliquent.

Poster du projet (juin 2019)

Bio [english]: 

After graduating from the Master in Sociology and Social Research at the University of Trento, Marta began her PhD in sociology at the OSC and LIEPP laboratories under the supervision of Carlo Barone. Her study focuses on the relationship between economic instability and early skills development. Using the longitudinal study ELFE, first, she will assess the descriptive patterns of this relation and how they differ by parental social position. Second, she will investigate the mechanisms that account for this link, in order to facilitate the design of future public policies.

Research Poster (june 2019)

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Federico Danilo
Nom: 
FILETTI
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en sociologie, LIEPP/OSC

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in sociology, LIEPP/OSC

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômé du Master in Economic and Social Sciences de l’Université Bocconi (Milan) en 2016, Federico a rejoint le LIEPP et l’Observatoire Sociologique du Changement (OSC) en Septembre 2017, où il a commencé sa thèse en sociologie sous la direction d'Emanuele Ferragina. Ses recherches étudient les relations entre le travail précaire et les soins informels en Europe.

Poster du projet - Mai 2020

Bio [english]: 

Graduated from the Master in Economic and Social Sciences at Bocconi University in 2016, Federico joined the LIEPP and the Observatoire Sociologique du Changement (OSC) in September 2017, where he is pursuing his PhD in Sociology under the supervision of Emanuele Ferragina. In his dissertation, Federico explores the relations between labour market outsiderness and informal care regimes in Europe.

Poster of the project - May 2020

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Jean-Benoit
Nom: 
EYMEOUD
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, LIEPP/Département d'économie de Sciences Po
(thèse soutenue en octobre 2018)

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in economics, LIEPP/Department of Economics
(thesis defended in October 2018)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Jean-Benoît Eyméoud est économiste à la Banque de France et chercheur au LIEPP.  Il a soutenu sa thèse au département d'économie de SciencesPo en novembre 2018. Ses travaux traitent d'économie urbaine et d'économie politique et se concentrent sur le marché du logement, le marché du travail et les questions de discrimination. 

Poster du projet - Juin 2020


Page personnelle :

Pour plus d'information, voir la page personnelle de Jean-Benoît EYMEOUD

Publications externes:  

Eyméoud, J. B., & Wasmer, É. (2016). Vers une société de mobilité: les jeunes, l'emploi et le logement. Presses de Sciences Po.

Bio [english]: 

Jean-Benoit Eyméoud is economist at Banque de France and fellow at LIEPP SciencesPo. He received his PhD in November 2018 from SciencesPo. His main research lies in urban and political economics with a focus on housing, labor and discrimination issues.

Poster of the project - June 2020

Personal Page :

See Jean-Benoît EYMEOUD personal page for further information 

Publications:

Eyméoud, J. B., & Wasmer, É. (2016). Vers une société de mobilité: les jeunes, l'emploi et le logement. Presses de Sciences Po.

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Jean-Louis
Nom: 
KEENE
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en économie, Département d'économie de Sciences Po / affilié au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, Sciences Po Departement of Economics / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Jean-Louis Keene est un doctorant au département d'économie à Sciences Po. Ses recherches portent principalement sur la santé et le développement économique, et particulièrement sur l'accès aux services de santé et le recours aux soins.

Originaire d'Ottawa, Canada, Jean-Louis est titulaire d'un B.A. en économie et en développement international de l'université McGill, ainsi qu'un M.Sc. en économie politique du développement de la London School of Economics and Political Science et un Master Economie de Sciences Po.

Poster du projet (juin 2017)

Bio [english]: 

Jean-Louis Keene is a PhD student with the Department of Economics at Sciences Po. His current fields of research include health and development economics, with a focus on access to healthcare and health seeking behaviour.

Originally from Ottawa, Canada, Jean-Louis has a B.A. in economics and international development studies from McGill University, a M.Sc. in political economy of late development from the London School of Economics and Political Science and a Master of Economics from Sciences Po.

Poster of the project (June 2017)

 

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Pierre
Nom: 
GOUEDARD
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, LIEPP/Département d'économie de Sciences Po
(thèse soutenue en 2017)

Champ libre en anglais: 

Doctor in Economics, LIEPP/Department of Economics Sciences Po
(thesis defended in 2017)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Pierre Gouëdard a été doctorant du LIEPP/Département d'économie de 2012 à 2017. Il a travaillé sur des problématiques d’économie de l’éducation, suivant les directives de Denis Fougère et Etienne Wasmer. Ses travaux portent sur les réformes des retraites des enseignants, et sur la discrimination positive lors de l'accès à l'éducation supérieure.

