Le meilleur de 2018 à Sciences Po

  • Inès Ramdane durant son show de hip-hop et de beatmaking ©Sciences PoInès Ramdane durant son show de hip-hop et de beatmaking ©Sciences Po

Des rencontres avec des responsables politiques internationaux, des nouveaux partenariats universitaires, un investissement renouvelé dans la recherche, des conférences innovantes et toujours autant d'élèves talentueux... Découvrez le meilleur de l'année 2018 à Sciences Po !

Des robots pour aller en cours

Poursuivre ses études malgré une absence liée au handicap
  • Nicolas, étudiant à Sciences Po ©Sciences PoNicolas, étudiant à Sciences Po ©Sciences Po

Un robot qui suit les cours à votre place quand vous ne pouvez pas vous déplacer ? C’est ce que propose Sciences Po à ses étudiants en situation de handicap momentanément absents. Assister aux cours, interagir avec les étudiants et enseignants, ou encore présenter un exposé : ces robots de téléprésence permettent de poursuivre ses études malgré une absence. Découvrez-les en vidéo.

Étudiante et mère : mode d'emploi

Camille Viros, mère de trois filles et jeune diplômée
  • Camille Viros et ses trois enfants ©Camille VirosCamille Viros et ses trois enfants ©Camille Viros

Sciences Po compte parmi les dix “HeforShe Champions” universitaires choisis par l’ONU Femmes pour leur engagement en faveur de l’égalité femmes-hommes. Lors du Sommet annuel HeforShe du 26 septembre 2018, le directeur Frédéric Mion reviendra notamment sur nos actions en faveur de la parentalité.

"Nos étudiants sont plus engagés que militants"

Le vrai du faux sur les assos à Sciences Po
  • Étudiants du Bureau des Élèves sur le campus de Nancy ©Martin ArgyrogloÉtudiants du Bureau des Élèves sur le campus de Nancy ©Martin Argyroglo

Il y a en cette rentrée 2018 une association pour 30 étudiants à Sciences Po. Sur le seul campus de Paris, la saison associative 2017/2018 a vu fleurir près de 1000 activités, soit 40 par semaine de cours, de l’atelier-débat à la démonstration de jeu vidéo, en passant par la comédie musicale. Solide, foisonnante, la tradition associative structure le parcours à Sciences Po : c’est même souvent un argument décisif pour les candidats. Mais les chiffres ne disent rien des engagements de prédilection de nos étudiants. Qui mettent à mal certains clichés...

Ils viennent du monde entier et ont choisi Sciences Po

  • Sciences Po, an international community ©Sciences PoSciences Po, an international community ©Sciences Po

Ils viennent de Corée, des États-Unis, de Russie, de Grande-Bretagne, ou encore d'Oman. Ils ont choisi Sciences Po pour son ouverture sur le monde, sa communauté internationale, son curriculum multidisciplinaire. Témoignages (en anglais).

Matthieu Tordeur, aventurier et étudiant à Sciences Po

  • Matthieur Tordeur ©Sciences PoMatthieur Tordeur ©Sciences Po

Étudiant à Sciences Po à l'École des affaires internationales, Matthieu est le plus jeune aventurier membre de la Société des Explorateurs Français.

Ne voyageant jamais sans son appareil photo, il documente ses aventures dans les magazines et sur son site internet www.matthieutordeur.com Il est l’auteur de "4L, Un tour du monde du microcrédit" et le réalisateur du documentaire "Microcrédit en 4L, Un tour du monde du microcrédit" (52 min).

Tout savoir sur l'insertion professionnelle de nos diplômés

  • Vue du forum des entreprises à Sciences Po ©Claire-Lise HavetVue du forum des entreprises à Sciences Po ©Claire-Lise Havet

D’après notre dernière enquête d’insertion professionnelle portant sur la promotion 2015, nos diplômés s’insèrent toujours aussi aisément sur le marché du travail. 91% de ceux qui ont choisi d’entrer dans la vie active ont ainsi un emploi un an après leur diplôme. A 71%, ils travaillent dans le privé et, à 35%, hors de France. Découvrez tous les résultats de notre enquête !

L’enquête en 5 chiffres clés

 

Back to top