Energie et cohésion : gouvernance, régulations et négociations

 
Responsable(s)

François BafoilFerenc Fodor et  Rachel Guyet

A propos

Novembre 2021 
COVID, VULNERABILITES ET CRISES DE LA DEMOCRATIE

Ce projet s’inscrit dans la foulée de plus d’une décennie de coopération de recherche entre le CERI-Sciences Po et EDF R&D et dans une certaine mesure la clôt puisque durant cette période auront été successivement parcourues, toujours en lien avec l’énergie, les interrogations sur la gouvernance (UE/Etats), la précarité énergétique, la justice énergétique ainsi que la relation entre le populisme et les politiques de redistribution énergétique.
 L’importance sanitaire de la pandémie du Covid-19 à l’échelle de la planète soulève, entre autres hypothèses, celle de l’approfondissement des inégalités économiques et sociales pour des populations déjà discriminées mais aussi pour des nouvelles catégories sociales.
La question est ainsi posée de la capacité des autorités publiques et des acteurs privés à y répondre correctement, donc de manière ultime celle du renforcement ou non de l’accès des plus démunis à la vie politique.
 Pour y répondre, ce projet propose de parcourir plusieurs pistes de recherche illustrées par la tenue de quatre séminaires.
 Leur préparation donne lieu à l’élaboration de dossiers constitués d’articles et de rapports qui sont introduits par une note de synthèse dans laquelle seront précisées les hypothèses de recherche et les interrogations qui constitueront l’objet des discussions collectives.
 Ces notes seront distribuées aux participants des séminaires qui seront ouverts (autant que possible, sinon organisés à distance).

Objectifs

Au titre des objectifs, il s’agit de comprendre si et dans quelle mesure la pandémie sanitaire


- Révèle ou aggrave les inégalités des régions et des populations considérées ;

- S’offre comme une opportunité pour redéfinir les stratégies régionales de développement énergétiques ou comme un frein ;
- Est de nature à modifier les politiques de redistribution et les lignes de tensions entre les acteurs ;

- Contribue à renforcer les gouvernances centrales et plus avant la nature démocratique et/ou autoritaire des régimes considérés.

 

ARCHIVES

Le premier champ d’analyse du groupe de recherche Energie et cohésion : gouvernance, régulations et négociations concerne la stratégie visant à réduire les émissions de carbone par la réorientation de la production vers les énergies renouvelables. La transition vers une économie « décarbonée » soulève la question du rôle de l’Union européenne, notamment de sa politique de cohésion, et celle de la capacité des acteurs régionaux et locaux à mobiliser leurs ressources. C’est la question des incitations et de la conditionnalité.

Le deuxième champ renvoie à la capacité des acteurs aux différents échelons d’intervention de garantir le lien entre les objectifs de l’agenda vert avec ceux de l’agenda social. Elle vise à étudier la manière dont les acteurs européens, nationaux, régionaux et locaux mobilisent leurs ressources pour garantir à tous les citoyens une énergie propre et abordable. C’est la question de la cohésion sociale, économique et territoriale. Par ailleurs, il en va de la question de la précarité énergétique et de l’accès à l’énergie analysée dans le cadre de l’UE et hors l’UE.

Le troisième champ concerne le volet géopolitique de l’énergie. Il s’interroge sur les manières de garantir la sécurité de l’approvisionnement dans l’Union européenne et au-delà, en Asie, dans le Golfe, au Maghreb, en Amérique du Sud. La recherche porte d’un côté sur les capacités de l’Union européenne à promouvoir une gouvernance énergétique externe dans le cadre de sa Politique de voisinage (PEV). Il s’agit de la problématique des négociations dans un contexte de règles et d’institutions instables où les dispositifs collectifs de l’Union européenne pèsent peu face aux comportements opportunistes de ses partenaires. La comparaison avec les autres aires régionales porte sur les capacités des différents ensembles régionaux à initier en leur sein des mix énergétiques susceptibles à la fois de réduire la dépendance des différents pays membres et d’assurer leur développement.

François Bafoil
et Rachel Guyet sont par ailleurs membres de l'Observatoire européen de la précarité énergétique et du programme COST Action 16232 (European Energy Poverty: Agenda Co-Creation and Knowledge Innovation, ENGAGER 2017-2021).
Enfin, François Bafoil conduit avec Gilles Lepesant un projet pour la Caisse des dépôts et consignations (CDC) intitulé “Structuration des filières de la transition énergétique à l'échelle nationale et territoriale”. L'étude se propose d'une part de préciser les points forts et les lacunes de l'industrie européenne dans les énergies renouvelables, d'autre part d'analyser en détail comment quatre territoires infra-étatiques situés dans trois pays européens (au Danemark, en Allemagne et en France) structurent les filières nécessaires à la transition énergétique. 

Programme

Cycle de séminaires organisés en partenariat avec EDF/RD

L’étude COVID, VULNERABILITES ET CRISES DE LA DEMOCRATIE se déroule du 1er avril 2021 au 31 décembre 2022.