Après l’obtention d’une licence en Economie-Gestion à l’Université de Rennes 1, Pierre a passé deux ans à Montréal et fréquenté l’UdeM et l’UQAM. Il a soutenu un premier mémoire portant sur la relation entre institutions politiques et croissance économique. A l’issue de ce séjour international, il a complété le master en Analyse des Politiques Economiques de la PSE, avant de chercher à mesurer, sous la direction de Julien Grenet, l’impact du logement étudiant sur les résultats scolaires, dans le cadre d’un second mémoire de maîtrise.

Titre de thèse: "Carrières des enseignants et parcours des étudiants dans l'enseignement supérieur"

Ce projet de recherche concerne deux volets de la question éducative en France, à savoir les carrières des enseignants et les parcours universitaires des étudiants. Dans un premier temps, Pierre exploite la réforme des retraites du système public de 2003. Cette expérience naturelle, qui modifie les incitatifs financiers de départ en retraite, lui permet d’étudier la réponse des enseignants en termes d’âge de départ. Dans un travail connexe, Il estime l’effet de cette réforme sur la santé des enseignants. Dans un second temps, Pierre utilise le dispositif unique de Sciences Po intitulé "Convention d'Education Prioritaire", afin d'estimer l'impact de cette action positive qui lutte contre la discrimination. 

Bio [english]: 

Pierre Gouédard was LIEPP/Department of Economics Phd student from 2012 to 2017. He worked under the joint supervision of Denis Fougère and Etienne Wasmer on issues related to the higher education sector and on the French retirement reform for teachers, which occured in 2003.

After graduating from the University of Montréal (M. Sc), Pierre attended the Master in Analysis and Political Economy of the Paris School of Economics. He has defended a first master dissertation dealing with the link between political institution and growth, before presenting a second work concerning the impact of student's housing on academic achievement.

Thèse: 
Thèse soutenue
Page perso: 
https://sites.google.com/site/gouedardpierre/
Spécialité: 
Microéconométrie, évaluation des politiques publiques
Spécialité (en): 
Microeconometrics, evaluation of public policy
Prénom: 
Hélène
Nom: 
MAGHIN
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en économie à KU Leuven / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics at KU Leuven / LIEPP affiliate

 

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Hélène est une doctorante en économie à KU Leuven. Elle s'intéresse principalement aux liens entre l’organisation structurelle des entreprises et leur productivité, et en particulier à l’importance de la diversité du management pour l’innovation et la croissance. Sa thèse est co-supervisée par les professeurs Jan de Loecker (KU Leuven) et Philippe Aghion (LSE, Collège de France). 

Avant de commencer sa thèse à KU Leuven, elle a étudié à Sciences Po Paris et à King’s College London. 

Poster du projet - Mai 2020

 

Bio [english]: 

Hélène is a PhD in Economics candidate at KU Leuven. She is mainly interested in the interconnection between firms' structural organisation and productivity with a particular focus on the importance of management diversity for innovation and growth. Her thesis is jointly supervised by Prof. Jan de Loecker (KU Leuven) and Prof. Philippe Aghion (LSE, Collège de France). 

Prior to joining KU Leuven, she studied at Sciences Po Paris and King’s College London.

Poster of the project - May 2020

 

Thèse: 
Thèse en cours
Page perso: 
https://www.helenemaghin.com/
Prénom: 
Olivier
Nom: 
MONSO
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en sociologie, OSC / affilié au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Sociology, OSC / LIEPP affiliate

Bio: 

Après des études en sciences sociales à l’ENSAE et l’ENS Cachan, Olivier Monso a rejoint l’Insee, puis en 2011 la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), service statistique du ministère en charge de l’éducation nationale. Il y occupe le poste d’expert sur l’analyse des inégalités scolaires. Il participe à plusieurs travaux d’études portant sur la comparaison entre enseignement public et privé, la mixité sociale ou encore les disparités territoriales en matière d’éducation. Il travaille également au développement d’outils méthodologiques à des fins d’études et de pilotage du système éducatif. 
Depuis la rentrée 2018, il prépare une thèse en sociologie à l'OSC sous la direction de Louis-André Vallet, sur le thème de la ségrégation entre les établissements scolaires et ses conséquences.

Poster du projet - Mai 2020

 

Bio [english]: 

After studies in social sciences at the ENSAE and the ENS Cachan, Olivier Monso joined the National Institute of Statistics and Economic Studies, then in 2011 the Education Ministerial Statistical Department. He is expert in the analysis of educational inequalities. He is involved in several studies on the comparison between public and private sector, social segregation and territorial inequalities in education. He also works on building methodological tools for studying and managing the educational system.  

