Energie et cohésion : gouvernance, régulations et négociations

Membres : François Bafoil, Amélie Bonnet, Kathryn Chelminski, Marcin Dąbrowksi,Guillaume De Langre, Ferenc Fodor, Rachel Guyet, Dominique Leroux, Gilles Lepesant, Kheetanat Wannaboworn

Le premier champ d’analyse du groupe de recherche Energie et cohésion : gouvernance, régulations et négociations concerne la stratégie visant à réduire les émissions de carbone par la réorientation de la production vers les énergies renouvelables. La transition vers une économie « décarbonée » soulève la question du rôle de l’Union européenne, notamment de sa politique de cohésion, et celle de la capacité des acteurs régionaux et locaux à mobiliser leurs ressources. C’est la question des incitations et de la conditionnalité.

Le deuxième champ renvoie à la capacité des acteurs aux différents échelons d’intervention de garantir le lien entre les objectifs de l’agenda vert avec ceux de l’agenda social. Elle vise à étudier la manière dont les acteurs européens, nationaux, régionaux et locaux mobilisent leurs ressources pour garantir à tous les citoyens une énergie propre et abordable. C’est la question de la cohésion sociale, économique et territoriale. Par ailleurs, il en va de la question de la précarité énergétique et de l’accès à l’énergie analysée dans le cadre de l’UE et hors l’UE.

Le troisième champ concerne le volet géopolitique de l’énergie. Il s’interroge sur les manières de garantir la sécurité de l’approvisionnement dans l’Union européenne et au-delà, en Asie, dans le Golfe, au Maghreb, en Amérique du Sud. La recherche porte d’un côté sur les capacités de l’Union européenne à promouvoir une gouvernance énergétique externe dans le cadre de sa Politique de voisinage (PEV). Il s’agit de la problématique des négociations dans un contexte de règles et d’institutions instables où les dispositifs collectifs de l’Union européenne pèsent peu face aux comportements opportunistes de ses partenaires. La comparaison avec les autres aires régionales porte sur les capacités des différents ensembles régionaux à initier en leur sein des mix énergétiques susceptibles à la fois de réduire la dépendance des différents pays membres et d’assurer leur développement.

Le groupe est soutenu par plusieurs établissements privés et publics : la DATAR, la Caisse des dépôts et consignations, l’Institut d’excellence (IDEX), EDF

François Bafoil
et Rachel Guyet sont par ailleurs membres de l'Observatoire européen de la précarité énergétique et du programme COST Action 16232 (European Energy Poverty: Agenda Co-Creation and Knowledge Innovation, ENGAGER 2017-2021).

Enfin, François Bafoil conduit avec Gilles Lepesant un projet pour la Caisse des dépôts et consignations (CDC) intitulé “Structuration des filières de la transition énergétique à l'échelle nationale et territoriale”. L'étude se propose d'une part de préciser les points forts et les lacunes de l'industrie européenne dans les énergies renouvelables, d'autre part d'analyser en détail comment quatre territoires infra-étatiques situés dans trois pays européens (au Danemark, en Allemagne et en France) structurent les filières nécessaires à la transition énergétique. Le rapport final sera livré en février 2019.

Programme des séminaires Sciences Po-CERI et EDF R&D


Innovative and Good Practices in the Fight against Fuel Poverty (dans le cadre COST Action 16232 : European Energy Poverty: Agenda Co-Creation and Knowledge Innovation (ENGAGER 2017-2021))
22 et 23 octobre 2018 (séminaire non-ouvert au public)
CERI, salle de conférences (rez-de-chaussée), 56 rue Jacob, 75006 Paris
Contact : Rachel Guyet


Publications

En juillet 2017, François Bafoil et Rachel Guyet ont publié avec la collaboration de Lise Desvallées (LATTS) le rapport Executive Summary, Logement social, gestion de l’énergie et lutte contre la précarité énergétique en France (Paris, Hauts-de-France, Nancy) et en Europe (Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne) rédigé à l’attention de la Fédération des entreprises sociales pour l'habitat.

Lire l'entretien avec Rachel Guyet

Ce rapport est à lire en français ci-dessous (cliquer sur la photo)



et en anglais ici

En coopération avec Paris 13 et Paris Diderot, le groupe Energie a développé un projet de recherche dans le cadre de l'IdEX SPC qui a cherché à analyser l'acceptabilité sociale de projets éolien dans cinq territoires en Europe (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Pays Bas et Pologne).  Ce projet a donné lieu à un ouvrage collectif dirigé par François Bafoil et publié en 2016 aux Presses de Sciences Po : L'énergie éolienne en Europe

 

N° spécial d’Europe en formation Energy and Justice in the EU and in Asia

http://www.cife.eu/Ressources/FCK/image/EEF/378.jpg

Vidéos

Interview de deux des auteurs de l’ouvrage Accès à l'énergie en Europe avec Thibault Lieurade de Xerfi

Dans le cadre du printemps de l’énergie, François Bafoil a été interviewé par Xerfi Canal sur les enjeux d’investissements de la transition énergétique : voir la vidéo

VOIR LES ARCHIVES DU GROUPE DE RECHERCHE