First seminar
Energy vulnerabilities and Covid-19: a comparative international approach

This first seminar aimed to examine how Covid-19 created or worsened energy vulnerabilities and the Covid-19 in the world and how the different actors, public and private, responded. Three researchers addressed different dimensions of this topic.  Marlies Hesselman, lecturer in international law at the faculty of law of the University of Groningen in the Netherlands, mapped energy vulnerability measures taken in the world since the first lockdown to ensure access to energy to all, leading to question the notion of a “right to energy”. Tracy Ledger, Head of the Energy and Society Programme at the Public Affairs Research Institute (PARI), tackled the issue of energy poverty in South Africa in its complexities. Finally,  Eric Verdeil, specialist in urban geography and Professor at Sciences Po Paris, dived into the long-lasting energy crisis in Lebanon. 

26 novembre 2021
9h30-12h40
Marlies Hesselman, Covid-19 and energy vulnerabilities: how to rethink energy as essential 
Tracy Ledger, Electricity in South Africa: a cost-recovery model or a tool of socio-economic transformation?
Eric Verdeil, Entanglement of crisis: electricity, devaluation, COVID 

11 mars 2022 
10h-12h30
Economie politique du climat : Monde, Europe, France, trois niveaux d’analyse
Patrick Criqui, Directeur de recherche émérite CNRS

Après la COP 26 et alors que le monde est encore aux prises avec une crise sanitaire sans précédent, les perspectives des politiques climatiques sont plus que jamais incertaines. A l’échelle de la négociation internationale, les avancées sont encore insuffisantes, notamment sur la question critique de la sortie du charbon qui aura constitué un point de blocage lors de la COP26. En Europe, la volonté de s’inscrire sur des trajectoires de « neutralité carbone » en 2050 est affirmée avec vigueur. Le paquet Fit for 55, qui vise, sur ce chemin, une réduction de 55% des émissions dès 2030, doit permettre de structurer les efforts selon trois piliers : une tarification du carbone étendue, des objectifs sectoriels plus ambitieux, un système de normes d’émission renforcées. Enfin, dans chaque Etat membre, les feuilles de route existent, avec en France en particulier la Programmation pluriannuelle de l’énergie pour l’horizon 2030 et la Stratégie nationale bas carbone pour 2050. Mais les feuilles de route ne suffisent pas, encore faut-il activer des leviers de transformation. L’introduction d’une taxe carbone uniforme apporterait la solution la plus efficace selon nombre d’économistes mais la crise des gilets jaunes est encore proche et l’on peut douter du caractère socialement acceptable de cette solution. D’autant que la hausse et l’instabilité des prix de l’énergie est déjà difficilement soutenable pour les ménages les plus modestes.

12 mai 2022
10h-12h
 CERI 56 rue Jacob, Paris 6e
Salle Jean Monnet
La guerre russo-ukrainienne. Géopolitique du gaz et impacts sur les prix et les entreprises
Marc-Antoine Eyl Mazzega, Directeur du Centre Energie Climat, IFRI

3rd séminaire
Green deal and just transition
Juin 2022

4th séminaire
Innovations et politiques locales pour une transition énergétique juste 
Décembre 2022

ARCHIVES

Responsables : François Bafoil, Amélie Bonnet, Kathryn ChelminskiMarcin Dąbrowksi, Guillaume De Langre, Ferenc FodorRachel Guyet, Dominique LerouxGilles Lepesant, Kheetanat Wannaboworn

Séminaire du 9 novembre 2018
Régimes “populistes” et politiques énergétiques. Quels liens ? Quelles conséquences ?
Yves Surel, Laurence Nardon, Jean-François Di Meglio et Marc-Antoine Eyl-Mazzega
Lire le compte rendu

Séminaire du 26 mai 2018
The Brexit and its implications on the energy
Steve Pye (UCL Energy Institute), Carole Mathieu (IFRI)
Lire le compte rendu

Séminaire du 6 novembre 2017
Fuel Poverty – Some British Insights into Practical Policy? The Brexit Implications
Brenda Boardman, Emeritus Fellow, Environmental Change Institute, Oxford University
Lire le compte rendu
Voir la présentation de Brenda Boardman

Séminaire du 31 mars 2017
La rente pétrolière et le développement économique des pays producteurs de pétrole
Marie-Claire Aoun, directrice du Centre Energie, IFRI
Lire le compte rendu
Voir la présentation de Marie-Claire Aoun

Séminaire du 25 janvier 2017
World Energy Outlook 2016: The Challenges and Opportunities facing the Global Energy System
Tim Gould, head of Energy Supply Division, World Energy Outlook, International Energy Agency
Lire le compte rendu
Voir la présentation de Tim Gould

Séminaire du 10 juin 2016
L'émergence des "villes intelligentes" au Japon : vers des reconfigurations de l'action publique ? Voir le compte rendu

Séminaire du 9 mai 2016
Au-delà de la crise électrique en Afrique du Sud : Eskom et le pouvoir d’Etat
Voir la présentation de Sylvy Jaglin

Séminaire du 11 mars 2016
The Greek Crisis and its Impacts on Energy Poverty
Voir la présentation de S.Petrova