Since September 2018, he has been preparing a thesis in sociology at the Sciences Po/OSC under the direction of Louis-André Vallet, which is about segregation between schools and its consequences.

Poster of the project - May 2020

 

Thèse: 
Thèse en cours
Spécialité: 
Statistiques
Spécialité (en): 
Statistics
Prénom: 
Elisa
Nom: 
MOUGIN
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en économie, Département d'économie de Sciences Po / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, Sciences Po Departement of Economics / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Elisa Mougin est doctorante au Département d’Economie de Sciences Po depuis septembre 2017, sous la direction de Julia Cagé et Roberto Galbiati.  Elle est diplômée du master « Economics and Public Policy » de Sciences Po. Spécialisée en économie du développement, ses recherches portent sur les transformations des paysages politiques et médiatiques en Afrique sub-Saharienne. Elle s’intéresse notamment aux implications politiques de l’accès à de nouveaux médias tels que la télévision ou Internet et aux dynamiques de libéralisation des groupes de presse et leurs impacts sur la production d’information.

Poster de recherche - Mai 2020

 

Bio [english]: 

Elisa Mougin is a PhD candidate at the Department of Economics of Sciences Po under the supervision of Julia Cagé and Roberto Galbiati. She holds a Master’s degree in Economics and Public Policies from Sciences Po. She specialized in development economics and political economy ; her research focuses on the implications of the transformations of the media landscape on socio-political outcomes in sub-Saharan Africa. In her projects, she studies the impacts of greater access to new media such as television or Internet on socio-political attitudes, or the effects of media liberalization of the production of information.

Poster of the project - May 2020

 

Thèse: 
Thèse en cours
Page perso: 
https://sites.google.com/view/emougin
Prénom: 
Anne
Nom: 
MOYAL
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sociologie, LIEPP/CSO

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in sociology, LIEPP/CSO

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Anne Moyal est doctorante en sociologie, affiliée au Centre de Sociologie des Organisations et au LIEPP.

Après une formation initiale à Sciences Po, Anne a suivi un second master de sociologie à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et a réalisé un mémoire sur la définition de la maladie au cours de la relation thérapeutique entre patients et professionnels hospitaliers.

Elle a ensuite travaillé pendant trois ans dans un cabinet d’études spécialisé dans l’organisation du système de santé (Acsantis) avant de retourner à la recherche. 

Elle prépare actuellement une thèse sous la direction d’Henri Bergeron sur la réorganisation des soins primaires en France et notamment l’impact de l’exercice en maison de santé pluri-professionnelle sur les pratiques des professionnels de santé. Elle s’intéresse par ailleurs aux rôles des différents acteurs de cette réorganisation : professionnels de santé mais également autorités publiques, organismes professionnels, collectivités territoriales et consultants, nouveaux acteurs du secteur de la santé (voir poster ci-dessous).

Anne Moyal a codirigé avec Henri Bergeron (CNRS) un séminaire pluridisciplinaire sur les évolutions des pratiques en soins primaires en France au cours de l'année 2018. Organisé en collaboration avec la Chaire Santé de Sciences Po, la Fédération Française des Maisons et des Pôles de Santé, le CSO (UMR CNRS) et le LIEPP, ce séminaire réunit des chercheurs et des professionnels pour analyser ensemble l'évolution des pratiques en soins primaires et ses enjeux politiques, économiques et organisationnels.

Poster du projet - Mai 2020

Dans les médias :

How Primary Care can solve today's health care challenges, Accidental european, le 31/03/2020.

Bio [english]: 

Anne Moyal is a doctoral fellow in sociology, attached to the Center for the Sociology of Organizations and the LIEPP.

After graduating from Sciences Po, Anne did another master in sociology at the Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) where she studied the interaction between patients and hospital healthcare professionals.

She then had a three-year professional experience in a consulting agency specializing in the organization of the French healthcare system (Acsantis) before returning to research.

She is now preparing a thesis under the supervision of Henri Bergeron about the reorganization of primary care in France and studying more precisely one iconic instrument: the “maisons de santé pluri-professionnelles” – multi professional healthcare centers, which gather private healthcare professionals. The objective is to understand how this public policy is accepted among private healthcare professionals and to what extend it changes their day-to-day practice. In her work, she also analyzes the role of the different actors involved in this reorganization: primary care professionals but also public authorities, local governments, professional associations, and new private actors such as consultants. 

Poster of the project - May 2020

Media coverage : 

How Primary Care can solve today's health care challenges, Accidental european, March 31th, 2020.

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Julien
Nom: 
PASCAL
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en économie, LIEPP / Département d'économie de Sciences Po

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, LIEPP/Economics Department of Sciences Po

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Julien Pascal a rejoint le LIEPP en 2016 pour effectuer son doctorat en économie sous la supervision de Jean-Marc Robin.  

Ses travaux cherchent à analyser les politiques publiques via une approche structurelle. Il s’intéresse en particulier à l'analyse des marchés frictionnels à agents hétérogènes, notamment le marché du travail. Dans son mémoire de master, il a analysé le lien entre le pouvoir de négociation de différents groupes de travailleurs et les inégalités salariales. Ses recherches actuelles tentent notamment de caractériser les impacts du salaire minimum et de la taxation du travail sur l’emploi et les salaires. 

Poster du projet - Juin 2020

Bio [english]: 

Julien Pascal joined the LIEPP in 2016 to complete his PhD in Economics under the supervision of Jean-Marc Robin. 

His research aims at investing social phenomena and public policies through a structural approach. In particular, his research is focused on analyzing complex markets involving both frictions and heterogeneous agents. In his Master’s dissertation, he analyzed the link between the bargaining power of different groups of workers and wage inequality. Currently, his projects include studying the minimum wage and the optimal taxation of labor along the business cycle. 

Main research field: labor economics

Secondary research fields: computational economics, monetary economics, applied econometrics, network analysis, efficiency and competition analysis 

Poster of the project - June 2020

Thèse: 
Thèse en cours
Page perso: 
https://fr.linkedin.com/in/julien-pascal-62a322aa
Spécialité: 
Economie du travail
Spécialité (en): 
Labor Economics
Prénom: 
Mélissa
Nom: 
PANDOR MARGULIS
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sciences politiques, CEE / affiliée au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Political Science, CEE / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Après trois ans de classe préparatoire littéraire, Mélissa a intégré le master d'Affaires publiques de Sciences Po avant de rejoindre le master recherche de Sciences politiques mention Sociologie politique comparée. Elle poursuit depuis 2014 en thèse, sous la direction de Virginie Guiraudon et d'Anne Barrère, le travail sur les enseignements généraux et professionnels adaptés (EGPA) initié avec son mémoire de master. Agrégée de lettres modernes, elle place l'école au coeur de ses préoccupations et s'intéresse plus généralement aux questions d'(in)égalité.

Bio [english]: 

After three years of preparatory class in literature studies, Mélissa had undertaken Master degree of Public Affairs in the faculty of political science before joining the research Master of political science with speciality of Comparative Political Sociology. Since 2014, she conducts a doctoral thesis, supervised by Virginia Guiraudon and Anne Barrère, on The General and Professional Adapted Teaching/Les enseignements Généraux et Professionnels Adaptés (EGPA) linked with her previous master's degree research. Having a qualification as associate of modern art, She puts educational institutions as her concerns and is interested in inequality related issues.  

Thèse: 
Thèse en cours
Page perso: 
http://www.cee.sciences-po.fr/fr/le-centre/doctorantes-et-jeunes-docteurs/doctorantes/1020-melissa-pandor.html
Spécialité: 
science politiques, sociology, enseignements
Spécialité (en): 
Poilitical science, sociology, education
Prénom: 
Quentin
Nom: 
RAMOND
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en sociologie, LIEPP/OSC
(thèse soutenue en novembre 2019)

Champ libre en anglais: 

Ph.D. in Sociology, LIEPP/OSC
(thesis defended in November 2019)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Quentin Ramond est post-doctorant au Center for Social Conflict and Cohesion Studies, Université du Chili, Santiago.

Diplômé du master de recherche en sociologie à Sciences Po, Quentin a obtenu sa thèse en sociologie en novembre 2019. Il a réalisé son doctorat sous la direction de Marco Oberti, en étant rattaché au LIEPP et à l’Observatoire Sociologique du Changement (OSC). 

Les thèmes centraux de sa recherche sont les inégalités urbaines, les mécanismes de ségrégation socio-spatiale et les modes de cohabitation.

Il interroge la capacité de l’action publique locale à agir sur le peuplement des espaces et à réguler localement les relations entre les différents groupes sociaux et les contrastes entre les quartiers. Il aborde deux domaines spécifiques, le logement et l’éducation, pour lesquels les enjeux de mixité sociale sont centraux. Il traite ces questions en étudiant des configurations urbaines originales de proche banlieue parisienne, les quartiers « moyens-mélangés », avec le souci d’articuler différentes échelles d’analyse et de confronter les réalités locales avec les dynamiques métropolitaines.

Poster du projet (juin 2018)

Bio [english]: 

Quentin Ramond is a post-doctoral fellow at the Center for Social Conflict and Cohesion Studies, University of Chile, Santiago.