Séminaire du 14 janvier 2016
COP 21 : quel bilan un mois après l’accord ?
Voir le compte rendu

Contact : Rachel Guyet

Travaux

11 mars 2022
Economie politique du climat : Monde, Europe, France, trois niveaux d’analyse
Patrick Criqui, Directeur de recherche émérite CNRS

Après la COP 26 et alors que le monde est encore aux prises avec une crise sanitaire sans précédent, les perspectives des politiques climatiques sont plus que jamais incertaines. A l’échelle de la négociation internationale, les avancées sont encore insuffisantes, notamment sur la question critique de la sortie du charbon qui aura constitué un point de blocage lors de la COP26. En Europe, la volonté de s’inscrire sur des trajectoires de « neutralité carbone » en 2050 est affirmée avec vigueur. Le paquet Fit for 55, qui vise, sur ce chemin, une réduction de 55% des émissions dès 2030, doit permettre de structurer les efforts selon trois piliers : une tarification du carbone étendue, des objectifs sectoriels plus ambitieux, un système de normes d’émission renforcées. Enfin, dans chaque Etat membre, les feuilles de route existent, avec en France en particulier la Programmation pluriannuelle de l’énergie pour l’horizon 2030 et la Stratégie nationale bas carbone pour 2050. Mais les feuilles de route ne suffisent pas, encore faut-il activer des leviers de transformation. L’introduction d’une taxe carbone uniforme apporterait la solution la plus efficace selon nombre d’économistes mais la crise des gilets jaunes est encore proche et l’on peut douter du caractère socialement acceptable de cette solution. D’autant que la hausse et l’instabilité des prix de l’énergie est déjà difficilement soutenable pour les ménages les plus modestes.
Ecouter le podcast
Lire le compte rendu

First seminar
26 novembre 2021
Energy vulnerabilities and Covid-19: A comparative international approach
Synthesis prepared by Claire Lubineau, Sciences Po Student
Intrervenants : Marlies Hesselman, Tracy Ledger and Eric Verdeil.

- Hesselman, Marlies et al. 2021, Energy poverty in the COVID-19 era: Mapping global responses in light of momentum for the right to energy 
- Ledger, Tracy, Broken Promises | New research from the EnergySociety programme
- Verdeil, Éric. 2017. ‘Infrastructure Crises in Beirut and the Struggle to (Not) Reform the Lebanese State’. Arab Studies Journal XVI (1): 84–112.  

ARCHIVES
Rapport Structuration des filières de la transition énergétique à l'échelle nationale et territoriale : Union européenne, France, Danemark, Allemagne 
François Bafoil, Rachel Guyet, Gilles Lepesant, 2019.
Lire la Synthèse

Novembre 2018 : Parution de Energies nouvelles, territoires autonomes ?, ouvrage de Gilles Lepesant aux Presses de l'Inalco

Une présentation du livre aura lieu le 4 décembre 2018 à 18h à lINALCo (65 rue des Grands Moulins, Paris 13e) avec Gilles Lepesant, Anaïs Guerry, Magali Dreyfus et Xavier Lagurgue.

En juillet 2017, François Bafoil et Rachel Guyet ont publié avec la collaboration de Lise Desvallées (LATTS) le rapport Executive Summary, Logement social, gestion de l’énergie et lutte contre la précarité énergétique en France (Paris, Hauts-de-France, Nancy) et en Europe (Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne) rédigé à l’attention de la Fédération des entreprises sociales pour l'habitat.

Lire l'entretien avec Rachel Guyet

Ce rapport est à lire en français ci-dessous (cliquer sur la photo)
et en anglais ici 

En coopération avec Paris 13 et Paris Diderot, le groupe Energie a développé un projet de recherche dans le cadre de l'IdEX SPC qui a cherché à analyser l'acceptabilité sociale de projets éolien dans cinq territoires en Europe (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays Bas et Pologne).  Ce projet a donné lieu à un ouvrage collectif dirigé par François Bafoil et publié en 2016 aux Presses de Sciences Po : L'énergie éolienne en Europe

Rapport Décentralisation énergétique et innovations territoriales. Une comparaison européenne dans les secteurs de l’éolien, de la biomasse et du photovoltaïque. Volume 1. Synthèse, 2016.
Décentralisation énergétique et innovations territoriales. Une comparaison européenne dans les secteurs de l’éolien, de la biomasse et du photovoltaïque. Volume 2. Monographies régionales, 2016.
Lire la Synthèse

Rapport Énergies renouvelables : la biomasse, l’éolien, le solaire. Stratégies nationales, structuration des réseaux et innovations en Grande-Bretagne, France, Allemagne, Pologne, 2013. 
Lire la Synthèse

N° spécial d’Europe en formation Energy and Justice in the EU and in Asia

Vidéos

Interview de deux des auteurs de l’ouvrage Accès à l'énergie en Europe avec Thibault Lieurade de Xerfi

Dans le cadre du printemps de l’énergie, François Bafoil a été interviewé par Xerfi Canal sur les enjeux d’investissements de la transition énergétique : voir la vidéo

VOIR LES ARCHIVES DU GROUPE DE RECHERCHE

Retour en haut de page