Quentin holds a PhD in sociology under the direction of Marco Oberti, and is working both with the LIEPP and the OSC laboratories. His areas of focus are urban inequalities, mechanisms of socio-spatial segregation and methods of cohabitation.

His dissertation examines how local public policies influence localised sociological changes and how they regulate the relationships between different social groups and contrasted neighborhoods. More precisely, He focuses on two areas, housing and education, because they are central to understand social mix issues. He is interested in original and specific urban configurations located in Parisian suburbs, the « mixed income » spaces, and his research constantly articulates different scales of analysis, confronting local and metropolitan dynamics.

Poster of the project (June 2018)

Thèse: 
Thèse soutenue
Page perso: 
http://www.sciencespo.fr/osc/fr/content/quentin-ramond
Spécialité: 
sociologie
Spécialité (en): 
sociologie
Prénom: 
Eric René
Nom: 
TIENTCHEU
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en science politique Paris 2 panthéon ASSAS (CERSA) et Sciences Po / affilié au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in political science, Université Paris 2 Panthéon Assas and Sciences Po / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Titulaire d'un Master Recherche en Management des organisations et des politiques publiques (Ecole des Mines de paris/Ecole supérieure de commerce de paris/Université paris 10/Ecole polytechnique de Paris) obtenu avec la mention Bien, Eric Rene Tientcheu est actuellement doctorant en sciences politiques sous la co-direction d'Yves Surel, Professeur Université Paris 2 Panthéon Assas, et de Bruno Palier, directeur LIEPP.

Son projet de thèse, "les contrats à impact social: entre mesure de la rentabilité financière et sociale, reconfiguration du welfare diamond et transformation de l'Etat providence en Etat Investisseur social" poursuit plusieurs objectifs: Il s’agira premièrement de questionner  le choix opéré par l’Etat pour les contrats à impact social, ensuite l’usage et les effets d’un tel  instrument  dans  la reconfiguration du welfare diamond et la transformation de l’Etat providence en Etat investisseur social.  A ce titre le cadre d’analyse choisi est l’instrumentation de l’action publique. En second lieu, face à la pluralité des méthodes de mesure de l’action sociale et les doutes qui entourent leurs robustesses qui sont par ailleurs  sources aujourd’hui de confusion[2] pour les chercheurs et les décideurs, il s'évertuera  à questionner les méthodes d’évaluation utilisées dans le cadre des contrats à impact social.

Sa thèse mettra en évidence, d’une part, le processus et les dynamiques de co-construction collective du bien être public  entre plusieurs acteurs évoluant dans des sphères différentes à savoir l’Etat, le marché et la société civile et, d’autre part, les effets de cette démarche sur l’Etat providence et les structures du welfare diamond.

Poster du projet - Juin 2020

Bio [english]: 

Titulaire d'un Master Recherche en Management des organisations et des politiques publiques (Ecole des Mines de paris/Ecole supérieure de commerce de paris/Université paris 10/Ecole polytechnique de Paris) obtenu avec la mention Bien, Eric Rene Tientcheu est actuellement doctorant en sciences politiques sous la co-direction d'Yves Surel, Professeur Université Paris 2 Panthéon Assas, et de Bruno Palier, directeur LIEPP.

Son projet de thèse, "les contrats à impact social: entre mesure de la rentabilité financière et sociale, reconfiguration du welfare diamond et transformation de l'Etat providence en Etat Investisseur social" poursuit plusieurs objectifs: Il s’agira premièrement de questionner  le choix opéré par l’Etat pour les contrats à impact social, ensuite l’usage et les effets d’un tel  instrument  dans  la reconfiguration du welfare diamond et la transformation de l’Etat providence en Etat investisseur social.  A ce titre le cadre d’analyse choisi est l’instrumentation de l’action publique. En second lieu, face à la pluralité des méthodes de mesure de l’action sociale et les doutes qui entourent leurs robustesses qui sont par ailleurs  sources aujourd’hui de confusion[2] pour les chercheurs et les décideurs, il s'évertuera  à questionner les méthodes d’évaluation utilisées dans le cadre des contrats à impact social.

Sa thèse mettra en évidence, d’une part, le processus et les dynamiques de co-construction collective du bien être public  entre plusieurs acteurs évoluant dans des sphères différentes à savoir l’Etat, le marché et la société civile et, d’autre part, les effets de cette démarche sur l’Etat providence et les structures du welfare diamond.

Poster of the project - June 2020

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Léa
Nom: 
TOULEMON
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteure en économie, Département d'économie (2013 - 2016) / Affiliée au LIEPP
(thése soutenue en décembre 2016)

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, Department of Economics (2013 - 2016) / LIEPP affiliate
(thesis defended in December 2016)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Léa Toulemon a soutenu sa thèse: "Job quality, Health Insurance and the Price of Medical Products: Essays in Applied Economics" en décembre 2016. 

Léa a été doctorante au Département d'économie de Sciences Po sous la direction d'Etienne Wasmer. Ses recherches portent sur les déterminants de la consommation des soins de santé et sur les liens entre conditions de travail et santé. 

Léa est titulaire du master Economics and Public Policy (Sciences Po), et d'une double licence en Sciences et Sciences Sociales (Sciences Po et Paris 6).

Léa Toulemon est actuellement post-doctorante au sein de la chaire de recherche Hospinnomics

Bio [english]: 

Léa Toulemon defended her thesis: "Job quality, Health Insurance and the Price of Medical Products: Essays in Applied Economics" in December 2016.

Léa Toulemon was a Department of Economics Phd student under the supervision of Etienne Wasmer. She is interested in the determinants of health care use and the links between working conditions and health.

Léa holds a master degree in Economics and Public Policy from Sciences Po, and a double Bachelor in Sciences and Political Sciences (Sciences Po and Paris 6).

Léa toulemeny is currently a post-doctoral fellow within the Hospinnomics research group. 

Thèse: 
Thèse soutenue
Prénom: 
Chloé
Nom: 
TOUZET
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en sciences politiques à l'Université d'Oxford / affiliée au LIEPP 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Political Science at Oxford University/Affiliated to LIEPP

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Chloé Touzet est doctorante à l'université d'Oxford.

Chloé a intégré le collège universitaire de SciencesPo en 2008. Après un échange à l'Université de Cambridge, elle a obtenu le master "Affaires Européennes" à SciencesPo et le MSc "Political Economy of Europe" à la London School of Economics. Elle a choisi de s'intéresser plus précisément aux politiques sociales européennes et en particulier aux problématiques liées à la construction de l'Europe de la santé. Au cours de ses études, elle a effectué plusieurs stages, notamment au sein d'un think tank et à la Direction des Affaires Générales d'un groupe hospitalier. Diplômée en novembre 2013, Chloé rejoint finalement le LIEPP en février 2014 en tant que coordinatrice de recherche.

Bio [english]: 

Chloé Touzet is a PhD student at Oxford University.

She began her studies at Sciences Po in 2008 and after a completing a year-long exchange at the University of Cambridge, she received a Master of European Affairs from Sciences Po and an MSc in the Political Economy of Europe from the London School of Economics. She has chosen to further expand her interest in European social policy, particularly in relation to issues focused on Health policy and European Union. During her studies, she undertook a number of internships, most notably with a think tank and within the management team of a leading hospital group. Shortly after her graduation from Sciences Po in November 2013, Chloé joined LIEPP as a research manager in early 2014.

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Paul
Nom: 
VERTIER
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, Département d'économie de Sciences Po / affilié au LIEPP
(thèse soutenue en mars 2018)

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in economics, Sciences Po Department of Economics / LIEPP affiliate
(Thesis defended in March 2018)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Paul Vertier a obtenu son doctorat au département d’économie de Sciences Po en mars 2018, sous la supervision de Yann Algan. 

Diplômé auparavant de l’ENSAE ParisTech et du Master Economics and Public Policy (Ecole Polytechnique-ENSAE-Sciences Po), ses recherches visent à évaluer comment les caractéristiques et les incitations des élus affectent les politiques publiques qu’ils mettent en place. Il s’intéresse notamment aux conséquences économiques des dynasties politiques, au rôle des incitations électorales dans l’offre locale de logement, et à la représentation des femmes en politique.

Il a rejoint la Banque de France en septembre 2018, en tant qu'adjoint de direction recruté sur concours.

Poster du projet - Juin 2020

Bio [english]: 

Paul Vertier received his PhD from the departement of economics of Sciences Po in March 2018, under the supervision of Yann Algan, after graduating from ENSAE ParisTech and obtaining a Master’s Degree in Economics and Public Policy (Ecole Polytechnique –ENSAE-Sciences Po).

His research aims at evaluating how the characteristics and incentives of elected officials affect public policies. He is particularly interested in the economic consequences of political dynasties, in the role of electoral incentives with respect to local housing supply, and in women’s representation in politics.

He joined the Banque de France in September 2018.

Poster of the project - June 2020

Thèse: 
Thèse soutenue
Page perso: 
https://sites.google.com/site/paulvertier/home
Spécialité: 
politiques publiques, économie publique
Spécialité (en): 
Public Policies, Public Economics
Prénom: 
Clémence
Nom: 
TRICAUD
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en économie au CREST-Ecole Polytechnique / affiliée au LIEPP 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics at CREST-Ecole Polytechnique / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômée d’HEC ainsi que du Master en Economie de l’ENSAE, Clémence est actuellement en thèse au CREST-Ecole Polytechnique sous la direction de Pierre Boyer et Bruno Crépon. 

Sa recherche s’inscrit dans les domaines de l’économie publique et de l’économie politique. Le premier axe de sa thèse porte sur les comportements de vote et les stratégies électorales au sein des élections locales. Le second axe porte sur les enjeux de la coopération intercommunale.

Poster du projet - Mai 2020

Bio [english]: 

After graduating from HEC Business School and ENSAE (Master in Economics), Clémence began her PhD in economics at CREST-Ecole Polytechnique under the supervision of Pierre Boyer and Bruno Crépon.

Her research interests lie in the fields of public economics and political economy. The first part of her work focuses on voters’ and candidates’ behaviors in local elections. The second part of her research studies the impacts and determinants of intermunicipal cooperation.

Poster of the project - Mai 2020

Thèse: 
Thèse en cours
Page perso: 
https://tricaudclemence.wixsite.com/ctricaud
Prénom: 
Max
Nom: 
VISKANIC
Photo: 
Champ libre profil: 

Docteur en économie, LIEPP/Département d'économie de Sciences Po.

(Thèse soutenue en octobre 2019)

Champ libre en anglais: 

PhD in Economics, LIEPP/Department of Economics

(thesis defended in October 2019)

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Max Viskanic a commencé son doctorat au LIEPP et au département d'économie de Sciences Po sous la supervision de Roberto Galbiati et de Sergei Guriev en September 2017. Il a obtenu une licence en philosophie et économie de la London School of Economics ainsi qu'un master en économie de Sciences Po Paris. Avant de rejoindre le LIEPP il a suivi des cours avancés à la Stockholm School of Economics et a travaillé dans les secteurs publics et privés.

Max s'intéresse en particulier à  l'économie politique, l'histoire économique ainsi qu'à la microéconométrie appliquée. Ses premiers travaux étudient l'effet de l'immigration et des chocs d'afflux de réfugiés sur les résultats électoraux.

Winner of the Marcello de Cecco Prize in the History and Economics of Institutions.

Poster du projet (juin 2018) 

Publications:

Vertier, Paul and Viskanic, Max, "Dismantling the ‘Jungle’: Migrant Relocation and Extreme Voting in France" (March 08,2018). CESifo Working Paper Series N°. 6927. 


Bio [english]: 

Max Viskanic is pursuing his PhD in the LIEPP and Sciences Po Economics Department since 2017 under the supervision of Roberto Galbiati and Sergei Guriev. Originally from Italy, he holds a BSc in Philosophy and Economics from the London School of Economics as well as a Master in Economics from Sciences Po. Before joining the LIEPP he followed graduate courses at the Stockholm School of Economics as well as gained working experience in the private and public sectors. 

His research interests lie in Political Economics, Economic History as well as applied Microeconometrics. His initial work centres around the impact of Immigration and Refugee shocks on electoral outcomes. 

Winner of the Marcello de Cecco Prize in the History and Economics of Institutions

Poster of the project (June 2018) 

 

Publications: 

Vertier, Paul and Viskanic, Max, « Dismantling the ‘Jungle’: Migrant Relocation and Extreme Voting in France » (March 08,2018). CESifo Working Paper Series N°. 6927. 

Thèse: 
Thèse soutenue
Page perso: 
https://www.maxviskanic.com/
Prénom: 
Camille
Nom: 
URVOY
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorante en économie, Département d'économie de Sciences Po / affiliée au LIEPP

 

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in economics, Sciences Po Department of Economics / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Diplômée du Master Economics and Public Policy, Camille est une doctorante en économie. Elle a débuté sa thèse en septembre 2016 sous la direction d'Etienne Wasmer.

Poster du projet - Juin 2020

Bio [english]: 

Camille graduated from Master of Economics and Public Policy at Sciences Po in 2016. She is now a PhD candidate under the supervision of Etienne Wasmer since September 2016.

Poster of the project - June 2020

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Pierre
Nom: 
VILLEDIEU
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en économie, Département d'économie de Sciences Po / affilié au LIEPP

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in Economics, Sciences Po Departement of Economics / LIEPP affiliate

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

Pierre Villedieu est doctorant en Economie à SciencesPo sous la supervision de Pierre Cahuc. Ses intérêts de recherche se centrent principalement sur l'économie du travail et notamment sur l'étude des discriminations à l'embauche. Après avoir intégré l'ENS de Cachan au département  Économie-Gestion en 2013, il a poursuivi ses études à l'ENSAE en se spécialisant dans les méthodes d'analyse quantitatives. Il détient un diplôme d'ingénieur de l'ENSAE ainsi qu'un master en économie de l'université Paris-Saclay.  

Bio [english]: 

Pierre Villedieu is a PhD student in Economics at Sciences Po under the supervision of Pierre Cahuc. His research interests center mainly on labor economics and in particular on the study of discrimination in hiring. After joining the ENS of Cachan in the Economics and Management department in 2013, he continued his studies at the ENSAE, specializing in quantitative analysis methods. He holds an engineering degree from ENSAE as well as a master's degree in economics from the University of Paris-Saclay.

Thèse: 
Thèse en cours
Prénom: 
Paulus
Nom: 
WAGNER
Photo: 
Champ libre profil: 

Doctorant en sciences politiques, LIEPP/CEE

Champ libre en anglais: 

Doctoral fellow in political science, LIEPP/CEE

Droits photo: 
Droits réservés
Bio: 

La recherche de Paulus Wagner au LIEPP se concentre sur les connexions entre les changements dans les « régimes de providence » et les votes pour des partis politiques radicaux et populistes parmi les « démocraties libérales avancées » dans les années 2010.

Il a obtenu une licence en traduction et interprétation de l’Université de Vienne et l’Université d'État des sciences humaines de Russie à Moscou. Puis, il a obtenu un master en économie politique internationale à King’s College, Londres et un autre master de recherche en sciences sociales (mention : étude comparative de développement) à l’EHESS, Paris.

En dehors de son parcours universitaire, il a acquis de l’expérience dans d’autres domaines professionnels en faisant des stages en journalisme (avec DIE WELT à Berlin et ZDF à Vienne), en diplomatie (dans l’ambassade d’Autriche à Zagreb, Croatie) et dans l’industrie du pétrole et du gaz (avec OMV à Vienne).

Poster du projet - Mai 2020

Publications:

"Populism in Times of Attempted Unity of Heterogeneous Social Demands", Book review of Christopher Holmes (2018) Polanyi in times of populism: vision and contradiction in the history of economic ideas, in: The International Spectator. Italian Journal of International Affairs. (Routledge)

"L'extrême-droite autrichienne au gouvernement: le rôle des coalitions", Book chapter, in: Christophe Jaffrelot / Elise Massicard (eds), L’Enjeu mondial: Figures de la dé-démocratisation. Autoritarisme et populisme des nouveaux démagogues. Presses de Sciences Po. A paraître

"The perception of Western-Russian economic sanctions among Russian Small- and Medium Entrepreneurs, 2014-2017. A mixed-methods approach.", in: Problems of Forecasting/Проблемы прогнозирования, Journal of the Institute of Economic Forecasting, Russian Academy of Sciences (ИПР РАН). A paraître

Bio [english]: 

Paulus Wagner’s research at LIEPP-Sciences Po focuses on connections between changes in welfare regimes and voting for radical and populist political parties amongst « advanced liberal democracies » during the 2010s. 

He finished a BA in Translation and Interpreting at the University of Vienna and the Russian State University for the Humanities in Moscow. After this, he completed an MA in International Political Economy at King’s College, London, and another research master’s in Social Sciences (specialisation: Comparative Development Studies) at EHESS, Paris.

Besides this academic pathway, he gained valuable insights into other professional fields by completing internships in journalism (with DIE WELT in Berlin and ZDF in Vienna), diplomacy (Austrian Embassy in Zagreb, Croatia) and oil&gas industry (OMV, Vienna).

Poster of the project - May 2020

Publications:

"Populism in Times of Attempted Unity of Heterogeneous Social Demands", Book review of Christopher Holmes (2018) Polanyi in times of populism: vision and contradiction in the history of economic ideas, in: The International Spectator. Italian Journal of International Affairs. (Routledge)

"L'extrême-droite autrichienne au gouvernement: le rôle des coalitions", Book chapter, in: Christophe Jaffrelot / Elise Massicard (eds), L’Enjeu mondial: Figures de la dé-démocratisation. Autoritarisme et populisme des nouveaux démagogues. Presses de Sciences Po. Forthcoming

"The perception of Western-Russian economic sanctions among Russian Small- and Medium Entrepreneurs, 2014-2017. A mixed-methods approach.", in: Problems of Forecasting/Проблемы прогнозирования, Journal of the Institute of Economic Forecasting, Russian Academy of Sciences (ИПР РАН). Forthcoming

Thèse: 
Thèse en cours
Retour en haut de page